NesBlog
[R&D] – Louis Emile Passion : Democracy 3

[R&D] – Louis Emile Passion : Democracy 3

Flattr this

 
Ajouter un commentaire

Commentaires (107)

  1. Paulo dimanche - 29 / 12 / 2013 Répondre

    pas mal les gars! mais peut-être un poil trop long, peut-être auriez vous pu élaguer un peu plus au montage, pour rester sur les 7:00 habituelles, Dorian a tendance à se répéter un peu

  2. Fistouille dimanche - 29 / 12 / 2013 Répondre

    Mouais. ¨Pas vraiment convaincu par la caricature de Louis-Emile : ça me parait bête et grossier. Par exemple, ça m’étonnerait que les grands patrons soient opposés à l’immigration (voir la position de Parisot aux présidentielles.

    Vous confondez aussi la droite conservatrice et interventionniste de type gaulilste et celle libérale autant de point de vue économique que sociétale (de type Madelin) qui n’ont pas grand chose à voir.

    • ManuTR dimanche - 29 / 12 / 2013 Répondre

      Bouaf, les grands patrons, leur but premier c’est qu’on leur fiche la paix, si pour ça il faut mieux taper sur les étrangers que sur les cocos ou les femmes, ils le font.

      • ;, nl,! lundi - 30 / 12 / 2013 Répondre

        gooooooooooooooooooooooojjjjiirrraaa!!!!!! ggooooooooojjjiirrraaaaa!!!!!!!!!!!!!!!

    • sterne dimanche - 29 / 12 / 2013 Répondre

      C’est une caricature mec! c’est forcément exagéré bête et grossier!

      • asdepicque dimanche - 29 / 12 / 2013 Répondre

        Ouai enfin quand tu écoutes Serge Dassault tu doutes que LE2R soit une caricature

    • Mehdi dimanche - 29 / 12 / 2013 Répondre

      Mouais, pas grand chose à voir les libéraux et les conservateurs? Ils se retrouvent pourtant dans les mêmes partis depuis un paquet de décennies. Leurs divergences tinnent plus de la forme que du fond. De plus, on oublie un peu vite la position libérale défendue par les « nationaux » (JM Le Pen aimait être appelé le « Reagan européen).
      Comme quoi… Les choses sont peut être un tantinet plus compliquées que « bons patriotes souverainistes contre vilains mondialistes libéralo-marxistes » (je caricature mais passez 20 minutes à lire les commentaires d’un grand journal, vous vererz que je suis bien en dessous de la réalité).

    • WildZubatAppears dimanche - 29 / 12 / 2013 Répondre

      On s’en fout non à la limite que ce soit caricatural.

      Usul Passion raconte une histoire. C’est un conte en images. Le roman d’une aventure ludique.

      Les histoires sont faites pour susciter des émotions. Pour nous faire rêver.
      Personne n’est allé demander aux frêres Grimm si les sept nains souffraient de nanisme diastrophique ou d’achondroplasie.

      • ZingerShot lundi - 30 / 12 / 2013 Répondre

        Bien dis 🙂

    • -Y- lundi - 06 / 01 / 2014 Répondre

      « Vous confondez aussi la droite conservatrice et interventionniste de type gaulilste et celle libérale autant de point de vue économique que sociétale (de type Madelin) qui n’ont pas grand chose à voir. »

      En fait, depuis les années 80, l’essentiel du parterre politique français (PS, RPR, et jusqu’au revirement de la Mme Le Pen récemment FN) a abandonné le capitalisme à la papa pour se tourner vers une économie libérale. Certes, il y a des éléments de programme qui différent, mais ce sont presque des épiphénomènes tant la doctrine économique qui est prônée verrouille les politiques possibles.

  3. ManuTR dimanche - 29 / 12 / 2013 Répondre

    U rock.

  4. olimar dimanche - 29 / 12 / 2013 Répondre

    moi ca ma bien fait marrer ,pas la peine de prendre ca trop au serieux …quand je voie les commentaires avant moi sérieusement… on est la pour rigoler! surtout le dimanche matin! en plus c est un R & D ,des prototypes en quelques sortes donc ca va .

  5. Jadenkor02 dimanche - 29 / 12 / 2013 Répondre

    Pas mal du tout même si ça finit par se répéter.
    Le concept des Usul Passion (enfin, Dorian Passion là) est pas mal du tout et à conserver. On l’avait déjà vu avec Paper Please mais là, ça prend tout son sens.
    Si le 3615 Usul s’arrête, Le Usul Passion pourrait facilement le remplacer même si cela doit froisser les fans.

  6. le belge dimanche - 29 / 12 / 2013 Répondre

    bien vue pour le service militaire!!

  7. Mat1er dimanche - 29 / 12 / 2013 Répondre

    C’est fun, du bon gros Louis Emile de Reac bien baveux et caricatural qui voit que les chiffre et pas la réalité, bref, tout comme il faut pour bien se marrer!

  8. Onalith dimanche - 29 / 12 / 2013 Répondre

    Génial, j’adore.

  9. moskito dimanche - 29 / 12 / 2013 Répondre

    Episode bien marrant j’aime bien la nouvelle série. Pour fistouille je pense en effet que la caricature est assez grossière et tape un peu dans tous les sens mais la vidéo se doit d’etre courte et il ne faut probablement pas voir la un enjeu de grand discours politique ca reste une émission qui joue entre comique et messages sérieux autour d’un jeu vidéo

  10. Alphada dimanche - 29 / 12 / 2013 Répondre

    Énorme ! (en plus c’est une émission intéressante sur un jeu qui me ferai ch*** a mourir.)
    J’avais pas ri (z) autant (rizoto (blague)) devant un usul/dorian depuis un moment.

