NesBlog

φ(Phi) Kirby, au fil du désespoir

Flattr this

 
Ajouter un commentaire

Commentaires (91)

  1. krawel Jeudi - 19 / 01 / 2012 Répondre

    pour elargir le theme de l’alterite , avec kirby on a un nouveau modele de pensee , on voyait dans doom que le rapport de violence ne se faisait que dans le face a face mais ce face a face etait nourri par un but , une conception du monde a defendre , ici , la violence semble se faire de l’un a l’autre sans avoir un vrai leitmotiv puisque la mort , le ‘game over’ n’existe pas ; ne peut on pas penser que dans le monde desespere de kirby le rapport a l’autre ne peut se faire que dans un instinctif et vain rapport de violence , comme si tout les autres moyens d’ expression etaient condamnes , ou peut etre est ce pour le moi le seul moyen dexister , comme si la violence ou la non violence (puisque ne debouchant pas sur la mort) etait le seul moyen pour l’ etre de prouver son existence et de se la prouver.

    Qu’en pensez vous ? pouvez vous m’eclairez ?

    ps dsl pas d’accent

  2. savonnette Mercredi - 18 / 01 / 2012 Répondre

    Je ne suis pas d’accord avec toi supradelta. Certes, je plussoie sur le fait que certains passages peuvent être déroutants pour le commun des jeunes mortel, mais venant moi-même d’obtenir mes 15 ans il y a deux mois de cela, j’ai pratiquement réussi à suivre tout leur raisonnement, hormis quelques passages où j’ai dû faire un retour arrière pour bien assimiler leur ratiocination. Il y a juste une chose que je n’ai pas appréhendé, c’est la notion de « gai-désespoir », mais sinon, je pense qu’il suffit d’être un minimum concentré pour discerner toute la subtilité de cette « émission » (attention, je ne dis pas que tu ne l’étais pas!).

  3. Ether Mercredi - 18 / 01 / 2012 Répondre

    raaahhhhhhh mon émition préférée ici *q*

    bref tres bon episode.Le sujets et les exemples sont bien trouvé et il est intérrésant de voir a quel point ce jeu nous empeche completement toute sorties des rail et nous propose un monde gentil et coloré alor que les 2 précedent abbordaient un theme plus mature mais ce contentait d’une maigre résistance a notre hérésie…
    sinon pour la remarque sur les cr@c…elle est on ne peut plus vraie :/

    bref continuez comme sa vous tenez le bon bout =D

  4. Zéfling Mercredi - 18 / 01 / 2012 Répondre

    @brandon Si on te files 150 jeux cracké, il fort probable que tu n’en finisses pas la moitié.. Et même pas un 10e, je pense. Si tu as 5 jeux achetés, mais que tu n’as pas les moyens d’en avoir plus, généralement même s’ils sont moyens, tu vas les retourner dans tous les sens si t’aimes le jeu vidéo.

    Si je prends mon exemple, quand j’étais petit je n’avais que des jeux crackés, mais c’était difficile d’en avoir même comme ça. Le jeu sur PC n’était pas fréquent. Généralement quand j’avais acquis un jeu, j’avais tendance à le retourner. Il en a été de même quand j’en avais acheter par la suite (un jeu c’était 4-5 mois d’économie). J’ai dès que complètement naze, mais je les ai fini (enfin quand j’y arrivais parce que certains était vraiment trop durs).

    En suite, je me suis retrouvé avec plus d’une centaine de jeux passés par des potes… J’ai dû en finir 3-4 dans le lot, généralement que des jeux que j’aurais payés pour y jouer… C’est d’ailleurs ce que j’ai fini par faire pour certains. Mais finalement quand j’ai trop de jeux, je finis par être un peu blasé, même un jeu intéressant finit par être mis de côté devant la masse de jeux. D’ailleurs, j’ai un peu le même problème avec les jeux achetés. J’en ai trop, il y en a certains où j’aurais pu me limiter à la démo vu ce que j’ai joué. Enfin, c’est l’effet pervers de sites comme le Hamster-Joueur.com ou Humble Indie Bundle . :)

  5. brandon Mercredi - 18 / 01 / 2012 Répondre

    c’est vraiment bien cette série mais vraiment ! c’est calme et c’est reposant et en plus c’est intelligent et tellement vrai.
    pour en revenir sur les jeux « crackés » je suis pas spécialement d’accord; le seul jeu que j’ai piraté est minecraft et j’y joue beaucoup (bon après c’est sur qu’on est d’accord pour dire que minecraft est un jeu assez spécial) et je connais des personnes (dont je ne citerais pas les noms ^^) qui ont passé beaucoup de temps sur des ((très)bon) jeux crackés.
    par contre je suis effectivement d’accord pour dire que c’est assez jouissif de terminer certains niveaux de super meat boy ^^

    bonne continuation sur phi !

  6. cleeem Jeudi - 19 / 01 / 2012 Répondre

    dans les jeux qui peuvent vous intéresser pour l’émission,
    y a :

    The Path sur PC

    on dirige une fille ado représentant le petit chaperon rouge et le but est de réussir à mourir en transgressant l’interdit d’aller dans la forêt

    beaucoup de gens qui ne connaissent pas restent sur le chemin, finissent le jeu en arrivant à la maison de la grand mère et tout se finit bien : c’est le game over, mission ratée

    il faut aider la petite fille à trouver son loup, représentant une mort possible

    la mort possible sera différente suivant la fille choisie parmi 6 au départ

    • Thibaut Jeudi - 11 / 10 / 2012 Répondre

      Salut à tous,
      Par les mêmes développeurs que The Path (Tale of Tales) :
      The Graveyard (PC – Steam)
      La démo est dispo gratuitement, pour un contenu intégral, à l’exception de la possibilité de mourir.
      On joue une petite vieille qui fait sa balade jusqu’à son banc, dans un cimetière.

  7. supradelta Mercredi - 18 / 01 / 2012 Répondre

    bah franchement j’ai regarder 2 episodes,je me suis fait ma petite idée et je pense que c’est vraiment pas fait pour moi,autant je ne critique pas le propos qui est peut etre tres vrais mais la forme,la musique triste,le ton morgne….
    et surtout j’ai 16 ans, je ne pense pas être un abruti complet, mais tout de même j’ai beaucoup de mal a vous suivre je pense que vous pourriez gagnez en intêret pour un assez grand nombre de personne si vous simplifiez tout simplement ce que vous dites pour que ce soit compréhensible par la majorité,’fin bon bref je comprend que ça puisse plaire sans tout ces petits détails j’aurais surement regarder et apprécier jusqu’au bout l’émission
    Bon courage

  8. Kennit632 Mercredi - 18 / 01 / 2012 Répondre

    Très bonne émission! Très bon sujet, très bien traité!
    Je ne sais pas si c’est voulu, mais l’ambiance de toutes les émissions Phi est super calme comparativement à 88mph/Speed Game/ n’importe quelle émission vidéo-ludique! ça a un potentiel soporifique de dingue :) Surtout que RealMyop, tu prends le même ton que quand tu nous as lu le manuel de la megadrive! :D ZzzzZzzzZzzz..

