NesBlog
3615 Usul – Les Editeurs

3615 Usul – Les Editeurs

Flattr this

 
Ajouter un commentaire

Commentaires (71)

  1. Tibbyl dimanche - 29 / 09 / 2013 Répondre

    Usul il est de droiteuh !!

  2. Reimu dimanche - 29 / 09 / 2013 Répondre

    Faut qu’il se calme sur le sympatox Usul la…
    Montrer un nouveau point de vue sur les éditeurs, c’est pas mal. Mais la défense de l’actionnariat…c’est pas le genre de la maison -_-. L’actionnariat n’est pas une machine froide et amorale, c’est un ensemble de gens très moraux au contraire. C’est juste que les valeurs qui érigent leur morale ne sont pas les même que nous. Pour eux bénéfice<art, vie humaine, compassion, ect. La morale, la justice, le bien et le mal sont relatifs, ils dépendent des valeurs et de la manière de penser de chaque un ( d'ailleurs, il est facile de remarquer que certaine choses seront mal dans une culture, mais pas dans une autre. Par exemple, l'homosexualité qui est tout à fait normale en Grèce antique mais qui devient intolérable selon les valeurs chrétiennes traditionnelles ).
    En clair, les actionnaires sont des ****** ( du point de vue ma moralité en tout cas ) ^^.

    Mais surtout, Usul, TU NE PARLES PAS DE TOUHOU !!!! 😛

    • Hydro Bob-omb dimanche - 29 / 09 / 2013 Répondre

      Bien dit. En fait, les oligarques sont aussi, d’une certaine manière, victimes d’un système qui les dépasse. C’est bien leur positionnement social qui leur fait penser de manière bénéfique pour ce milieu et lui seul.
      Se pose la question de la légitimité de s’attaquer à eux, et à qui s’attaquer si ce n’est pas à eux? C’est ça qui est terrible, ça donne le sentiment de faire face à quelque chose d’abstrait et d’immuable. La seule chose qu’on peut faire dans l’absolu, c’est défendre les Etienne Lantier.
      « On ne sait pas qui a le pouvoir, mais on sait qui ne l’a pas » (Michel Foucault).

    • Brath-z lundi - 30 / 09 / 2013 Répondre

      C’est ce qu’une analyse marxiste nomme un « effet de système ». Peu importent les motifs individuels à la participation à l’actionnariat, cette participation produit un effet de système qui est foncièrement amorale, quand bien même les motivations sous-jacentes ne le sont pas.
      C’est une grille de lecture qui permet de comprendre comment des comportements aussi dissemblables que l’achat d’actions par un grand-père pour initier ses petits enfants au capitalisme, le tradding à haute fréquence dans une salle de marché d’une banque d’affaires et la prise par un salarié de parts dans son entreprise aboutissent, une fois toutes accumulées, à une même résultante : la recherche de la maximisation du profit. En ayant en tête que cet effet de système existe et recouvre des éléments complètement dissemblables entre eux, on peut élaborer une observation fine des mécanismes de la finance, qu’on peut résumer par la ligne de fracture entre court terme et moyen terme : à court terme, les évolutions de la finance sont erratiques, imprévisibles, voire aléatoires. A moyen terme, en revanche, il y a un schéma dominant qui émerge et qu’on peut suivre.
      Cette lecture est d’un point de vue opérationnel bien plus efficace que toutes les tentatives d’élaboration de modèles prévisionnels par des schémas mathématiques qui reposent sur le postulat qu’il est possible d’évaluer l’imprévisible. Et je ne parle même pas des lectures pseudo-religieuses qui pullulent outre-Atlantique et selon lesquelles les événements boursiers se produisent en réponse à la moralité des actes des différents acteurs économiques (mode de pensée qui conduit donc logiquement à « miser sur les gagnants » et « lâcher les perdants », sans même se poser la question de la rationalité ou non de l’évolution des cours de bourse).

      • Fwed lundi - 30 / 09 / 2013 Répondre

        Flem de vous lire. Etaler sa science ca va 5 minutes quoi…

        • Brath-z mardi - 01 / 10 / 2013 Répondre

          287 mots, moins d’une minute trente à lire. Le moins qu’on puisse dire est que la « flem » vous saisit vite.