  11. Emma Indoril dimanche - 29 / 12 / 2013 Répondre

    Trés bien, trés trés bien même !
    Finalement, à travers le jeu video, on peu parler de tout… Tu est sur de vouloir arreter, Usul ? :p

    Plus serieusement, entre un Etienne Lantier et un Louis Emile de Reac, J’aurais du mal à choisir.
    Avec Louis Emile, on sait à quoi s’attendre, avec un Lantier, on ne sait pas ce qu’on doit craindre.
    C’est pas de la blague, aux prochaines érections pestilentielles, je ne sais pas vers qui ou quoi me tourner.
    Avec La LPM, j’ai finalement compris que le PS est un parti de moutons bêlant, qui suivent les ordres du Chef… (quand ils ne sont pas occupés à se taper sur la gueule pour des questions d’égo).
    Quand à l’UMP, qui a refusé de saisir le CC au motif que les écolos le faisait aussi… là… on atteint le sommet du ridicule.
    Des situations comme celle là, j’en ai vu, à la maternelle…

    Bon, bref… On est pas sur Rue 89 non plus.

    Merci Dorian, Merci Usul, passez de bonnes fêtes !!

    • Orneon dimanche - 29 / 12 / 2013 Répondre

      Faut pas voter tout simplement, et réclamer une démocratie.

      L’oligarchie ça suffit !

      • Emma Indoril dimanche - 29 / 12 / 2013 Répondre

        Une démocratie, ça ne se « réclame » pas.
        Ça se prend.

      • ZingerShot lundi - 30 / 12 / 2013 Répondre

        *quenelle*

        • Tito lundi - 30 / 12 / 2013 Répondre

          sioniste, empire, bien pensant, israel, ananas, Dieudonné, juif juif juif, quenelles, sioniste…
          C’est bon, on a balancé tous les poncifs ? On peut reprendre une conversation intelligente ?

          • Orneon lundi - 30 / 12 / 2013

            C’est quoi cette tradition de merde d’associer l’oligarchie au sionisme, et la lutte contre l’oligarchie à Dieudonné et consorts ? L’oligarchie n’a jamais eu besoin du sionisme pour être une oligarchie, et lutter contre le sionisme ce n’est pas lutter contre l’oligarchie, et de la même façon, la lutte contre l’oligarchie n’a jamais eu besoin de mecs comme Dieudonné qui bien que du bon côté de la barrière indique de mauvaises cibles et de mauvais objectifs.

            C’est pas le CRIF qu’il faut dissoudre, c’est l’Assemblée, et forcer la réécriture de la Constitution par le peuple et le peuple seulement.

          • Nicolas Cage lundi - 30 / 12 / 2013

            La quenelle est un geste de protestation envers les élites de notre oligarchie et ça n’a idéologiquement rien à voir avec les provocations pro-palestiniennes de Dieudonné. En l’occurrence c’est toi et tes amalgames stupides qui nous a fait perdre le fil de la discussion intelligente.

          • Orneon mardi - 31 / 12 / 2013

            Nicolas Cage : un geste de protestation qui n’a rien à voir avec les provocations de Dieudonné, c’est une blague ? Ça vient d’où la quenelle à ton avis ? Si tu veux un geste de provoc envers les élites, un bras d’honneur, ou le poing levé des anarchistes et des black panthers suffisent. Pourquoi utiliser un enième symbole, qui a bien plus de signification que « la protestation envers les élites ».

          • cerd lundi - 20 / 01 / 2014

            atta…..

            juif!

            voila c’est bon^^

    • Rémi mardi - 31 / 12 / 2013 Répondre

      « Bon, bref… On est pas sur Rue 89 non plus. »

      Bah si justement (!):
      http://www.rue89.com/rue89-culture/zapnet/2013/12/31/comment-mettre-fin-a-democratie-declencher-revolution-trois-clics-248692

      D’ailleurs j’en profite (moi qui ne laisse pas souvent de commentaire) pour féliciter toute l’équipe du 3615 pour l’excellent travail effectué ici et en général. (Et bravo d’être sur rue89…).

      Bonnes fêtes !

    • -Y- lundi - 06 / 01 / 2014 Répondre

      « Avec La LPM, j’ai finalement compris que le PS est un parti de moutons bêlant, qui suivent les ordres du Chef… (quand ils ne sont pas occupés à se taper sur la gueule pour des questions d’égo). »

      En même temps, le seul rôle des sociaux-démocrates c’est de profiter d’un vernis social pour faire passer des mesures que la droite libérale n’arrivera pas à faire passer. En cas de doutes, se référer aux deux mandats de M. Mitterrand, et à celui de M. Jospin. On pourrait aussi parler des travaillistes anglais ou du SPD allemand…

  12. Maronnie dimanche - 29 / 12 / 2013 Répondre

    J’ai bien aimé moi aussi. Mais comme le commentaire N°1, j’ai trouvé ça un peu longuet. Par contre, je pense que couper dedans au montage aurait rendu le tout bancal. Non, ce que vous auriez pu faire, c’est au contraire allonger (et alléger) la vidéo en nous montrant plusieurs passages ou Lentier commence à en avoir sec, après certaines actions clef de Louis-Emile.

    Sympa quand même, je suis une bille en connaissance du fonctionnement de système politique, je me demande si ça peu m’apprendre des chose. Si c’est le cas, j’ai bien envie de prendre ce jeu. Quelqu’un peut me renseigner ? Le jeu est-il est assez bien fait pour extrapoler les cas à la vie réelle (ou l’inverse) ?

    • Bruno dimanche - 29 / 12 / 2013 Répondre

      Un jeu a plus de 20€ ou le leader d’une démocratie se fait tuer par un révolutionnaire pour « Game Over » à ton avis. 😉

      C’est vraiment pas vendeur je trouve mais ça fait de bons « Let’s Play ».

