NesBlog

φ(phi) Doom: Altérité et BFG 9000

Flattr this

« φ » (Phi) la première émission qui cherche à penser à partir d’un jeu vidéo. Dans cet épisode, nos deux comparses RealMyop et BrundleMousse cherchent à analyser l’altérité dans les méandres
vidéo-ludique de Doom.

 
Ajouter un commentaire

Commentaires (34)

  1. Neohart Mercredi - 30 / 11 / 2011 Répondre

    Autant que le premier « épisode » ne m’avait pas transporté, autant celui-ci j’ai beaucoup aimé. ^^ Continuez comme ca ! ^^

  2. facture impayée Mardi - 13 / 12 / 2011 Répondre

    Doommm +1

  3. lamyche Mardi - 22 / 11 / 2011 Répondre

    bon épisode et bon raisonnement
    le fond sonore est beaucoup mieux que pour le premier épisode =)

  4. Mel0k Jeudi - 24 / 11 / 2011 Répondre

    Je ne vous cacherais pas que mon esprit a finit par divaguer au bout d’un certains temps pour ne plus que checker les cadavres de temps en temps mais c’était une agréable expérience.
    J’ai pensé à vous en regardant le dernier joueur du grenier.
    En effet dans le Spirou d’info9gramme, la plupart des événement sont inutiles d’un point de vue scénaristique.
    ( Rentrer dans un magasin de jouet pour en ressortir au même endroit sans rien récupérer, monter aux immeubles pour poursuivre quelqu’un a quelques mètres. )
    Voila, ya peut-être quelque chose a creuser

  5. Nabla Lundi - 21 / 11 / 2011 Répondre

    Bravo les gars !

    J’aime beaucoup le concept. Avec ça et la nouvelle émission d’Usul, je vais pouvoir faire travailler un peu mon cerveau ratatiné par la médiocrité de la télé et de la radio.

    Au fait Brundlemousse, tu es rentré dans un téléporteur avec de la mousse sur tes chaussures après une balade en forêt ? :)

  6. Fabien Lundi - 21 / 11 / 2011 Répondre

    Sympa comme d’habitude, Je suis intrigué par la musique qui me semble ancienne. Qui sont les interprètes?

  7. Fabien Lundi - 21 / 11 / 2011 Répondre

    Ok, je n’avais pas vu à la fin de la vidéo ^^. Bien sûr ce ne sont que des interprétations, la musique à l’époque de la Grèce antique n’était pas encore écrite donc transmissible. Eduardo Paniagua est un « Archéologue » de la musique ancienne comme un Jordi Savall mais je dois avouer que ses interprétations sont libres et personnelles. Que de bonheur de pouvoir écouter des réflexions métaphysique sur une musique ancienne remplie de sagesse !

  8. minimorphee Samedi - 19 / 11 / 2011 Répondre

    Le concept du « moi », ou comment l’enfant se représente et se comprends comme différents d’autrui, il se comprends enfin existant « lui même » et non à travers les autres.

    Sympa comme concept de psycho surtout appliquer à DOOM !

    Mini

  9. algus Vendredi - 18 / 11 / 2011 Répondre

    Rien que le titre de l’émission annonce la couleur, le summum du bourrin et un concept philosophique. A l’image de « la critique de la raison pur » posé à coté des berserk dans la vidéo de CDV c’est un mélange des genres.

    La réflexion étant intéressante (merde j’aurai eu plus de 3 moyenne en philo si le prof expliquait les concepts avec ce genre d’image) j’ai vraiment apprécié ce concept après le concept d’émergence va déplaire ou décourager le plus grand nombre mais il permet une approche intéressante du jeu vidéo. Continuez comme ça. Merci.

  10. joga Vendredi - 18 / 11 / 2011 Répondre

    je veux juste savoir dans quel doom est il possible de faire cette map?

  11. Sid Drenan Jeudi - 17 / 11 / 2011 Répondre

    Grandiose, j’aime écouter et comprendre plus justement les points de vues sur le monde vidéoludique. Merci à vous !