      • Reimu dimanche - 06 / 10 / 2013 Répondre

        Je ne suis pas tout à fait d’accord, certes il y a un effet système qui est bien visible, par exemple chez ceux qui ne font que cliquer sur « acheter » ou « vendre » en fonction des courbes de la bourse. C’est gens sont dans une logique froide et complétement déconnectés de la réalité, il ne voit pas que derrière ces courbes, il y a des vrais gens ( tien c’est drôle : des gens derrière leurs pc qui confondent réalité et virtuel, ça me rappelle quelque chose :p ) .
        Mais les gros actionnaires qui participent aux conseil d’administration et qui poussent l’entreprise à prendre certaine décision ( modifier leurs produits, comme montrer dans ce 3615, mais également les plans de licenciement, les délocalisation, ect… ). Eux savent très bien ce qu’ils font. Ils savent très bien quand ils mettent 600 personnes à la rue parce que l’entreprise ne fait pas assez de bénéfice. L’excuse du « j’y peux rien c’est le système » ne tien pas vraiment la route pour ces gens là…

        • Joz Yann mardi - 15 / 10 / 2013 Répondre

          Ça reste un effet de système, les gens que tu virent ils sont pas de ton milieu, par contre Jean-Bernard De La Redoute il gagne beaucoup d’argent , et lui ils virent des gens. De plus gagner davantage d’argent que les autres c’est jouissif. Donc oui ils savent ce qu’ils font, mais ils savent surtout ce qu’ils ont à gagner. Un système c’est pas juste les structures, c’est aussi les liens sociaux entre les gens, et ils n’ont pas de liens avec les salariés, en revanche ils fréquentent des gens de la haute société.

  3. low dimanche - 29 / 09 / 2013 Répondre

    comme toujours! très bon!

  4. Emile dimanche - 29 / 09 / 2013 Répondre

    Merci Usul! Un des tout meilleurs… j’ai l’impression de me dire ça à chaque fois.

  5. cybercolt dimanche - 29 / 09 / 2013 Répondre

    Chouette 3615, et surtout, surtout, surtout, il y a cookie clicker!
    http://orteil.dashnet.org/cookieclicker/
    Allez voir un coup, vous accrocherez vite ou pas du tout.

    • Siklaris lundi - 30 / 09 / 2013 Répondre

      Comme si j’avais besoin d’un jeu addictif et répétitif…
      Ma réaction en voyant le lien : « Ok un troll où faut cliquer, super »
      10mn après : « 300 cookies/sec, on tiens le bon bout là ! »

      Putain merde j’suis accro !!!

    • Kirkhamm mardi - 01 / 10 / 2013 Répondre

      On n’a pas idée de poster un tel lien sur un site ouvert sans mettre un disclaimer prévenant les procrastinateurs…. sérieux zêtes pas sympa avec moi les mecs….

    • MeshKat mardi - 01 / 10 / 2013 Répondre

      T’as fait de moi un enfoiré de capitaliste ! Salaud !!

  6. amutiov dimanche - 29 / 09 / 2013 Répondre

    USUUUUUUL NOOOOOOON!! que s’est-il passé….

  7. Jeff dimanche - 29 / 09 / 2013 Répondre

    Encore une fois, je dis bravo. Jamais tant d’implicite n’aura été si délectable.
    Continuez, on vous aime. (Qu’on soit d’accord ou non.)

    • wonky dimanche - 06 / 10 / 2013 Répondre

      tout pareil pour cet épisode ^^

  8. Oyzuu dimanche - 29 / 09 / 2013 Répondre

    Très bon rythme, un ton dosé à la pipette, décalage humoristique plus fin qu’à l’accoutumée. Info pertinente : ceci est probablement mon 3615 préféré.

    Et ça doit vous en coûter en amour propre de citer Alain Minc. Courage, vous vous en remettrez.

    • Tit dimanche - 29 / 09 / 2013 Répondre

      Tout a fait d’accord, 3615 préféré pour moi, sans aucune hésitation.
      Je travaille dans le secteur du jeu vidéo (en tant que développeur…) et l’équipe 3615 a réussi a traiter en moins de 10 minutes cet ultime débat « Développeur VS éditeur » qui explose chaque semaine entre nous. Le tout, évidemment, avec brio, justesse et réalisme.

      Il me semble que ce genre d’émission est l’intermédiaire parfait entre les 3615 USUL classiques et Merci Dorian.

      Si j’étais un actionnaire JVC, je vous ferais un bisou !