      • Maronnie dimanche - 29 / 12 / 2013 Répondre

        Mhhh, t’as peut-être bien raison. Merci.
        De toute façon, je ne le prendrai pas à 20€ (j’ai vu le prix après avoir poster le message), peut-être lorsqu’il sera en solde…

        • Akimael dimanche - 29 / 12 / 2013 Répondre

          C’est un jeu de gestion se voulant politique où tu gères des indices qui évoluent (les bulles blanches bleues et rouges) sur des sujets précis, avec des barres à régler pour faire bouger les indices, et selon ce que tu fais et les évènements aléatoires, et les décisions qu’on te laisse prendre, ça va mieux ou ça va pas mieux. Le but étant de tenir le plus longtemps possible.

          Ce que la chronique montre c’est qu’il faut quand même un minimum d’imagination et de délire derrière si tu veux rendre ça vendable, parce que sinon c’est juste un système dont tu vois pas les rouages, avec juste des messages qui s’affichent en tour par tour.

        • jvfoux dimanche - 29 / 12 / 2013 Répondre

          sinon, la démo de democracy 2 dispo sur jeuvideo.com,c’est à peu près la même chose que le 3…

          http://www.jeuxvideo.com/telecharger/jeux-et-demos/00013515-democracy-2-pc.htm

          mais le système de jeu est assez brimant,comparé à ce qu’on voit dans cette chronique.
          par exemple, pour chaque décision, il faut dépenser des « points de pouvoirs » , et quand on n’en a pas assez, on ne peut pas imposer ses décisions!
          même Louis Emile de Reac triche dans cette chronique (mais ça ne m’étonne pas de lui): lorsqu’il baisse les retraites, un message lui indique qu’il ne peut pas le faire à ce moment…

          donc il n’y a pas tant de liberté que ça dans ce jeu..

  13. Emma Indoril dimanche - 29 / 12 / 2013 Répondre

    Au fait, c’est quoi le jeu ?

    • Maronnie dimanche - 29 / 12 / 2013 Répondre

      Lit le titre de la vidéo pour voir 😀

  14. Tum0r dimanche - 29 / 12 / 2013 Répondre

    C’est cool, mais un peu lourd et long. J’ai bien aimé le générique de The Wire :’)
    Puis quand ça parle politique c’est marrant mais deux secondes en fait, on se tape déjà ça 365 fois par mois… euh an !

  15. Jean Hubert dimanche - 29 / 12 / 2013 Répondre

    lol si serge dassault était communiste je crois que c’est comme ça qu’il parlerait des capitalistes.

    Comme disait ce bon vieux Martin H. (qu’on ne peut pas accuser d’avoir été l’un ou l’autre!), capitalisme et communisme sont métaphysiquement similaires, « la même frénésie sinistre de la technique déchaînée ». Menfin bon, continuez vos petites géguerres vaines à base de « ne vous trompez pas c’est nous les gentils et les autres les méchants. -Pas vrai d’abord, c’est tout le contraire! ».

    Et le plus drôle c’est que tout ça provient de personnes rémunérées par la publicité, qui littéralement bouffent grâce aux annonceurs! Plus rien n’a de sens et plus personne n’a d’honneur, c’est assez pathétique.

    • Aloonne dimanche - 29 / 12 / 2013 Répondre

      Je trouve votre pédanterie et votre bêtise très amusante. 🙂

    • sterne dimanche - 29 / 12 / 2013 Répondre

      c’est fou comme ton commentaire ne veut au final rien dire en partant ainsi dans tous les sens! Tu veux dire quoi au juste?

      • Jean Hubert dimanche - 29 / 12 / 2013 Répondre

        C’est vrai qu’aujourd’hui il faut tout expliquer, voilà pour toi brave homme:

        -1: cet épisode est ultra facile, ennuyeux car prévisible
        -2: il n’y a rien de mieux à attendre du communisme qu’aiment tant usul and co.
        -3: ces garçons qui nous parlent si souvent de morale, qui tiennent tant à leurs convictions, à la supériorité de leur secte sur celle de l’adversaire, mangent -sans que ça les empêche de dormir- grâce à ce qu’il y a de plus puant dans le capitalisme. Ils sont parjure comme tout le monde, alors qu’ils parlent juste de jeux là ça va.

        • sterne lundi - 30 / 12 / 2013 Répondre

          que tu le trouves ennuyeux, c’est ton avis. En tirer de tel conclusions je trouve ça légèrement absurde… ils savent parfaitement qu’ils ne font pas une chronique politique, de plus en tant que public nous savons leurs positions politiques, et tout comme lorsque tu écoute un sketch de tel ou tel humoriste, plus ou moins engagé, qui fait des vannes sur la politique tu prend du recul.

          La ou je ne comprend pas trop c’est quand tu parles « de plus puant dans le capitalisme » sauf si je me trompe, tu parles des publicités, or d’une part la publicité est loin d’êtres ce qu’il y à de plus affreux dans le capitalisme et d’autre part c’est jeuxvideo.com qui les payent… Et les protègent.

          Moi je vois plutôt les choses comme ça: on a deux personnages, certes qu’on a déja vu, mais ces deux personnages sont deux opposés pour rassemblé toute la droite pour Louis-Emile, et toute la gauche pour Lantier. Avec tous ce qu’il y à de cliché dans ces deux catégories politiques. Je ne vois pas de message particulier du genre lui c’est mal et lui c’est bien, ces deux personnages, on les connais Louis-Emile est utilisé pour representer tous les connards avide d’argent et sans aucunes empathies, ils l’utilisent juste pour le mettre dans une situation qu’offre un jeux vidéo.

          Enfin bon je pense que tu te prends un peu trop la tête sans savoir vraiment ce qu’ils pensent.