    En tout cas continuez, votre célébrité n’est plus de l’ordre de l’espérance ;)
    A très vite!

  9. Zéfling Mercredi - 18 / 01 / 2012 Répondre

    Je le savais, Kirby est trop mignon pour ne pas être douteux.
    L’absence de défi détruit tout l’intérêt d’un jeu, on ne peut même plus vraiment appeler cela un jeu, car il n’y a pas de notion d’échec possible. Comme vous dites, ça ressemble plus à un conte enfantin interactif. Ça ressemble aux dessins animés trop gentils que regardant les petits, niant toute réelle difficulté.

  10. brandon Vendredi - 24 / 02 / 2012 Répondre

    ah oui sinon j’ai une idée d’un jeu que vous pouvez tester c’est zelda majora’s mask parce que ya beaucoup de chose à dire dessus

  11. Otaku-sama Vendredi - 17 / 02 / 2012 Répondre

    Moins bon épisode que les autre je trouve, mais intéressant malgré tout, continué !

    PS : Realmyop, j’ai pensé à toi, en avril sortira au Japon un anime du nom de Shining Hearts – Shiawase no Pan. Et devine qui composera les musiques… Hiroki Kikuta !

    Je me suis dit que ça te ferais sourire ^^.

    http://www.animenewsnetwork.com/encyclopedia/anime.php?id=13866

  12. laozi Lundi - 30 / 01 / 2012 Répondre

    vraiment bien, cette émission est la meilleur.
    avez vous conscience que vous tenez la un concept unique?
    les jeux vidéo sons un monde dans un monde, l’un découle de l’autre, et l’autre influence l’un.ceci est une première, jamais l’humanité ne c’est retrouver avec deux réalité tangible cote a cote don l’une que l’on façonne nous même. que de réflexion possible grâce a ce support, vraiment c’est une très bonne idée. vivement la prochaine surtout n’arétez pas.

  13. elie Dimanche - 22 / 01 / 2012 Répondre

    J’aime bien cette émition c’est pas mal comme concepte en plus ça fais connaitre un peu quelque grand philosophes pour ce qui n’aime pas lire en plus au traver du divertissement que je prefere j’adhère. =) merci et bonne continuation

  14. Ronan Dimanche - 22 / 01 / 2012 Répondre

    J’adore cette vision cartésienne et Girardienne du jeu video et du monde en soi. Merci j’en redemande

  15. Veunin Lundi - 23 / 01 / 2012 Répondre

    Nietzche pas carré? Mouallez les gars c’est pas beau le troll. Le gai savoir c’est une réponse à toute cette philosophie qui n’arrive pas à décoller et trouve son plaisir dans la pesanteur des idées et des concepts sans jamais s’en remettre aux affects. Le gai savoir c’est les comissures des levres du philosophe empli de sapience, la vie observée depuis les cîmes de la pensée, là où l’homme commun paraît caricaturale…

  16. Dreaty Jeudi - 19 / 01 / 2012 Répondre

    Bonjour messieurs

    ça commence à faire un sacré bout de temps que j’écume ce site, et je tenais à vous dire un énorme merci pour toutes ses vidéos, avec une mention spéciale pour les épisodes de Phi qui sont vraiment énormes (j’attends impatiemment le prochaine pour débattre des rapports dominants-dominés sur « Marsupilami » sur Sega ;) ). Bon je vais pas faire l’inventaire de toutes les vidéos qui m’ont fait triper (c’est pas l’endroit, et il est tard), mais vraiment un grand bravo pour la qualité de votre travail, le second degré permanent et l’intelligence omniprésente qu’on retrouve dans chacune des vidéos.

    Bonne soirée

  17. Sparda Jeudi - 19 / 01 / 2012 Répondre

    Faut absolument que vous fassiez Shadow of the Colossus ou Silent Hill 2 les gars. Pour moi les seuls jeux qui valent vraiment un essai phylosophique

  18. Coukaratcha Jeudi - 19 / 01 / 2012 Répondre

    Je trouve tout ce qui a été dit très intéressant et surtout enrichissant, en particulier le passage sur Max Weber. C’est vraiment un vision du jeu que j’aurai pas pu avoir tout seul et c’est très bien expliqué. Contrairement à ce qui a pu être dit, je trouve ça compréhensible après plusieurs écoutes. C’est certes pas une vidéo qu’on regarde de travers, faut s’y plonger ardemment mais ça vaut le coup. La conclusion est juste géniale.

  19. JMA Jeudi - 19 / 01 / 2012 Répondre

    On ne peut pas mourir dans Warioland 2. Mais c’est mieux emmené que dans Kirby.

  20. laptev Jeudi - 19 / 01 / 2012 Répondre

    Faut adhérer au concept.
    Bon c’est une interprétation possible.
    Après je ne suis pas totalement d’accord si on prend l’émission au premier degré.

    Dire que ce Kirby est un jeu sans défi est inexact.
    Les défis du jeu sont de trouver les trois objets cachés dans le niveau, d’avoir suffisamment de cristaux pour avoir la médaille d’or, d’avoir suffisamment de cristaux pour faire du 100% au niveau de l’acquisition des objets ainsi que pour trouver les niveaux cachés, essayer de finir les niveaux bonus où il faut retrouver 5 bonhommes dans les niveaux déjà parcourus. C’est peut-être pas énorme, mais ce n’est pas de la plus grande facilité non plus.

    D’ailleurs les ennemis ont leur rôle, même si ça a été dit avec beaucoup d’amoindrissement : empêcher à Kirby de collecter les cristaux. Certains niveaux nécessitent de s’y reprendre plus d’une fois pour le faire à 100% quand on ne le connaît pas.

    Au niveau de l’absence de mort, je pense que le jeu est analysé de manière « gamer ». Je pense que ce jeu est quand-même important pour la démocratisation du jeu vidéo à un plus large public à la fois pour son aspect clairement non-violent et enchanteur mais aussi comme une initiation au jeu vidéo en donnant juste assez de défis pour avoir du challenge (la collecte des cristaux, le 100%) sans être frustré par le fait de mourir (surtout pour quelqu’un qui ne connaît pas du tout le jeu vidéo).

    Et si la mort ne permet pas de se soucier du futur de l’aventure, le fait d’essayer de trouver les objets (qui quelques fois sont quand-même pas trop mal cachés) ou bien même de trouver les points faibles des boss peut constituer chez certaines personnes une motivation suffisante. Quant à l’ambiance elle-même (la musique, les graphismes en laine, la non-violence), elle suffira à certaines personnes à apprécier le jeu, à vivre à travers le personnage (je pense au niveau de la vigne grimpante dans le premier monde qui est magnifique ainsi que la musique!) et à dépasser justement le stade de comptine interactive.