      • JOINT LOIC dimanche - 29 / 09 / 2013 Répondre

        Idem également, étant entrepreneur dans le jeu vidéo et m’étant déjà fait avoir comme le développeur de cet excellent 3615, je trouve que le sujet est très traité avec pertinence, lucidité et toujours cet humour subtile qui à l’élégance de trouver toute sa substance « entre les lignes » (j’ai adoré le discourt pro éditeurs/actionnaires avec le flacon de sympatox à la main !! 😉 ).

        Merci pour cet autre bon moment 😉

  9. Fistouille dimanche - 29 / 09 / 2013 Répondre

    Mouais, je suis vraiment pas convaincu sur ces 36 15 à thème politique et/ou économique. C’est beaucoup trop rapide pour être exhaustif et les thèses défendues font souvent beaucoup trop « étudiants de gauche » (vous trainez pas trop à Rennes II par hasard ?), avec pour point culminant le speech de Dorian sur « joueurs de tous les pays, unissez vous ! ». Je trouve pas que ça soit mauvais mais bon, ça me donne presque envie de revoir le lipdub de l’UMP, d’aller m’abonner à la Tribune et de lire le dernier Alain Minc.

    • Tix dimanche - 29 / 09 / 2013 Répondre

      Ba fais-le! Mais quelque chose me dit qu’après 30sec de vidéo tu regretteras ton 3615 XD

  10. Impe dimanche - 29 / 09 / 2013 Répondre

    C’est très rigolo de voir Usul défendre le capital. (Et puis Etienne Lantier, c’est le meilleur perso du 3615)

  11. Marvin dimanche - 29 / 09 / 2013 Répondre

    Super épisode quelle est le nom de la musique à la tout fin siouplaît?

    • Thayl lundi - 30 / 09 / 2013 Répondre

      Oh oui ! j’ai vraiment besoin de ce titre aussi !

  12. Eh oui dimanche - 29 / 09 / 2013 Répondre

    Message à caractère informatif =)

  13. Fabien dimanche - 29 / 09 / 2013 Répondre

    Alain Minc qui, il est bon de le rappeler, a été condamné en 2001 pour plagiat et est actuellement poursuivi pour une affaire similaire… ce qui ne l’a jamais empêché d’être pris au sérieux par ses amis haut placés et d’être de toutes les sphères de pouvoir depuis des décennies…

    Le ridicule ne tue pas, surtout quand on est pété de thunes et qu’on n’en a rien à battre !

    • Fistouille dimanche - 29 / 09 / 2013 Répondre

      Comme Attali, ils ne peuvent pas à la fois être dans 40 cercles d’influences, diriger 20 entreprises, avoir des missions de l’Etat et publier des livres tous les ans. Pour les livres, ils ont plusieurs documentalistes qui font tout le boulot pour eux.

      • Fabien dimanche - 29 / 09 / 2013 Répondre

        Tu ne me verras jamais prendre la défense d’Attali 😉 il est comme Minc un parasite total de la société qui pérore en distribuant des conseils à droite à gauche, alors que personnellement je peine à comprendre sa légitimité sur quelque sujet que ce soit…

        Et quand on met son nom sur un bouquin et qu’on en empoche les recettes, on est un peu responsable des copier-coller qu’il y a dedans, non ?

        • Fistouille dimanche - 29 / 09 / 2013 Répondre

          Oui, bien d’accord. Ya le livre de Laurent Mauduit, journaliste à Mediapart, « Les imposteurs de l’économie » qui traite des conflits d’intérêt d’Attali, de Minc et d’autres personnalités de la place publique. C’est à mon gout un peu trop à charge mais ça reste assez édifiant sur les pratiques morales des gens de pouvoir.

  14. jeankevin1er dimanche - 29 / 09 / 2013 Répondre

    Attention, l’abus de sympatox peut être dangereux pour la santé mentale.

    • André Volt dimanche - 29 / 09 / 2013 Répondre

      Et la conscience de classe.

  15. Giovanni38 dimanche - 29 / 09 / 2013 Répondre

    Ca fait plaisir d’entendre citer de vrais penseurs comme Alain Minc, qui ont une vraie vision de notre monde…
    @FISTOUILLE : j’adore l’éternel argument « oui mais dire le capitalisme c’est mal c’est trop facile et caricatural, vous n’êtes que des gauchistes primaires… » Euh, les choses sont certes compliquées mais sinon, oui, objectivement, le capitalisme c’est maaaaalllll… On a beau essayer de nous faire croire qu’il est juste imparfait, aucun intellectuel contemporain sérieux n’arrive plus à défendre l’indéfendable. Alors oui, quitte à le matraquer et à passer pour de trotskistes relous des années 70 en veste en velours côtelé et lunettes à verres fumés, le capitalisme c’est la source même des inégalités.
    Quant à Etienne Lantier, ses aventures videoludiques se finiront par ces mots:
    « Des sprites poussaient, une armée noire, vengeresse, qui germait lentement dans les octets, grandissant pour les récoltes du siècle futur, et dont la programmation allait faire bientôt éclater la terre. » 😉