  12. supradelta Jeudi - 17 / 11 / 2011 Répondre

    je m’abstiendrai de commentaire sur e coup ci je risquerais d’etre vexant….oh et puis merde desole j’ai toujours beaucoup aimé le nes blog mais la je trouve vraiment que c’est une emission chiante de personnes qui font de la masturbation intellectuelle sur les jeux video j’ai quitté a 4 min je commencais a bailler

  13. Finnal60 Jeudi - 17 / 11 / 2011 Répondre

    Encore un bon épisode malgré le fait qu’il soit plus court que le premier et j’espère qu’il y en aura un troisième ^^

  14. Maflak Jeudi - 17 / 11 / 2011 Répondre

    Ca fait du bien ce genre d’émissions =) Hâte de voir la suite, good job les gars ;)

  15. log0 Jeudi - 17 / 11 / 2011 Répondre

    J’ai trouve vos commentaires très bon. Mon point de vue est que cette vision du monde et de l’altérité est naturellement senti par le joueur. Le problème de la violence dans les jeux vidéos a très peu a voir avec la violence en tant que telle, car le jugement, la moralité, la brutalité … tout ces termes ont une signification différente et dont le sens est finalement bien plus précis dans un jeu vidéo. Ceci est immédiatement compris par les joueurs.

  16. SuperCarotte Jeudi - 17 / 11 / 2011 Répondre

    j’ai rien pigé, mais je suis resté, comme hypnotisé. C’est normal docteur ?

  17. Finnal60 Jeudi - 17 / 11 / 2011 Répondre

    Encore un bon épisode malgré le fait qu’il soit plus court que le premier et j’espère qu’il y en aura un troisième ^^

  18. Maflak Jeudi - 17 / 11 / 2011 Répondre

    Ca fait du bien ce genre d’émissions =) Hâte de voir la suite, good job les gars ;)

  19. Sid Drenan Jeudi - 17 / 11 / 2011 Répondre

    Grandiose, j’aime écouter et comprendre plus justement les points de vues sur le monde vidéoludique. Merci à vous !

  20. supradelta Jeudi - 17 / 11 / 2011 Répondre

    je m’abstiendrai de commentaire sur e coup ci je risquerais d’etre vexant….oh et puis merde desole j’ai toujours beaucoup aimé le nes blog mais la je trouve vraiment que c’est une emission chiante de personnes qui font de la masturbation intellectuelle sur les jeux video j’ai quitté a 4 min je commencais a bailler

    • Cassog Vendredi - 03 / 01 / 2014 Répondre

      Peut être simplement un problème de forme. C’est vrai que ça faisait très discours un peu lourd d’ »élite » prétentieux. Pourtant j’ai tout compris, écouté jusqu’au bout et était véritablement intéressé. Tant que le fond restera d’aussi bonne qualité je resterai fidèle a cette émission.

  21. joga Vendredi - 18 / 11 / 2011 Répondre

    je veux juste savoir dans quel doom est il possible de faire cette map?

  22. algus Vendredi - 18 / 11 / 2011 Répondre

    Rien que le titre de l’émission annonce la couleur, le summum du bourrin et un concept philosophique. A l’image de « la critique de la raison pur » posé à coté des berserk dans la vidéo de CDV c’est un mélange des genres.

    La réflexion étant intéressante (merde j’aurai eu plus de 3 moyenne en philo si le prof expliquait les concepts avec ce genre d’image) j’ai vraiment apprécié ce concept après le concept d’émergence va déplaire ou décourager le plus grand nombre mais il permet une approche intéressante du jeu vidéo. Continuez comme ça. Merci.

  23. minimorphee Samedi - 19 / 11 / 2011 Répondre

    Le concept du « moi », ou comment l’enfant se représente et se comprends comme différents d’autrui, il se comprends enfin existant « lui même » et non à travers les autres.

    Sympa comme concept de psycho surtout appliquer à DOOM !

    Mini

  24. Fabien Lundi - 21 / 11 / 2011 Répondre

    Sympa comme d’habitude, Je suis intrigué par la musique qui me semble ancienne. Qui sont les interprètes?

  25. Fabien Lundi - 21 / 11 / 2011 Répondre

    Ok, je n’avais pas vu à la fin de la vidéo ^^. Bien sûr ce ne sont que des interprétations, la musique à l’époque de la Grèce antique n’était pas encore écrite donc transmissible. Eduardo Paniagua est un « Archéologue » de la musique ancienne comme un Jordi Savall mais je dois avouer que ses interprétations sont libres et personnelles. Que de bonheur de pouvoir écouter des réflexions métaphysique sur une musique ancienne remplie de sagesse !