    A mon avis, il faut voir ce jeu plutôt comme un tout premier palier pour quelqu’un qui veut entrer dans l’univers du jeu vidéo avant de s’attaquer à plus difficile. (Ou tout simplement un jeu où on n’a absolument pas envie de se prendre la tête).

    En fait, ça serait peut-être bien une autre manière de voir le jeu vidéo et qui s’adapterait à la vague de démocratisation de celle-ci, qui à mon avis, en a quand-même bien besoin pour dépasser tous les préjugés qui lui tombent dessus depuis des années.
    Vu que ladite démocratisation prend de plus en plus d’ampleur, pourquoi s’en priver…..
    Alors certes c’est « casual », mais comme à l’image de Nintendo en général, ce sont des jeux qui ont également une certaine cible et un certain objectif.

  21. Soren Mercredi - 18 / 01 / 2012 Répondre

    Franchement je suis abasourdi par toute les réalités que j’entends ^^ tres bon sujet une fois de plus, ca doit etre celui que je prefere. j’aime tout continuez!

  22. Kennit632 Mercredi - 18 / 01 / 2012 Répondre

    Très bonne émission! Très bon sujet, très bien traité!
    Je ne sais pas si c’est voulu, mais l’ambiance de toutes les émissions Phi est super calme comparativement à 88mph/Speed Game/ n’importe quelle émission vidéo-ludique! ça a un potentiel soporifique de dingue :) Surtout que RealMyop, tu prends le même ton que quand tu nous as lu le manuel de la megadrive! :D ZzzzZzzzZzzz..

    En tout cas continuez, votre célébrité n’est plus de l’ordre de l’espérance ;)
    A très vite!

  23. supradelta Mercredi - 18 / 01 / 2012 Répondre

    bah franchement j’ai regarder 2 episodes,je me suis fait ma petite idée et je pense que c’est vraiment pas fait pour moi,autant je ne critique pas le propos qui est peut etre tres vrais mais la forme,la musique triste,le ton morgne….
    et surtout j’ai 16 ans, je ne pense pas être un abruti complet, mais tout de même j’ai beaucoup de mal a vous suivre je pense que vous pourriez gagnez en intêret pour un assez grand nombre de personne si vous simplifiez tout simplement ce que vous dites pour que ce soit compréhensible par la majorité,’fin bon bref je comprend que ça puisse plaire sans tout ces petits détails j’aurais surement regarder et apprécier jusqu’au bout l’émission
    Bon courage

  24. brandon Mercredi - 18 / 01 / 2012 Répondre

    c’est vraiment bien cette série mais vraiment ! c’est calme et c’est reposant et en plus c’est intelligent et tellement vrai.
    pour en revenir sur les jeux « crackés » je suis pas spécialement d’accord; le seul jeu que j’ai piraté est minecraft et j’y joue beaucoup (bon après c’est sur qu’on est d’accord pour dire que minecraft est un jeu assez spécial) et je connais des personnes (dont je ne citerais pas les noms ^^) qui ont passé beaucoup de temps sur des ((très)bon) jeux crackés.
    par contre je suis effectivement d’accord pour dire que c’est assez jouissif de terminer certains niveaux de super meat boy ^^

    bonne continuation sur phi !

  25. Ether Mercredi - 18 / 01 / 2012 Répondre

    raaahhhhhhh mon émition préférée ici *q*

    bref tres bon episode.Le sujets et les exemples sont bien trouvé et il est intérrésant de voir a quel point ce jeu nous empeche completement toute sorties des rail et nous propose un monde gentil et coloré alor que les 2 précedent abbordaient un theme plus mature mais ce contentait d’une maigre résistance a notre hérésie…
    sinon pour la remarque sur les cr@c…elle est on ne peut plus vraie :/

    bref continuez comme sa vous tenez le bon bout =D

  26. savonnette Mercredi - 18 / 01 / 2012 Répondre

    Je ne suis pas d’accord avec toi supradelta. Certes, je plussoie sur le fait que certains passages peuvent être déroutants pour le commun des jeunes mortel, mais venant moi-même d’obtenir mes 15 ans il y a deux mois de cela, j’ai pratiquement réussi à suivre tout leur raisonnement, hormis quelques passages où j’ai dû faire un retour arrière pour bien assimiler leur ratiocination. Il y a juste une chose que je n’ai pas appréhendé, c’est la notion de « gai-désespoir », mais sinon, je pense qu’il suffit d’être un minimum concentré pour discerner toute la subtilité de cette « émission » (attention, je ne dis pas que tu ne l’étais pas!).

  27. krawel Jeudi - 19 / 01 / 2012 Répondre

    pour elargir le theme de l’alterite , avec kirby on a un nouveau modele de pensee , on voyait dans doom que le rapport de violence ne se faisait que dans le face a face mais ce face a face etait nourri par un but , une conception du monde a defendre , ici , la violence semble se faire de l’un a l’autre sans avoir un vrai leitmotiv puisque la mort , le ‘game over’ n’existe pas ; ne peut on pas penser que dans le monde desespere de kirby le rapport a l’autre ne peut se faire que dans un instinctif et vain rapport de violence , comme si tout les autres moyens d’ expression etaient condamnes , ou peut etre est ce pour le moi le seul moyen dexister , comme si la violence ou la non violence (puisque ne debouchant pas sur la mort) etait le seul moyen pour l’ etre de prouver son existence et de se la prouver.

    Qu’en pensez vous ? pouvez vous m’eclairez ?

    ps dsl pas d’accent

  28. cleeem Jeudi - 19 / 01 / 2012 Répondre

    dans les jeux qui peuvent vous intéresser pour l’émission,
    y a :

    The Path sur PC

    on dirige une fille ado représentant le petit chaperon rouge et le but est de réussir à mourir en transgressant l’interdit d’aller dans la forêt

    beaucoup de gens qui ne connaissent pas restent sur le chemin, finissent le jeu en arrivant à la maison de la grand mère et tout se finit bien : c’est le game over, mission ratée

    il faut aider la petite fille à trouver son loup, représentant une mort possible

    la mort possible sera différente suivant la fille choisie parmi 6 au départ

  29. laptev Jeudi - 19 / 01 / 2012 Répondre

    Faut adhérer au concept.
    Bon c’est une interprétation possible.
    Après je ne suis pas totalement d’accord si on prend l’émission au premier degré.

    Dire que ce Kirby est un jeu sans défi est inexact.
    Les défis du jeu sont de trouver les trois objets cachés dans le niveau, d’avoir suffisamment de cristaux pour avoir la médaille d’or, d’avoir suffisamment de cristaux pour faire du 100% au niveau de l’acquisition des objets ainsi que pour trouver les niveaux cachés, essayer de finir les niveaux bonus où il faut retrouver 5 bonhommes dans les niveaux déjà parcourus. C’est peut-être pas énorme, mais ce n’est pas de la plus grande facilité non plus.