    • KubilaiKhan dimanche - 29 / 09 / 2013 Répondre

      « Euh, les choses sont certes compliquées mais sinon, oui, objectivement, le capitalisme c’est maaaaalllll…  »

      Ca c’est ton point de vue mon cher. Et il y a encore un paquet d’intellectuels qui défendent le libéralisme (le vrai, pas le système batard dans lequel on se trouve aujourd’hui).

      J’aime beaucoup le 3615 et ça ne me dérange pas que les idées qu’il développe soient contraires aux miennes mais je trouve que la critique est un peu réductrice.

      • Melancorphine lundi - 30 / 09 / 2013 Répondre

        J’aimerai juste savoir ce qui est défendable quand tu dis  » Et il y a encore un paquet d’intellectuels qui défendent le libéralisme (le vrai, pas le système batard dans lequel on se trouve aujourd’hui). « ?
        Le libéralisme dont tu parles, n’existe pas, et ne pourra jamais exister : il faudrait que, comme le dis Brath-z un peut plus haut, qu’il n’y ait pas d’effets de système « collatéraux », ce qui est tout bonnement impossible, même pour des personnes morales qui travaillent dans la finance, car, le système économique d’aujourd’hui vit, plus ou moins, de son propre grès. Encore d’avantage lorsque des PDG actionnaires majoritaires de telle ou telle entreprise multinationale confie les ventes et les achats des actions à une ligne de code élaborée par un mathématicien/informaticien qui, à elle seule, peut faire effondrer tout un système, où, tout au bout de la chaîne, il y a des personnes humaines, qui en subissent les conséquences.
        Ce qui peut être défendable, c’est le dernier maillons de cette chaîne, le travailleur.
        A moins que je me trompe lourdement, auquel cas, je te demande pourquoi ?

  16. Louis dimanche - 29 / 09 / 2013 Répondre

    Chouette usage de la symphonie pathétique 😀

  17. Modern Zeuhl dimanche - 29 / 09 / 2013 Répondre

    Le ton de cet épisode est vraiment excellent. Sans le Sympatox, un épisode sur les éditeurs aurait été usant ; avec, il devient extrêmement subtil. Mes félicitations, l’émission s’est relancée en puissance, à mon sens (et tant pis si cette phrase ne veut pas dire grand-chose).

  18. Serenus dimanche - 29 / 09 / 2013 Répondre

    J’aime cet épisode!

  19. cendrieR dimanche - 29 / 09 / 2013 Répondre

    J’ai bien aimé l’écriture de l’épisode (c’est agréable de regarder des épisodes liés les uns aux autres dans la narration).
    Et puis surtout, ya le jeu du tableau à flèches.

  20. Erelde dimanche - 29 / 09 / 2013 Répondre

    Très jolie référence continue à Assassin’s Creed et Patrick Desilet 🙂

  21. grrrz dimanche - 29 / 09 / 2013 Répondre

    ouais reprendre le catéchisme neo-libéral tout en montrant en même temps ses effets dévastateurs c’est beaucoup plus efficace que la dénonciation frontale attendue. et ça permet de comprendre très simplement et dans une chronique de 10 minutes la mécanique des « dérives systématiques » du capitalisme au sens large, pas simplement dans le cadre du jeu vidéo.

  22. Asdepicque dimanche - 29 / 09 / 2013 Répondre

    Un épisode bien sympathique, le retour de Louis-Emile. Et puis à ceux qui disent « le capitalisme, c’est pas si mal », j’en envie de dire que le progrès c’est impossible quand on critique pas, sinon on serait encore sous Monarchie…(Comment ça c’est encore le cas ?)
    Par contre je suis pas d’accord avec Dorian quand il dit que les sociétés sont pas perfides mais le capital oui. Les entreprises sont propriétés des actionnaires donc si les actionnaires sont pourris, les entreprises aussi.

  23. Niria dimanche - 29 / 09 / 2013 Répondre

    Au risque de passer pour l’avocat du diable, dans ce courant de messages anti-capitalistes, est-ce que l’industrie du jeux vidéo se serait autant développée dans un autre système économique que le capitalisme?