    • Louis Martin dimanche - 29 / 12 / 2013 Répondre

      Assez d’accord. Pour tout un tas de raisons je déteste quand Usul et Dorian font dans la politique, la principale étant que c’est systématiquement au ras des pâquerettes.

      Par contre, je me méfie un peu des gens qui citent Heidegger et qui parlent d’honneur au premier degré.

      • JiPé lundi - 30 / 12 / 2013 Répondre

        « la principale étant que c’est systématiquement au ras des pâquerettes. »
        En même temps c’est un peu le niveau du jeu politique français (entre autres) :/

        Ce que montre la vidéo c’est aussi que le jeu est pensé de manière bien étrange : une politique inégalitaire et réactionnaire est économiquement viable et pour en sortir cela passe par la révolte et le meurtre.
        Heureusement ce n’est qu’une simul… un jeu.

    • Kukrapok dimanche - 29 / 12 / 2013 Répondre

      Tout a fait d’accord avec Jean Hubert, je trouve leurs émissions de plus insupportables pour cette raison (le fait de vouloir encrer leur « vision politique » au sein de leurs chroniques) et tout ça souligné avec leur air ultra pédant.

    • Clément P. lundi - 30 / 12 / 2013 Répondre

      D’un autre côté, faut-il renoncer à sa vision politique afin de contenter tout le monde ? Ne peut-on pas espérer que chacun puisse parler librement selon son propre avis, quitte à le discuter publiquement par la suite (dans les commentaires par exemple), plutôt que d’éviter les sujets politiques en restant lisse au point de se transformer en Gad Elmaleh ?

      D’autant plus que sont joués ici deux caricatures : celle du cliché « dirigeant de droite » et celle du « comploteur de gauche » (qui se présente aux élections juste après l’assassinat du président). Je ne vois pas de programmes électoraux ou de descentes en flèche des idées d’autrui, juste deux caricatures qui permettent de présenter un jeu de gestion, de rôle qui plus est (au sens où il nous demande d’incarner quelqu’un).

    • Aloonne lundi - 30 / 12 / 2013 Répondre

      Il y en a qui prennent cette satire plus au sérieux qu’elle ne l’est vraiment…
      Voilà que ça parle de communisme et ça nous sort même une citation random ou en tout cas hors contexte et rendue inepte (tu n’expliques même pas en quoi « la technique déchaînée » est mauvaise, c’est dire le point auquel tu rends la citation idiote) de « L’introduction à la métaphysique » de Heidegger (qu’il aurait mieux valu appeler M. Heidegger ou Heidegger plutôt que Martin H., peut-être même qu’il aurait fallu dire d’où vient cette citation).
      Et puis, Heidegger est un philosophe, pas un sage. Le citer comme on cite le messie, c’est le meilleur moyen de passer pour ridicule face à un vrai et bon lecteur d’Heidegger (ce que je ne suis pas) qui verra la supercherie.

      Enfin, les idées marxistes ont tellement évolué que croire qu’on peut aussi aisément opposer cette citation (datant de 1935) à tous les communistes et les marxistes me semble un peu faible. Et je vous dis ça tout en ayant lu « La barbarie » et « Du communisme au capitalisme » de Michel Henry. ^^

      Personnellement, je suis plutôt d’accord avec Clement P.
      La vidéo est orientée, mais il ne faut pas exagérer non plus et cesser d’y réagir comme si cette vidéo prétendait receler des vérités sur la politique…

    • Nicolas Cage lundi - 30 / 12 / 2013 Répondre

      Usul est peut-être favorable à l’application de la devise française en entier, il n’en est pas un dangereux stalinien pour autant, regarde donc le let’s play sur « Papers Please », il sait rester critique sur les éventuelles dérives des idées de gauche.
      Bien sur il critique surtout les dérives du capitalisme financier parce que c’est le problème du monde actuel, mais ce n’est pas un abruti qui s’abreuve de la doctrine qu’on lui sert, il a un libre-arbitre et nous aussi.

      C’est une caricature et ça me parait évident, si tu prend cette vision manichéenne au pied de la lettre c’est que c’est toi qui a un problème.

    • Myo mardi - 31 / 12 / 2013 Répondre

      vous vous etes tous fait troll.

      merci aurevoir

  16. Romain dimanche - 29 / 12 / 2013 Répondre

    Super! J’ai adoré la fin qui caricature les marroniers des JTs…

  17. Psycho dimanche - 29 / 12 / 2013 Répondre

    Il est trash.
    J’ai ri mais j’ai ri jaune.

    • Alphada dimanche - 29 / 12 / 2013 Répondre

      moi j’ai paella

  18. Eviota dimanche - 29 / 12 / 2013 Répondre

    Si des gens s’insurgent, c’est que vous avez tapé dans le mille. Très bonne maîtrise de votre sujet messieurs !

  19. TM dimanche - 29 / 12 / 2013 Répondre

    J’ai trouvé l’épisode très réussi sur la forme. Je reste sur ma faim car au final je ne sais pas quoi vraiment penser du jeu. J’imagine que le jeu vous a plu mais on ne sait pas trop ce que vous en pensez vraiment. Mes peurs vis à vis de ce jeu porte sur la profondeur de ce dernier et sur son réalisme. Le fait de présenter de manière caricaturale des politiques qui peuvent être menées me laissent penser qu’il ne faut pas prendre ce jeu au sérieux si je peux dire. Le problème qui est souvent rencontré avec les simulations économiques/politiques c’est qu’elles sont souvent faites de manières partisanes, volontairement ou non. On s’oriente souvent vers des jeux qui ne s’intéressent qu’aux théories néoclassiques car très orientées « mathématiques » sans prendre en compte les facteurs socio/psychologiques qui font que les décisions rationnelles prises en fonction de stimulus ne sont pas si courantes que cela. Toutefois il est évident que simuler des réactions qui semblent au premier abord irrationnelles n’est pas si évident que ça.
    Je ne sais pas si vous pourrez me répondre (il faudrait déjà que mes interrogations soient claires!).
    Merci!