    D’ailleurs les ennemis ont leur rôle, même si ça a été dit avec beaucoup d’amoindrissement : empêcher à Kirby de collecter les cristaux. Certains niveaux nécessitent de s’y reprendre plus d’une fois pour le faire à 100% quand on ne le connaît pas.

    Au niveau de l’absence de mort, je pense que le jeu est analysé de manière « gamer ». Je pense que ce jeu est quand-même important pour la démocratisation du jeu vidéo à un plus large public à la fois pour son aspect clairement non-violent et enchanteur mais aussi comme une initiation au jeu vidéo en donnant juste assez de défis pour avoir du challenge (la collecte des cristaux, le 100%) sans être frustré par le fait de mourir (surtout pour quelqu’un qui ne connaît pas du tout le jeu vidéo).

    Et si la mort ne permet pas de se soucier du futur de l’aventure, le fait d’essayer de trouver les objets (qui quelques fois sont quand-même pas trop mal cachés) ou bien même de trouver les points faibles des boss peut constituer chez certaines personnes une motivation suffisante. Quant à l’ambiance elle-même (la musique, les graphismes en laine, la non-violence), elle suffira à certaines personnes à apprécier le jeu, à vivre à travers le personnage (je pense au niveau de la vigne grimpante dans le premier monde qui est magnifique ainsi que la musique!) et à dépasser justement le stade de comptine interactive.

    A mon avis, il faut voir ce jeu plutôt comme un tout premier palier pour quelqu’un qui veut entrer dans l’univers du jeu vidéo avant de s’attaquer à plus difficile. (Ou tout simplement un jeu où on n’a absolument pas envie de se prendre la tête).

    En fait, ça serait peut-être bien une autre manière de voir le jeu vidéo et qui s’adapterait à la vague de démocratisation de celle-ci, qui à mon avis, en a quand-même bien besoin pour dépasser tous les préjugés qui lui tombent dessus depuis des années.
    Vu que ladite démocratisation prend de plus en plus d’ampleur, pourquoi s’en priver…..
    Alors certes c’est « casual », mais comme à l’image de Nintendo en général, ce sont des jeux qui ont également une certaine cible et un certain objectif.

  30. Coukaratcha Jeudi - 19 / 01 / 2012 Répondre

    Je trouve tout ce qui a été dit très intéressant et surtout enrichissant, en particulier le passage sur Max Weber. C’est vraiment un vision du jeu que j’aurai pas pu avoir tout seul et c’est très bien expliqué. Contrairement à ce qui a pu être dit, je trouve ça compréhensible après plusieurs écoutes. C’est certes pas une vidéo qu’on regarde de travers, faut s’y plonger ardemment mais ça vaut le coup. La conclusion est juste géniale.

  31. JMA Jeudi - 19 / 01 / 2012 Répondre

    On ne peut pas mourir dans Warioland 2. Mais c’est mieux emmené que dans Kirby.

  32. Dreaty Jeudi - 19 / 01 / 2012 Répondre

    Bonjour messieurs

    ça commence à faire un sacré bout de temps que j’écume ce site, et je tenais à vous dire un énorme merci pour toutes ses vidéos, avec une mention spéciale pour les épisodes de Phi qui sont vraiment énormes (j’attends impatiemment le prochaine pour débattre des rapports dominants-dominés sur « Marsupilami » sur Sega ;) ). Bon je vais pas faire l’inventaire de toutes les vidéos qui m’ont fait triper (c’est pas l’endroit, et il est tard), mais vraiment un grand bravo pour la qualité de votre travail, le second degré permanent et l’intelligence omniprésente qu’on retrouve dans chacune des vidéos.

    Bonne soirée

  33. elie Dimanche - 22 / 01 / 2012 Répondre

    J’aime bien cette émition c’est pas mal comme concepte en plus ça fais connaitre un peu quelque grand philosophes pour ce qui n’aime pas lire en plus au traver du divertissement que je prefere j’adhère. =) merci et bonne continuation

  34. Ronan Dimanche - 22 / 01 / 2012 Répondre

    J’adore cette vision cartésienne et Girardienne du jeu video et du monde en soi. Merci j’en redemande

  35. Veunin Lundi - 23 / 01 / 2012 Répondre

    Nietzche pas carré? Mouallez les gars c’est pas beau le troll. Le gai savoir c’est une réponse à toute cette philosophie qui n’arrive pas à décoller et trouve son plaisir dans la pesanteur des idées et des concepts sans jamais s’en remettre aux affects. Le gai savoir c’est les comissures des levres du philosophe empli de sapience, la vie observée depuis les cîmes de la pensée, là où l’homme commun paraît caricaturale…

  36. laozi Lundi - 30 / 01 / 2012 Répondre

    vraiment bien, cette émission est la meilleur.
    avez vous conscience que vous tenez la un concept unique?
    les jeux vidéo sons un monde dans un monde, l’un découle de l’autre, et l’autre influence l’un.ceci est une première, jamais l’humanité ne c’est retrouver avec deux réalité tangible cote a cote don l’une que l’on façonne nous même. que de réflexion possible grâce a ce support, vraiment c’est une très bonne idée. vivement la prochaine surtout n’arétez pas.

  37. brandon Vendredi - 24 / 02 / 2012 Répondre

    ah oui sinon j’ai une idée d’un jeu que vous pouvez tester c’est zelda majora’s mask parce que ya beaucoup de chose à dire dessus

  38. Masamunhearts Dimanche - 18 / 03 / 2012 Répondre

    Très bonne émission, bien que j’ai préféré la notion de l’altérité abordée dans la précédente.
    J’aimerais revenir sur deux-trois petites choses.
    Je respecte entièrement votre travail à tous les deux, cependant j’ai du mal à suivre quand vous parlez de la double lecture de ce qu’est le désespoir. J’adhère sur le fait que c’est l’absence d’espoir, mais comment pourrait-on définir l’espoir et l’espérance comme vous le faites ? Un homme désespéré est un homme qui a perdu foi en une chose, une doctrine ou un fait qui lui semblait juste. Ce que je critique en revanche, c’est qu’un homme désespéré n’a pas pour autant perdu toute notion d’espérance.

    Ensuite, je voudrais parler de la Philosophie en elle même que vous décrivez comme une matière scientifique. Je suis d’accord avec vous. Mais il est pourtant un commun dans la culture populaire d’accorder la Philosophie avec la Littérature, notamment dut au fait que les romanciers usent de notions philosophiques à travers leurs oeuvres et que le fait de traiter un raisonnement relève plus du domaine des Lettres, bien que ce soit l’essence même de la Science. Je m’interroge donc sur le pourquoi, au lycée par exemple, la Philosophie est-elle boycottée dans la filière scientifique et mise en valeur dans la filière Littéraire ?