  26. Nabla Lundi - 21 / 11 / 2011 Répondre

    Bravo les gars !

    J’aime beaucoup le concept. Avec ça et la nouvelle émission d’Usul, je vais pouvoir faire travailler un peu mon cerveau ratatiné par la médiocrité de la télé et de la radio.

    Au fait Brundlemousse, tu es rentré dans un téléporteur avec de la mousse sur tes chaussures après une balade en forêt ? :)

  27. lamyche Mardi - 22 / 11 / 2011 Répondre

    bon épisode et bon raisonnement
    le fond sonore est beaucoup mieux que pour le premier épisode =)

  28. Colimasson Vendredi - 22 / 06 / 2012 Répondre

    Oui, oui, bonsoir.

    Ainsi, tel est donc l’apprentissage fondamental de votre vidéo :
    face à l’altérité, on peut se comporter de deux façons, soit en la soumettant à notre tyrannie et en faisant de l’autre son esclave, soit en la tuant.

    Messieurs, puisque vous ne me tuez pas, mais que vous me soumettez des vidéos au sujet de thèmes que vous semblez affectionner, essayez-vous de faire de moi une esclave intégrée à votre propre univers de connaissances ? Ne serais-je qu’une extension de votre réalité, un élément externe de plus que vous auriez essayé d’intégrer à votre réalité afin de lutter contre la violence qui régit par ailleurs le rapport à l’autre ?

    En absorbant mon temps et mes pensées, essayez-vous d’affirmer votre existence en réduisant la mienne à peau de chagrin ?

    Salut !

    Colimasson.

  29. youyou Lundi - 20 / 08 / 2012 Répondre

    j adore cet emission

  30. Edh Samedi - 29 / 09 / 2012 Répondre

    Bonsoir à tous,
    j’ai une question naïve avant de poster un commentaire réel :

    Es-ce possible d’avancer dans ce mod sans agression ?

    Dans le cas ou cela est possible, nous/vous serions dans un état soi=autre (état basique en PNL) et donc toute animosité serait futile.

    Bien à vous
    Edh

  31. Kletian Jeudi - 22 / 11 / 2012 Répondre

    Toujours aussi intéressant, déjà par le questionnement sur le symbolisme et la relativité des concepts : la justice n’existe que par le « il » c’est tellement juste.
    Bravo très bon moment à nouveau et musique adéquate au thème de la réflexion.

  32. Polo Dimanche - 03 / 02 / 2013 Répondre

    Épisode très intéressant et très enrichissant, j’ai beaucoup aimé vos concepts :-).
    Si je peux me permettre une objection (je sais que ma vision est souvent minoritaire sur ce point de vue là), je ne ferais pas de distinction entre sujet et objet, entre joueur et programme. Pour moi nous n’avons rien de différent d’une IA si ce n’est notre complexité. Rien ne prouve que nous ayons vraiment autre chose de différent, et cette absence de preuve nous empêche d’affirmer cette différence (et si on applique le rasoir d’Ockham on alors devrait supposer par défaut qu’on est identique).
    Deuxième argument : si on se définit (et je vous rejoins sur ce point) dans le regard d’autrui, on peut souligner que certaines personnes se définissent aussi dans le regard de leur chien ou leur chat. Alors l’animal pourrait aussi être autrui. Mais certains gamer (no life) peuvent aussi se perdre dans les « méandres » d’un jeu, et être fier parce qu’un PNJ les félicite ou se sentir faible parce qu’un jeu les domine. Ainsi ils se définiront au travers du jugement de ce jeu. Mais une personne autre pourra regarder ce même jeu et trouver ça totalement stupide.
    En fait je pense que c’est nous qui définissons ce qu’est autrui, que ce soit notre père, un inconnu, notre chien, un programme, un objet ou même une entité spirituelle, on choisi (consciemment ou non) ce qui compte pour nous. (on pourrait imaginer un homme qui n’en ai plus rien à faire du regard des autres mais se soucierait du regard des animaux).

  33. Sangoku60 Mercredi - 17 / 04 / 2013 Répondre

    Idée originale et intéressante! Réflexion à nuancer cependant par exemple pour autrui.
    Mais bon, c’est toujours un champ de bataille la penser avec l’Autre hahaa.

Ajouter un commentaire


− sept = 1

(option accessible aux utilisateurs enregistrés)