    • Mehdi dimanche - 29 / 12 / 2013 Répondre

      Perso je suis d’accord. C’est la limite de ces jeux mais bon, on sait à quoi s’attendre puisque la complexité de la vie politique d’un pays est imprévisible: il faut nécessairement faire des simplifications parfois un peu grossières pour transformer un sujet aussi complexe en jeu de gestion.

  20. EienSlash dimanche - 29 / 12 / 2013 Répondre

    Owi le générique de The Wire, j’ai moins écouté à ce moment-là trop préoccuper à chanter =D
    J’avais test un peu le 2 mais j’avais abandonné car un peu trop complexe à mon goût, du coup merci pour ce R&D bien marrant (quoiqu’un peu rapide mais c’est le format qui veut ça)

  21. André Volt dimanche - 29 / 12 / 2013 Répondre

    Ahah, génial! Du grand Usul-Dorian. Ce jeu pourrait s’appeler « Le populisme pour les nuls » ou « Apprends à conserver le pouvoir ».
    Enfin, tous pourris, vive l’anarchie.

    • Akimael dimanche - 29 / 12 / 2013 Répondre

      Cliché.

      • André Volt dimanche - 29 / 12 / 2013 Répondre

        Réalité biologique. Les dominants tendent à conserver leur position sociale du fait de la nature biologique du pouvoir et de son impacte sur le cerveau humain: http://www.monde-libertaire.fr/sciences/15976-ce-que-le-pouvoir-fait-au-cerveau
        Un peu de biologie comportementale aidera aussi à comprendre pourquoi le populisme.

        • André Volt dimanche - 29 / 12 / 2013 Répondre

          Et éventuellement, pour comprendre l’intérêt d’une politique sécuritaire et de la mise en avant du fait divers pour les dominants:

          « Quel rapport entre ce comportement de survie immédiate et l’agressivité humaine? Il y a le rapport entre le comportement instinctif assurant l’assouvissement des besoins fondamentaux sans lesquels la vie n’est plus possible, et l’apprentissage d’environnements dangereux pour la survie, générateurs de souffrance que l’on ne peut éviter que par la fuite ou la lutte. L’apprentissage aussi de « valeurs » sociales, variables avec l’époque et le lieu, automatisées dès l’enfance au sein des systèmes nerveux humains et dont la finalité n’est la protection ni de l’individu ni de l’espèce, mais d’une organisation sociale, d’un type de hiérarchie où toujours existent des dominants et des dominés. Or, comme il serait peu probable que ce soit les dominés qui tentent d’eux-même d’assurer la stabilité d’un système hiérarchique, il faut bien que les dominants installent très tôt dans le système nerveux des individus du groupe, un type d’automatismes socioculturels, de jugements de valeurs favorables à leur dominance, donc de l’organisation hiérarchique du groupe. La propagation de l’idée d’une agressivité innée de l’espèce humaine que nous tiendrions des espèces animales nous ayant précédées dans le phylum fait partie sans doute de cet apprentissage.
          En effet, en créant un automatisme conceptuel concernant l’origine animalière de notre agressivité, on ne peut que pousser l’homme, qui se veut si distinct de l’animal, à contrôler son agressivité et en conséquence à respecter les hiérarchies de valeur. On peut dire que tout l’apprentissage socioculturel a pour but de créer des automatismes de soumission à l’égard des hiérarchies et de faire disparaitre une agressivité qui n’a rien d’animalier mais qui résulte de l’impossibilité pour l’individu de réaliser un comportement gratifiant. »

          H.Laborit, La Nouvelle Grille

    • Mehdi dimanche - 29 / 12 / 2013 Répondre

      On lira aussi à ce sujet les bouquins de Mathieu Rigouste, très intéressant sociologue.

  22. henri-t dimanche - 29 / 12 / 2013 Répondre

    Tellement caricatural, tellement drôle.

  23. Drunkard dimanche - 29 / 12 / 2013 Répondre

    Y’a un message sous-jacent non ? :3

  24. Alex dimanche - 29 / 12 / 2013 Répondre

    Vraiment génial, j’espère que la semaine prochaine ça va être la même aventure mais avec lantier pour président! Et pourquoi pas, un come-back de Louis-Émile qui n’était pas vraiment mort? tout bon méchant se doit d’avoir un second souffle.

    J’aime vraiment que vous essayiez de vous réinventer régulièrement avec vos chroniques, continuez comme ça les gars et bonnes vacances!

  25. Gonzo dimanche - 29 / 12 / 2013 Répondre

    Beaucoup aimé 🙂

    Mon seul regret : que nous n’ayons pas eu directement la suite « Etienne Passion », j’aurais bien aimé voir ce qu’aurait donné une politique plus… enfin, moins…bref, c’était bien cool 🙂

    • cendrieR dimanche - 29 / 12 / 2013 Répondre

      Tout pareil 🙂

  26. Orneon dimanche - 29 / 12 / 2013 Répondre

    Par contre le nom du jeu est trompeur…

    • Varden dimanche - 29 / 12 / 2013 Répondre

      error 404 « Démocraty not found »…

      • Hydro Bob-omb dimanche - 29 / 12 / 2013 Répondre

        la procédure du tirage au sort est manquante, veuillez l’installer et redémarrer le système.