    Je me retire à présent, en espérant (Jolie transition) que vous évoquerez la notion du Temps dans une prochaine émission ! ;)

  39. gogoho Samedi - 31 / 03 / 2012 Répondre

    Bonjour , a quand un nouvel épisode de Phi ? je trouve le concept très novateur et intéressant continuez comme ça , c’est énorme !

  40. Lliane Samedi - 07 / 04 / 2012 Répondre

    BRAVO, fan de jeu vidéo et de monde virtuel en général et également de politique et questionnements philosophiques (à un niveau quasi-nul) j’adhère totalement à ce concept de vidéo !
    Merci à vous !

  41. Rounard kryke avant- Vendredi - 04 / 05 / 2012 Répondre

    J’en avais rêvé, vous l’avez fait: lié philosophie et jeu vidéo! :-)
    L’analyse autant que les arguments sont, je trouve, très pertinants!
    Surtout, continué!
    (D’autant plus que le BAC approche et que je suis sur de pouvoir réutilisé tout ce que vous avez dit! =p)

  42. Muad'Dib Lundi - 07 / 05 / 2012 Répondre

    Je permet de vous conseiller tout les jeux développés par « Tale of Tales », qui constituent une réflexion philosophique en eux-même. Je serais curieux de voir Realmyope et le Petit Gros en parler. Sur ce, bonne continuation.

  43. Muad'Dib Lundi - 07 / 05 / 2012 Répondre

    Je ME permet de vous conseiller touS les jeux développés par « Tale of Tales », qui constituent, selon moi, une réflexion philosophique en eux-même. Je serais curieux de voir Realmyope et Brundle en parler. Sur ce, bonne continuation.
    AUTO-CORRECTION.

  44. LtBlight Samedi - 12 / 05 / 2012 Répondre

    N’étant pas fan de philo, j’ai été agréablement surpris par cette émission, et j’ai hâte que d’autres émissions se fassent. Quand je vois ce que vous avez pondu avec Kirby, j’ose même pas imaginer ce que ça pourrait donner avec un Ico ou un Shadow Of The Colossus. Vivement la suite, et merci de donner le goût à la philo en passant par le jeu vidéo. Respect.

  45. Teuk Lundi - 21 / 05 / 2012 Répondre

    Super série, intéressante et mettant la philo à la portée de tous, sur un thème qui nous intéresse. Félicitation!
    Par contre, si le fond est irréprochable, 2 petits détails de forme m’ont géné lors du générique de fin, après une vingtaine de minutes de plaisir: d’abord l’omission du titre dont sont tirées les images (Kirby, certes, mais Kirby: au fi de l’aventure) et une faute d’orthographe terrible dans les crédits musicaux: « Morceaux issuENT de l’album : Insen ». On aura tous corrigé dans notre tête et lu « issus », mais bon quel dommage à la fin d’une vidéo de grande qualité!

  46. Rufio Vendredi - 25 / 05 / 2012 Répondre

    Une autre vision qui traduit à la fois l’espoir et le désespoir est celle du Memento Mori : « souviens que tu vas mourir », « souviens toi que nous mourrons tous ».
    Cette vision, qui au premier abord semble extrêmement pessimiste et ancrée dans une vision négative du désespoir peut en fait se rapprocher du concept du Carpe Diem. L’idée de se souvenir que nous mourrons tous nous fait comprendre que quel que soit notre espoir, nos envies pour le futur, celles-ci seront vaines, car arrivera pour chacun le jour où tout cela ne voudra plus rien dire.
    Mais au delà de cela, cette notion effleure aussi l’idée d’un espoir caché. Si nos désirs ne sont rien, nos problèmes non plus. Si tout est rien, alors rien n’est important. L’important devient alors l’éphémère, d’où le rapprochement du Carpe Diem.
    Le Memento Mori nous apprend que la vie n’est qu’un trait entre un point A et un point B, que cela soit pour l’homme en tant qu’individu, ou l’homme en tant qu’Homme. Libre à nous de donner à ce trait (ou ce fil) les couleurs de l’espoir ou du désespoir.

  47. Oseffe Lundi - 28 / 05 / 2012 Répondre

    Très bon épisode! Vos émissions de philo vidéoludique (ou de videoludisme philosophique?) reposent essentiellement sur l’ambiance qui s’en dégage, et elle est assez planante pour le coup, à l’instar de la toute première vidéo sur trackmania.

    Cet épisode marque en revanche une évolution du format de l’émission, puisque les réflexions semblent beaucoup plus préparées à l’avance.
    L’avantage, c’est que le contenu philosophique est beaucoup plus dense
    et mieux organisé, etc…
    Le problème, c’est que le jeu en lui même devient une simple illustration
    du propos philosophique, voire même un simple pré-texte.
    On perd ainsi le sentiment de capter une réflexion « sur le vif », qui permettais de gagner en naturel ce que l’on perdait en clarté.
    Donc au final les deux techniques se valent, il suffit d’alterner un peu entre
    ces deux modèles pour atteindre un bon équilibre.

    En revanche j’ai été très étonné de voir le compère d’Usul, que je trouve
    d’habitude horripilant et mauvais acteur, être aussi posé et plaisant à écouter… Chapeau!

  48. Veha Dimanche - 03 / 06 / 2012 Répondre

    Je découvre vos émissions par le biais de speed game et du 3615, puis de dailymotion, et j’en suis ravi! Le concept de l’émission est très bien trouvé et apporte un point de vue original pour regarder le jeu vidéo. J’ai hâte de voir d’autres numéros de Phi et de vos autres vidéos!

  49. user usé Mardi - 12 / 06 / 2012 Répondre

    le petit gros est un grand philosophe !
    bravo à toi et bas toi pour que les 3615usul prennent plus en compte tes commentaires !!

  50. Saimonn Mercredi - 20 / 06 / 2012 Répondre

    A quand le prochain épisode ?

  51. Colimasson Vendredi - 22 / 06 / 2012 Répondre

    Ô, grands maîtres philosophiques, une question pour vos esprits tordus :

    Si le désir se définit par la non-immédiateté de son assouvissement, comment peut-on dire que la jouissance (point culminant du désir) est inversement proportionnelle à la rapidité de l’assouvissement du désir ? N’y aurait-il pas, dans ce cas précis, confusion entre désir et autre chose (que je n’ai pas encore identifié, mais peut-être pourrait-on appeler cela « envie », « pulsion » ?)

    Cette question me taraude, étant moi-même définie par une ataraxie totale -autrement dit une absence de désir finalement plus déprimante que réjouissante. Auriez-vous un remède pour lutter contre ce mal ?

    Philosophiquement vôtre.

    Colimasson

  52. Minimus Dimanche - 24 / 06 / 2012 Répondre

    Depuis le temps que j’attendais ce genre de vidéos mêlant jeux et intellect :p :)
    Continuez, ya des fans !