    Je pose juste une question et il n’est donc pas la peine d’être méchant. Mais est-ce que l’Etat éditeur de jeux vidéos nous aurait permis d’en arriver là? Si on arrive à avoir des budgets colossaux (avec donc un risque plus grand), c’est uniquement grâce à la perspective de gain derrière. Pour moi c’est du pragmatisme.

    Je caricature peut-être un peu pour que ce soit plus parlant mais j’aime assez la situation actuelle du jeux vidéo. Il est vrai qu’il peut y avoir des abus (qui ont été évoqués par Dorian d’ailleurs et qu’on peut combattre), mais on a également de plus en plus d’indés, de financement participatif (qui je le rappelle a connu des abus aussi) et d’innovation. Et puis je trouve que la réflexion finale de Dorian, dans le rôle de Louis Emile, clôt parfaitement le débat. Tant que les développeurs jouent le jeu, il n’y a pas de raison que ça change.

    • Melancorphine lundi - 30 / 09 / 2013 Répondre

      Il me semble qu’il y a une part de vérité dans tes questions rhétoriques : si le marché du JV n’était pas ce qu’il est au jour d’aujourd’hui, peut-être point de JV indé et autre perles artistiques vidéo-ludiques. Il me semble que le fait qu’il y ait des dérives dans ce marché pousse la créativité et permet l’émergence du renouveau du JV. Sans être l’avocat du diable et dire que cette dérive du JV est nécessaire, il me semble qu’elle a, dans un certain sens, été bénéfique. Après, à quel prix ?
      En tout cas, très bon épisode, ouvert au débat, donnant des solutions à notre échelle de joueur et de consommateur du JV, ainsi qu’une analyse subtile et pertinente. Bravo !

  24. Akimael dimanche - 29 / 09 / 2013 Répondre

    Marrant ce choix de refaire des « suites » aux scénarios de 3615. On se croirait presque dans un Fond de l’affaire.
    Marrant de voir aussi que dès que ça clashe sur le capitalisme y’a tout de suite beaucoup plus de coms’ sur Nesblog.

    • Fistouille dimanche - 29 / 09 / 2013 Répondre

      Ca « clashe » où ça ? Tous les commentaires sont quasiment unanimes.

      • MrLoutre dimanche - 29 / 09 / 2013 Répondre

        En même temps, quand c’est démontré par A+B…

  25. Paul dimanche - 29 / 09 / 2013 Répondre

    Très bon épisode ! Un très bon rythme tout au long du développement, c’est vraiment appréciable !

  26. Mateus dimanche - 29 / 09 / 2013 Répondre

    Magnifique et tellement réaliste ^^. J’ai bien aimé le beau foutage de gueule de Usul sur tous les p’tits crétins qui passent leur temps à dire « ouais mais ils doivent gagner du pognon aussi ! » xD.

    Néanmoins, si vous réfléchissez sur la psychologie à court terme, n’oubliez pas que les grands réfléchissent aussi sur la psychologie à long terme ^^.

    Vous savez, ce tatouin sur la XBOX One (console que je ne cautionne pas non plus et je suis content qu’on revienne à un système plus convivial ^^), et bien je suis convaincu qu’ils ont réussis à faire tellement grogner les gens maintenant, ça va longtemps rester dans les mémoires, et puis dans la génération d’après ils vont nous proposer un système équivalent qui fera moins grogner les gens, déjà pour plusieurs raisons : les nouvelles générations seront habituées à un nouveau mode de gaming et se moqueront des implications d’un tel système ; les vieilles générations seront au travail et auront pas l’envie de prendre le temps de râler sur un système abusif ; le système semblera différent de l’original (bien qu’équivalent) et donc on l’acceptera « tant que c’est pas comme la One originelle ».

    Sur le long terme, ces gens seront toujours gagnants (en tout cas jusqu’à ce que les mœurs évoluent suffisamment dans le bon sens pour que les gens arrivent tous à rester à la fois réactionnaire et mesurés à tout âge, même à la retraite), parlons des DLC, quand les premiers DLC étaient sortis, tout le monde a (légitimement) gueulé, et puis aussi on a dit que les DLC c’est du n’importe quoi. Mais maintenant depuis qu’ils ont sorti des  »bons » DLC, la majorité des gens acceptent et laissent faire, ils ont gagnés ^^. Vous pouvez me dire que « on est pas tous dupes », mais oui mais la majorité laisse faire, alors ça revient au même xD.