    • olivier jeudi - 02 / 01 / 2014 Répondre

      Peut-être que « Démocratie représentative 3 » eut été plus approprié.
      En même temps j’envisage difficilement comment ils pourraient faire un jeu sur la démocratie participative… ou alors ce serait un jeu online, le prochain mmo peut-être ? (je m’abonne de suite si il sort) ^^

  27. Varden dimanche - 29 / 12 / 2013 Répondre

    Encore une fois les « usul passion », qu’ils soit mené par Usul lui meme ou par dorian, sont toujours excellents. (enfin, il n’y en as pas encore beaucoup). de plus, exprimer certains aspects de la nature humaine et de la société qui en découle, avec autant d’humour(noir) et de talent, donne a cette vidéo un mérite suplémentaire ( a mes yeux). la seule chose qui me chagrinne, c’est que ce genre de sujet, ne depassera sans doute jamais le simple debat. a quand un etienne lantier dans la rue? certainement jamais malheureusement.

    dans tout les cas, tres bon travail.

  28. JohnDelorean dimanche - 29 / 12 / 2013 Répondre

    Et le bon côté exhaustif de l’actualité façon TF1 sur la fin, ahaha ^^’

  29. Isawa Greg dimanche - 29 / 12 / 2013 Répondre

    Un nouveau filon prometteur ce let’s play avec une bonne histoire derrière comme avec « don’t starve ».
    J’ai trouvé ça super marrant et pa ssi éloigné de la réalité (même si, ok, c’est très caricatural). Usul doit être content, le peuple gagne à la fin lol !

  30. luygi dimanche - 29 / 12 / 2013 Répondre

    j’aurais aimer plus de reaction d’etienne lantier

  31. Draak dimanche - 29 / 12 / 2013 Répondre

    Ils ont tué LE2R!! NOOOOOON…

  32. Wonky dimanche - 29 / 12 / 2013 Répondre

    Caricature très amusante et très bien écrite. L’idée de se baser sur Démocracy 3 est sympa. Toujours une aussi bonne écriture 😉

  33. Pilomillle dimanche - 29 / 12 / 2013 Répondre

    Perte de temps….

    • DrChoucroute lundi - 30 / 12 / 2013 Répondre

      La perte de temps était de poster ton commentaire!

  34. WildZubatAppears dimanche - 29 / 12 / 2013 Répondre

    Superbe deuxième épisode. Beaucoup plus pertinent qu’une simple review, plus exhaustif qu’un traditionnel let’s play (certains d’entre nous ont une vie sociale et professionelle, on peut pas se permettre de mater des gens jouer pendant des heures). Ajoutez à cela le charme de la narration et on a un mélange parfait des genres.

    Vous avez trouvé un nouveau concept phare pour les amateurs de culture vidéoludique, j’espère que ça plaira aussi à la masse. J’ai pas vraiment le courage d’aller voir les commentaires de JVC …

    Ma seule crainte c’est qu’avec le temps vous ne trouviez plus suffisamment de jeux susceptibles de se prêter à l’exercice. Peut être Wasteland 2 quand il sera dispo ? En dehors de l’indépendant, je vois bien aussi la même chose sur les grands « open world » généralistes. MMO inclus, même si c’est pas forcément votre tasse de thé. Justement l’intérêt vient surtout de la découverte.

    Bonne continuation.
    De la part d’un vil communicant d’une grande entreprise du Jeu Vidéo.

  35. streuv lundi - 30 / 12 / 2013 Répondre

    Pas très visuel comme chronique…
    Et perso, j’aime mieux quand vous parlez de jeux.

  36. DrChoucroute lundi - 30 / 12 / 2013 Répondre

    Eh bah je suis content de voir que vous pouvez vous renouveler sous divers format

  37. Popomo lundi - 30 / 12 / 2013 Répondre

    Je me demandais ce que cela donnerai avec Dorian… et c’est la première fois que j’arrête une chronique sur NESblog en raison de sa médiocrité.

    ON A COMPRIT Dorian, tu es de gauche, la droite c’est des vilains pas beaux, racistes, méchants, sanguinaires, etc. et la gauche c’est des anges à peu de choses prêt. ON L’A COMPRIT c’est bon, passe à autre chose, c’était déjà pathétique au début mais là ça en devient carrément gonflant.

    Tu es tout sauf subversif, vraiment, tu es dans le prêt à penser de base, tu es incapable de la moindre objectivité, tu régurgites bêtement le discours que ton entourage t’as martelé. Tu te couvres de honte et expose ton absence de créativité à chaque nouvelle chronique que tu réalises.

    Trouve un autre sujet, ou traite le même pour la 30ème fois mais avec talent et intelligence pour une fois :).

    Les autres chronique de NESblog sont tellement intéressantes, arrêtes de faire du mal à ce site.

    • Alex lundi - 30 / 12 / 2013 Répondre

      Eh mec, tu sais ce que c’est que l’humour ?
      Et au contraire Dorian montre que ce n’est pas facile de jongler entre les différents partis en politique, et surtout pour un président.
      Dire du mal pour dire du mal, c’est inutile.
      T’as qu’à en proposer toi, des sujets.

    • Sanjieidos lundi - 30 / 12 / 2013 Répondre

      Comprendre cette chronique seulement comme une critique de la droite, il me semble que c’est un peu limité. La couv’ du Nouvel Obs’ qui apparaît à un moment a du t’échapper… Je vois ça davantage comme une critique du système politique en général. Facile, sans doute, mais tellement vrai.

      • Ashtaka mardi - 31 / 12 / 2013 Répondre

        Réaction logique. Quand on se sert de « l’outil » jeux-vidéo – et de l’humour – pour faire de la politique il est d’autant plus important de bien le faire. Ca a pas toujours été le cas et là cette chronique est probablement la plus mauvaise. Pourquoi ? Parce qu’il n’est presque pas question de jeux-vidéo et que le procédé devient évident.