  53. Guybrush Mardi - 10 / 07 / 2012 Répondre

    Bonjour, je ne sait pas si ces commentaires sont encore lus, mais j’aimerais revenir sur l’émission Phi qui a, il me semble pour objectif de « penser le jeu vidéo » . Or je me pose une question : cette vidéo évoque-t-elle kirby ou de désespoir ?
    Car voilà, j’ai vraiment l’impression que vous utilisez ici des jeux vidéos pour développer des thèmes classiques (pour ne pas dire bateau) de la philosophie niveau bac , ou a peine plus.
    Mais la philosophie n’est pas un savoir, c’est un outil, une méthode.
    Quand on demande à madame Michu : « Désire-t-on la liberté » , elle vous répondra avec sa méthodologie propre (voire même en fonction de déterminations sociale forte) : OUI , et c’est tout.
    Le philosophe, applique un mode de réflexion et pense la question.

    Ainsi, pour moi, Phi ne pense pas le jeu vidéo. En quelque sorte, Phi serait une sorte de méga paraphrase philosophique illustrée par des vidéos de gameplays d’un jeu X ou Y (on peut ici remplacer kirby par a peut près n’importe quel jeu ou l’on ne peut mourrir ( tous les point & clicks , jeux de puzzle ?) .

    Pourquoi ne pas se poser d’autre question que les classiques philosophiques, pourquoi ne pas ouvrir une réelle nouvelle voie de réflexion sur le jeu vidéo ?

    Par exemple quelques petites questions en vrac :
    *Y-a-t-il une limite a l’interaction ?
    *Qu’est-ce que l’immersion ?
    *Désire-t-on toujours finir un jeu ?

    Bref, cet avis est sans doute un peu trop tranché, j’apprécie tout de même l’émission, mais j’espère qu’il pourra prêter à réflexion.

    Bonne continuation !

  54. Elodie Dimanche - 29 / 07 / 2012 Répondre

    Je trouve vos vidéos assez pertinentes. J’espère que d’autres épisodes viendront prochainement. Je les attends avec impatience!

  55. Panda No Oni Dimanche - 05 / 08 / 2012 Répondre

    Je découvre, et j’admire.

  56. Panda No Oni Dimanche - 05 / 08 / 2012 Répondre

    Cependant, étant en master de « littérature », je soulignerai qu’il faut établir une distinction, la littérature est un art, l’analyse des formes littéraires telle qu’elle est enseignée et pratiquée dans les filières « littéraires » est un science (humaine). A moins que l’on ne prenne en compte la critique déridienne, auquel cas, la philosophie comme l’analyse littéraire sont des formes artistiques. En vérité, il me semble que l’une comme l’autre sont des formes hybrides, alliant l’art à la science d’une manière inextricable.

  57. Ryder Lundi - 06 / 08 / 2012 Répondre

    les sujet des extraterrestre était un peu ambiguë car moi je pense que cela relève plus de l’espoir que de l’espérance de dire « je veux que les extraterrestres viennent avant ma mort » .

  58. Skinkay Mercredi - 29 / 08 / 2012 Répondre

    Comme d’habitude c’est génial ;) !

  59. Raiiden Lundi - 03 / 09 / 2012 Répondre

    Je découvre Phi et je suis ravi,l’émission est fascinante !

  60. Xzimnut Mardi - 02 / 10 / 2012 Répondre

    Une soirée un peu morne, pas grand chose à faire, tomber par hasard sur « Phi » …

    J’ai passé un excellent moment, j’ai été surpris de voir combien le jeu vidéo pouvait être un bon médium pour amener à réfléchir. Si on ajoute à cela le doux bercement des voix, il faut bien le dire, douces et suaves de RealMyope et Brundle, la conclusion est que cette émission est tout bonnement excellente. J’espère de tout coeur qu’on entendra bientôt parler d’un nouvel épisode.

  61. Carl Samedi - 13 / 10 / 2012 Répondre

    Bonjour,
    J’aime beaucoup ce concept de réfections sur des notions concrètes avec comme support le jeux vidéo. Cela permet un approche simple, sans être simpliste, de notion complexes qui vont bien au delà du cadre du jeux vidéo.
    J’aimerai savoir si vous pensez refaire d’autres épisodes ?
    Merci.

  62. Gimloïn Vendredi - 19 / 10 / 2012 Répondre

    Je viens de découvrir le concept. Il est vraiment prenant et pour ma part je trouve qu’il donne envie de réfléchir de son cotés et de se documenter ( je pense bien sur à « traité du désespoir » de Kierkegaard que j’ai acheté en espérant avoir le courage de m’y mettre un jour) pour ainsi construire son propre raisonnement et le comparer avec celui exposé dans la vidéo.

    Par contre, je ne suis pas d’accord avec Supradelta au sujet du ton particulièrement. Je pense qu’une musique calme et un ton posé permet de se concentrer plus sur le fond que sur la forme qui est le but de l’émission je pense, du fond plus que de la forme. Certes, le propos est parfois difficile à suivre et c’est parfois difficile de tout comprendre à la première écoute, mais je trouve ça bien car de toute façon on la regarde une deuxième fois avec plaisir et autant d’attention.

    Merci à vous deux pour cette belle innovation dans le monde video-ludique

  63. Behelit Larson Dimanche - 04 / 11 / 2012 Répondre

    Bonjour à tous ! Y aura-t-il un nouvel épisode de Phi prochainement, car mon désir de voir une vidéo philosophique augmente proportionnellement à l’attente (bientôt 1 an les gars!). Bisous !

  64. Kletian Vendredi - 23 / 11 / 2012 Répondre

    Toujours aussi enrichissant, avec beaucoup de rewind/replay pour ne rien perdre du raisonnement et de vos digressions.
    Le désir qui nait de la frustration, c’est vrai et à la fois tellement injuste, puisque le fait d’être disponible ou inaccessible n’enlève rien à la valeur intrinsèque de l’être ou de l’objet … le sentiment se substituant donc ici à la raison.
    En tout cas si vous hésitez à refaire un Phi, en ce qui me concerne j’en reprendrai volontiers.

  65. Serenus Mercredi - 28 / 11 / 2012 Répondre

    Carpe diem et ama tuus fatum.

  66. Klarkkent Lundi - 03 / 12 / 2012 Répondre

    POUR une nouvelle chronique de phi !!
    Pourquoi pas sur « les sims », par exemple ? Y’a de quoi en faire pour une heure de divagations philosophiques, au moins. Alors, c’est quand ? :-)

    Salut !

  67. Akira Jeudi - 06 / 12 / 2012 Répondre

    Le concept de φ est très sympathique, j’apprécie fortement !
    Et je me demandais … La question à sans doutes déjà été posé, mais en parcourant les commentaires je n’ai pas vu de réponses, et puis reposer la question ne vous prouvera que d’avantage que ceux qui regardent φ apprécient, donc je la repose:
    Est ce que vous ferez encore d’autres épisodes ?
    Bonne continuation. :)

  68. Lin'S Samedi - 08 / 12 / 2012 Répondre

    Loin de moi l’idée de critiquer méchamment un concept novateur et intéressant, mais mon avis se rapproche de l’opinion un poil négative de Guybrush.

    Je n’ai finalement pas eu l’impression qu’on ait entendu parlé de Kirby en relation directe avec le désespoir, mais que le jeu ne faisait qu’illustrer les propos de nos chers commentateurs.

    En outre, la voie que vous empruntez en parlant de la mort dans le jeu-vidéo est selon moi faussée. Tout simplement car il y a un amalgame entre la « mort réelle » et le choix de game-design appelée « mort » pour symboliser l’échec du joueur (ou l’élimination d’obstacles dans le cas où c’est le joueur qui l’inflige, mais restons dans le cas de mort du joueur).
    La mort, dans le jeu-vidéo, sert la plupart du temps de code pour faire comprendre au joueur qu’il a échoué. Mais on ne peut l’assimiler à ce que j’ai appelé maladroitement la « mort réelle », car l’échec ouvre à chaque fois la porte à une nouvelle chance de réussir. La mort en tant qu’élément de game-design ne met pas fin à la vie du personnage, car celui-ci peut réapparaître à l’infini. En définitive, la mort de l’avatar, et par extension du joueur, n’existe pas vraiment dans le jeu-vidéo, car elle se traduirait par son inexistence au sein de l’univers virtuel.
    On a beau mourir des milliers de fois dans Super Meat Boy, on ne meurt jamais dans les faits. Nous ne sommes que pénalisés. Si un petit bonhomme venait nous rechercher juste avant de mourir pour nous ramener sain et sauf au début du niveau, le résultat en serait le même, excepté les sensations procurés par la mise en scène de l’échec.

    Dans ce Kirby, les développeurs ont fait le choix, comme vous l’avez dit, de ne pas utiliser la mort comme élément de game-design. Mais cela n’empêche qu’il y a des pénalités dans ce jeu, même si elles sont très peu sévères. Vous pouvez récolter des éléments que vous perdez quand vous vous faites toucher par quelque chose de « dangereux », par exemple.
    Ça me fait penser à Flow, peut-on mourir dans Flow ? Je ne m’en rappelle plus.

    Alors après, ce Kirby a été développé avant tout pour les enfants et leur montrer à quel point le monde est mignon tout plein, en occultant complètement la symbolique de la mort (c’est également le cas dans Pokémon, où l’on ne peut être que KO), ou peut-être pour viser un plaisir autre que celui de vaincre, le simple plaisir de l’émerveillement.
    Ceux qui aiment parcourir à bicyclette les plaines du RPG pré-cité ou seulement couper de l’herbe dans Zelda d’un coup d’épée comprendront certainement que le jeu-vidéo n’apporte pas que jouissance dans la victoire par l’élimination ou la survie, mais également jouissance dans l’émerveillement et la contemplation de nos actions qui ont un impact (souvent visuel, mais aussi sonore, scénaristique, etc) qui transforme l’univers virtuel avec lequel nous intéragissons.
    Ce Kirby reste donc pour moi un jeu-vidéo.

    Je me demande, par contre, si un jeu sans pénalité pourrait en être un. Electro Plankton est-il un jeu-vidéo ? M’appuyant sur ce que j’ai dit avant, je suis tenté de dire oui. Ou devrait-on parler de « jouet-vidéo » ?
    Qu’en est-il également du récent The Journey ? Je n’y ai pas joué, mais je doute que la mort y soit présente.

    Votre émission a le grand mérite de faire naître diverses réflexions. Malgré ses défauts, continuez !

  69. Lin'S Samedi - 08 / 12 / 2012 Répondre

    Bon, des gens ont en fait déjà dit certaines choses qu’au final je répète malheureusement. Mes excuses à eux, je n’avais pas lu tous les commentaire. Je voulais écrire un truc vite fait et puis…

  70. Behelit Larson Dimanche - 06 / 01 / 2013 Répondre

    Coucou et bonne année 2013 !! Alors, avez-vous pris de (bonnes) résolutions concernant Phi (φ) ? Je sais que vous devez être très occupé par tout un tas de choses, mais bon, en attendant le retour de cette chronique on peut vous aiguiller sur un (ou plusieurs) thème qui nous intéresserait…?

    Perso, je suis d’accord avec l’idée de parler des Sims, pourquoi sur le sujet : pourquoi vivre ?

    • Behelit Larson Dimanche - 06 / 01 / 2013 Répondre

      « pourquoi [pas] sur le sujet… »

    • logobi gt Vendredi - 25 / 01 / 2013 Répondre

      Entièrement d’accord avec le choix des Sims!

  71. Nihilhis Lundi - 21 / 01 / 2013 Répondre

    Bon, ce principe est génial, alors POURQUOI, pourquoi ne pas continuer et étoffer??? On en veut plus, c’est je pense l’émission de NESblog ayant le plus sa place aux cotés du 3615, speed game et consorts. Bien plus intéressant que les chroniqueurs écrivant irrégulièrement sur des concepts peu aboutis voir sans avenir qui se multiplient au détriment de la qualité initialement promise par le site.

  72. Polo Dimanche - 03 / 02 / 2013 Répondre

    Salut à vous !
    Tout d’abord félicitation, le concept est vraiment bien, et je ne peux que vous inviter à continuer sur cette voie :p.
    Ensuite, des trois épisodes, c’est clairement celui ci que j’ai préféré, et je vais essayer d’expliquer pourquoi :
    - L’ambiance : d’une manière totalement subjective, j’ai beaucoup aimé la musique, les images et les voix. Le rythme est apaisant et s’apprécie comme pourrait apprécier du jazz, et non, je ne pense pas que ça soit de la masturbation mentale du moment qu’il n’y a aucune prétention derrière mais juste du divertissement :-).
    - La découverte : vous donnez un avant goût de la philosophie et j’ai beaucoup aimé vos explications claires et intelligentes sur des concepts que je ne maitrisait absolument pas. C’est bien que le jeu vous donne un prétexte pour nous ouvrir à la philosophie et je pense que c’est sur cette voie que vous devez aller plutôt que de « donner un sens philosophique » au jeu, puisque de toute façon vos thèses ne feront (et ne font) pas l’unanimité. Le gros point fort de vos vidéo est qu’elles donnent une saveur légère et accessible à la philosophie pour plein de gens qui (comme moi) ne la connaissent pas. Suggérez, expliquez et donner nous envie d’approfondir :-).
    Plus concrètement, j’aurais bien aimé que vous évoquiez un autre but que la survie (comme le scoring), ou que vous remarquiez que le fait que vous vous laissiez juste mourir illustre parfaitement cette « perte de désir » ^^.