  38. Max Pissant lundi - 30 / 12 / 2013 Répondre

    Super chronique les gars ! Bravo !

    C’est toujours agréable de découvrir un nouveau jeu.

    Concernant les critiques que je viens de lire, je pense qu’il ne faut absolument pas prendre cette chronique au 1er degré. Il n’y avait 18 façons de présenter ce jeu et si ça avait Lantier à la place de LE2R, ça aurait été d’autres clichés.

    Le seul regret que j’aurai à faire dans cette critique, c’est de ne pas avoir eu à connaître davantage vis-à-vis de son gameplay par exemple mais en même temps, je me dis que la chronique aurait été insupportable.

  39. koala lundi - 30 / 12 / 2013 Répondre

    haha moi je me suis fait buter par un groupuscule religieux =D

  40. metal gear t-shirt tykayn lundi - 30 / 12 / 2013 Répondre

    moi qui demandais à la dernière geek faeries si on verrait un jour une sorte de blog des opinions de louis émile de réac, en vla quelque chose qui y ressemble et c’est plutôt riche de contenu 😉
    gg les gars

  41. Alex lundi - 30 / 12 / 2013 Répondre

    Vraiment excellent. On espère que cela va continuer malgré le départ d’Usul. A qui je souhaite bonne chance .

  42. Hydro Bob-omb lundi - 30 / 12 / 2013 Répondre

    Je n’ai pas joué au jeu et donc ce que je vais dire est hypothétique, peut-être extrapolé. Je crois que Dorian n’a peut-être pas joué au jeu de manière à faire passer son message politique, mais que c’est plutôt le jeu qui impose sa vision, que Dorian transmet de manière romancée (tout comme Usul le fait).
    Dans Democracy, le joueur doit visiblement rechercher avant tout l’efficacité électorale, ce qui le forcerait à recourir à l’électoralisme et au clientélisme. Si on revendique une sincérité et une politique alternative, on est peut-être tout simplement pas élu. Les mécaniques du jeu sont vraisemblablement cyniques et parfois absurdes, comme en réel en fin de compte, et Dorian retranscrit ça par la suite. je veux dire que Dorian n’aurait pas si directement recherché la caricature en jouant, mais que ce serait le jeu qui l’oblige à passer par là pour être efficace. Puis, il romance ça par la caricature et l’humour.
    Prenez le TAS de Sim City, où la ville parfaite est une société ultracapitaliste et sinistre, ça montre que le jeu est imprégné par une idéologie hégémonique de la rentabilité, tout comme Democracy serait imprégné du caractère oligarchique de la démocratie représentative, qui est réel.

    Vous allez peut-être penser que ce que je dis est à côté de la plaque, mais même si je ne pense pas que j’ai forcément raison (je ne suis pas dans la tête de Dorian), je crois qu’il doit y avoir des deux aspects: imposition de l’idéologie du jeu en même temps qu’il y a prise de position de Dorian.

    • JiPé lundi - 30 / 12 / 2013 Répondre

      J’ai observé la même chose et je pense que c’est bien ce qu’ils ont voulu montrer… ils sont trop malins pour avoir laisser ça au hasard 😉

    • Ashtaka mardi - 31 / 12 / 2013 Répondre

      En outre il y a un groupe me semble-t-il impossible à contenter ce sont les capitalistes (= patrons/entreprise dans le jeu). Fait n’importe qu’elle action en leur faveur et la barre de contentement augemente à peine alors que pour tous les autres groupes déplacer un peu le curseur donne des résultats autrement plus significatif. M’est d’avis que c’est voulu. Du coup impossible d’avoir tout vert.

      Et sinon je confirme que globalement on a intérêt à être très clientéliste. Sans doute voulu là encore mais le gros reproche du jeu c’est qu’on est assez peu libre dans nos choix et que toutes les parties se ressemblent bien vite. J’ai connu mieux dans le genre (notamment un très bon jeu web sur ce principe… mais j’ai oublié le nom).

  43. Anal Capone lundi - 30 / 12 / 2013 Répondre

    Magnifique je trouve, régime capitaliste basique en moins de 10 min, dommage car vous le ferez probablement pas mais sa m’aurais éclater de voire la suite avec Usul.

  44. Resh lundi - 30 / 12 / 2013 Répondre

    Bon concept, bon épisode.
    La R&D ca paye, vous avez trouvé un nouveau truc pérenne.

    Et ca m’a donné envie d’essayer le jeu, dès que je le trouve à moins de 5 balles, parce que là ca doit être des pourritures capitalistes qui ont fixé le prix.

  45. Piou mardi - 31 / 12 / 2013 Répondre

    J’ai beaucoup aimé cet épisode, « comment appliquer la rigueur pour les nuls ». C’est sans doute un peu caricatural (encore que…) et je ne sais pas si c’est réellement le propos voulu par les « camarades » (oui, ça me fait rire d’employer ce terme) Usul, Dorian et toute la clique, que celui d’utiliser le jeu vidéo comme un média qui peut aussi être critique, mais ça répond à mes attentes. Et franchement, dans une période de disette idéologique et de tristesse généralisée, voir que le politique (au sens large, pas au sens « politicien ») peut fleurir un peu partout, y compris sur un site comme nesblog (qui traite, malgré tout, de jeu vidéo, à la base), ça rassure. Bon par contre, je suis un peu jaloux, j’aimerais bien reussir à faire ce genre de petites vidéos

    Puis en plus, sur la forme, je me suis vraiment bien marré et ça m’a donner envie de tester le bousin. Bref, nous quittez pas, ce serait comme un vide (et en dehors de capitalisme et communisme autoritaire, y a aussi l’anarchisme comme système politique et économique dont on parle trop peu, m’enfin).