    Sinon j’ai vu dans une interview (usul et dorian pour jeux-video.fr) que vous ne saviez pas trop où aller pour votre prochain épisode, alors je me permet de rappeler des idées de jeux proposés dans les commentaires, ainsi que quelques idées de concept :p :
    Jeux : The Sims, The Path, The Graveyard, Shadow of the Colossus, Silent Hill 2, Majora’s Mask
    Concepts : le temps, le libre arbitre, la mort, la liberté, l’identité sujet/objet, le potentiel, le devenir.. (de toute manière vous avez évoqué la plupart de ces concepts)
    En espérant que cette « bouteille à la mer » (pour citer un autre commentateur) ne se perde pas totalement, bonne continuation ! ;-)

  73. George Mercredi - 06 / 02 / 2013 Répondre

    Une quelconque intention de poursuivre cette émission ? C’est vraiment très intéressant.

  74. Skabran Samedi - 06 / 04 / 2013 Répondre

    Cette vidéo était fort intéressante. Calme, posé, réfléchie.
    Une expérience fort plaisante en somme.

    Des vidéo comme celle si sont elle prévue ?
    Je pense que ce serait très appréciable.

    Merci a vous pour votre travail !

  75. Epsilon Dimanche - 07 / 04 / 2013 Répondre

    Cette émission m’a fasciné, j’étais subjugué devant cette réflexion et je me suis posé de multiples questions! La première question majeure étant: si Kirby ne peut pas « mourir » vit-il vraiment? Selon moi non ce qui me force à me demander: s’il ne vit pas peut-il réellement « tuer » les autres protagonistes de cette histoire, et s’il ne peut tuer ces autres personnages, est-il réellement violent? Cette chaine de questions m’amène à m’en poser une seconde: peut on considérer ce « récit » (car comme vous l’avez dit: est-ce vraiment un jeu?) comme une réalité? En effet, si kirby ne « vit » pas ne « meurs » pas, peut-il réellement interagir, existe-t-il? Surement des questions sans réponses, ou plutôt avec autant de réponses que de personnes qui tenteront d’y répondre comme moi…

    Soit! Un concept d’émission vraiment intéressant, fascinant et intéressant! J’espère sincèrement que vous nous offrirez un nouvel épisode, pourquoi pas avec la présence d’autres intervenants, je pense à Usul et Dorian qui nous permettent de penser un peu autour des différents thèmes vidéos ludiques ou encore CDV! Mais peu importe, surprenez nous!
    Bonne continuation et a bientot j’espère pour un nouveau « Phi »

  76. Gaëtan Dimanche - 26 / 05 / 2013 Répondre

    Magnifique, j’ai écouté et +- regardé les 3 épisodes et c’est tout simplement étonnant. Les questions que vous vous posez sont pertinentes et votre réflexion nous permet et d’apprendre des choses, de nous questionner sur nous même et bien sûr de mettre en doute votre réflexion même.

    A quand votre prochaine vidéo? (si vous avez le courage de continuer bien sûr ;-) )

  77. tom Dimanche - 02 / 06 / 2013 Répondre

    Je suis revenu sur la page de cette émission que j’avais apprécié, sans voir de nouvel épisode. Le concept est annulé? trop de boulot sur le 36 15? en tout cas ce blog est plein de bonnes idées, continuez à intervenir les uns les autres dans les différents programmes, c’est toujours intéressant!

  78. Jules Jeudi - 13 / 06 / 2013 Répondre

    A quand le prochain épisode ? :)

    Des voix posées, une autre vision des jeux vidéos, des thèmes intéressants… On en veut plus ! (bon ok, on en « voudrait » plus parce que je suis poli).

    • Jowy Samedi - 20 / 07 / 2013 Répondre

      Tout comme Jules, à quand un nouvel épisode(bon, là, c’est l’été les vacances tout ça…)?

      merci pour tout ce que vous faites

  79. Takuya Dimanche - 28 / 07 / 2013 Répondre

    *random congratulations message #252*

    Au risque d’être redondant (m’en fous vous le méritez), félicitation et merci pour ce concept à la fois relaxant et source de réflexions, vraiment rare quel que soit le média.
    Votre émission est telle une verdoyante cascade, perdue au milieu de la monotonie du gris citadin ^~^

  80. Ben Dimanche - 08 / 09 / 2013 Répondre

    J’aimerai vraiment que vous en fassiez d’autres !

    Merci par avance

    Bisou.

  81. JabberSnatch Samedi - 28 / 09 / 2013 Répondre

    Un sacrément bon concept, faites un quatrième épisode !

  82. Armitage1982 Samedi - 05 / 10 / 2013 Répondre

    Excellent :
    http://youtu.be/SeVRyGlaxeQ

  83. Korvo Lundi - 07 / 10 / 2013 Répondre

    Superbe concept.

    Je viens de découvrir la chronique, et j’adhère totalement. Je suis naturellement assez friand de réflexion et de philo, et je trouve que joindre les jeux vidéos et la philo est une très bonne idée.
    Peut être même que cela pourrait donner envie à certains de plus s’intéresser à la philo, car étant passé par une filière scientifique, je peux affirmer que beaucoup de lycéens voient la philo comme un cours où se reposer ou faire ses devoirs de maths…
    Je vais me mettre au visionnage des autres épisodes sous peu, très bonne continuation à vous deux !

  84. Rimbo Jeudi - 21 / 11 / 2013 Répondre

    Yo ! vraiment très réussi ce concept d’émission philosophique. Continuez ! En revanche, petite déception en ce qui concerne la première vidéo, vous avez affirmé vouloir parler de la mort dans le jeu vidéo, mais vous n’avez pas beaucoup creusé la question : quand est ce qu’on meurt dans un jeu vidéo? Peut on y mourir? recommencer, est ce une renaissance? Et quid du système de sauvegarde, faisant de nous un être omnipotent, un Dieu immortel aux capacités de bond dans l’espace et le temps? Lorsque le personnage meurt, est ce une part du joueur qui meurt aussi?

  85. Luros Dimanche - 29 / 12 / 2013 Répondre

    Cette vidéo m’a enfin fait comprendre pourquoi FEZ m’a dégoûté.

  86. Polaris Mardi - 18 / 02 / 2014 Répondre

    En-core en-core !!

  87. Isawa Greg Mercredi - 12 / 03 / 2014 Répondre

    Et si Kurby était l’ennemi ce qui expliquerait sa toute puissance, le plaisir sadique qu’on éprouve à tuer les joyeux personnages peuplant cet univers et surtout son immortalité qui ne pourrait être mise à mal que par son opposé, c’est-à-dire un héro ici inexistant.

    Kurby serait donc l’avatar du mal et de la destruction.

Ajouter un commentaire


huit − = 3

(option accessible aux utilisateurs enregistrés)