  46. olivier mardi - 31 / 12 / 2013 Répondre

    Je trouve amusant de constater certaines réactions à la publication de cette émission (qui me semble au demeurant excellente).
    On mange du contenu idéologique plus ou moins mal maquillé à la louche dans n’importe quel média h24 7 jours sur 7. Mais dès que ce contenu idéologique s’affiche en tant que tel (bien que dans le cas présent il semble évident que c’est du second degrés), ou qu’il devient plus visible car n’allant pas dans le sens des dogmes ressassés par les médias de masse, cela devient, pour certains, inadmissible.

    • Ashtaka mardi - 31 / 12 / 2013 Répondre

      « On mange du contenu idéologique plus ou moins mal maquillé à la louche dans n’importe quel média h24 7 jours sur 7. »

      Ca c’est ce que tu penses TOI.

      Il y a rien d’inadmissible dans cette chronique, juste qu’elle ne parle pas du tout du jeu en question (assez nul au demeurant). Alors forcément on parle du reste.

      • Hydro Bob-omb mardi - 31 / 12 / 2013 Répondre

        Non c’est une vérité admise dans la sociologie des médias que ces derniers ne sont pas neutres (c’est impossible de l’être), et donc qu’ils propagent du contenu idéologique, idéologie libérale en l’occurrence.
        Ca ne veut pas dire qu’il faut tomber dans une vision complotiste des grands médias, c’est un phénomène systémique que les journalistes eux-mêmes ne saisissent pas.

        • Ashtaka mardi - 31 / 12 / 2013 Répondre

          Mais toi oui.

          Pardon. Lol.

          • olivier mardi - 31 / 12 / 2013

            « Il y a rien d’inadmissible dans cette chronique, juste qu’elle ne parle pas du tout du jeu en question (assez nul au demeurant). Alors forcément on parle du reste. » <– ça c'est ce que tu penses TOI.

            Eh oui, c'est un argument facile et c'est surtout bien inutile dans le débat d'idée (sauf lorsque l'on vise à discréditer la source plutôt que de débattre sur l'idée même afin de convaincre un auditoire, manœuvre critiquable d'un point de vue éthique il me semble si l'on admet la vérité -et sa poursuite- comme valeur morale).

            Cette chronique n'a pas de but affiché, à moins qu'il y ait eu une annonce que je n'ai pas vu. Ce qu'elle fait, en revanche, c'est d'utiliser un jeu pour mettre en scène des personnages et une histoire (comme peut le faire Enyd avec son "raconte nous une histoire", sauf que pour ce faire lui utilise toujours le même jeu). Le jeu est utilisé ici pour la mise en scène, il n'est pas l'objet étudié (comme dans un "test") il est l'endroit à l'intérieur duquel on voit évoluer des personnages. Il n'y a pas nécessité de parler du jeu en tant que tel pas plus qu'il n'y a nécessité de parler du décors du 36 15.

            Peut-être que l'équipe du 36 15, à travers ce nouveau concept, a voulu mettre en pratique les idées qu'ils avaient développées dans leur épisode sur la critique dans le jeu vidéo en voulant lui rendre un aspect plus subjectif affiché et conscient, tentant de la rétablir comme critique là où on nous la donne comme test. J'imagine que cela risque d'en dérouter plus d'un, les standards admis de manière générale inconsciemment, se trouvant bousculés.

  47. ArtChubb mardi - 31 / 12 / 2013 Répondre

    Usul l’avait bien dit dans l’intro du 3615 Usul : La Fin que Louis-Emil de Reac allait mourir à la fin du 3615…

    • Zal mardi - 31 / 12 / 2013 Répondre

      Dès qu’on touche à la politique, les français aiment se chamailler.

      Moi je n’y vois là (à tort peut-être) qu’une vidéo amusante, bien présentée sur un jeu que je ne connaissais pas. Merci à l’équipe d’ailleurs. 🙂

      Heureux les simples d’esprit… Oui peut-être. 🙂

      • Zal mardi - 31 / 12 / 2013 Répondre

        Tellement simple d’esprit que j’ai posté en réponse, ce que je ne voulais pas faire. GG moi.
        /facepalm

  48. Lawarmotte mardi - 31 / 12 / 2013 Répondre

    Sympa le clin d’oeil à monsieur le chien ! Je viens juste de percuter que le logo du parti de Louis Emile de réac est le même que celui du C.H.I.B.R.E.S !

    http://www.monsieur-le-chien.fr/index.php?planche=50

  49. Wander mercredi - 01 / 01 / 2014 Répondre

    J’ai trouvé ca très drole mais j’aurai aimé voir une partie avec Usul en gauchiste farouche. Le jeu est assez juste dans la complexité de l’équilibrage des ressources et arriver a une politique qui soit populaire, juste et profitable est presque impossible dans le jeu. C’est pour cela que voir l’autre point de vue aurait été aussi amusant car je pense qu’il n’aurait pas amené a une fin beaucoup plus radieuse non plus. Mais il faut bien avouer que voir ce bon vieux LE2R au commande de l’état ça fait bien rire et parfois on se dit qu’on en est pas si loin finalement. Très bonne chronique en tout cas, bravo.

  50. sdf jeudi - 02 / 01 / 2014 Répondre

    C’est marrant que ça ne parle jamais de politique énergétique… la vidéo est basée sur une vraie partie ?
    C’aurait été marrant de faire la même chose avec Lantier au pouvoir qui finit de la même façon que de Réac, pour recommencer le cycle…

  51. Yanyan jeudi - 16 / 01 / 2014 Répondre

    Ça a l’air sympa ce jeu, y a un patch en FR ?

    Y a moyen de désactiver les trucs stupides et inutiles du genre remboursement de la dette publique, élections etc. ?

Ajouter un commentaire

*

(option accessible aux utilisateurs enregistrés)