    Prochaine génération de consoles (après la One et PS4), elle sera d’office dans le style de la première démonstration de la XBOX One, et vous ne ferez rien pour l’empêcher, juste « pas le temps », ou alors « fatigué de râler pour ces trucs ». C’est beau d’être réactionnaire, mais une fois atteint les 30/40, vous savez comment les gens regardent les réactionnaires ^^ ? En se moquant d’eux, car ils vont dire « ouais mais c’est un truc de ‘jeune’… ». Vous finirez tous par accepter la sonde anale il suffira d’un peu de temps 😉 !

    Je suis pas pour tout ça, mais c’est dans la logique de notre développement psychologique, la société du travail change la majorité des gens et on fini tous par accepter des choses parce qu’on se veut plus mesurés, plus sympa’, et aussi parce que la nouvelle génération, soit veut faire différent de l’ancienne pour se démarquer, soit est habituée déjà à un système de ‘contrôle’ et va accepter.

    Pour ma part, je chie toujours ouvertement sur 99% des DLC, et ce sera pareil quand j’aurais 80 ans et qu’on m’dira que ça sert à rien de râler sur un système déjà en place et accepté ^^. Et dans une petite dizaine d’années, quoi qu’en disent mes collègues, je resterais en première lignes pour faire tomber la prochaine génération de console qui va forcer tout de la One originelle mais sans se faire bouder.

    • B0b dimanche - 29 / 09 / 2013 Répondre

      Bof ce commentaire: Ton vocabulaire démonte complètement tes propos.

      Sinon, sympathique cette épisode. Merci l’équipe.

      • Mateus dimanche - 29 / 09 / 2013 Répondre

        Je vois pas en quoi mais sans argumentation je suppose qu’il y a zéro validité xD.

        • Fabien dimanche - 29 / 09 / 2013 Répondre

          Ouah tu es contre les DLC ? Mais tu es un guedin toi ! Un ouf malade !

          (comme Bob j’ai rien pigé à ton commentaire)

    • jipux dimanche - 29 / 09 / 2013 Répondre

      on va essayer de reformuler les propos de mateus :les pro essaient toujours de voir jusqu’ou ils peuvent aller dans l’entubage.

      quand ca gueule trop ils reculent un peu vers quelque chose de plus acceptable (exemple de la xbox one) et une fois que les gens se seront habitués, ils reviendront avec leur concept initial mais il sera devenu moins revoltant et ca passera…on appelle ca « y aller progressivement »…un peu comme les dlc ou au debut tout le monde gueulait et maintenant on les accepte….alors que le fond n’a pas changé : c’est toujours de l’entubage

      • Mateus lundi - 30 / 09 / 2013 Répondre

        Merci JIPUX \o/ ! Mais prions pour que nos prochaines générations soient moins dupes 😉 il est reconnu que les gens deviennent de plus en plus intelligents à chaque génération, alors je vais garder espoir personnellement ^^ !

        Fabien : j’ai bien vu que tu n’avais rien compris ne t’en fait pas ^^.

  27. huss dimanche - 29 / 09 / 2013 Répondre

    RONIN IMAPCT!

  28. gwen dimanche - 29 / 09 / 2013 Répondre

    Hou, c’est joliment dosé. Et je ne parle pas du sympathox, dont l’ingestion a été visiblement abusive.
    🙂

  29. Karim dimanche - 29 / 09 / 2013 Répondre

    Il est normal que les commentaires soient quasiment unanimes. J’ai essayé de poster quelque chose qui tentait simplement d’équilibrer les choses en expliquant que faire une totale confiance aux développeurs pouvaient mener vers des abus aussi (exemple le financement participatif) et il n’a jamais été publié.

    Je me demande qui est le cens… euh modérateur.

  30. Eggman dimanche - 29 / 09 / 2013 Répondre

    c’est une putain de merveille cette épisode !
    Une putain de bon dieu de merveille qui dépote les fleurs et découpe du salami !

    Bravo

  31. Jowy dimanche - 29 / 09 / 2013 Répondre

    un peu de merci Dorian dans le 3615 c’est cool

  32. MJ Duracell lundi - 30 / 09 / 2013 Répondre

    Le procédé narratif du zoom lent sur Usul renforce le caractère insidieux des propos des chevaliers d’industrie dont il est le gonfalonier.

    • Eggman lundi - 30 / 09 / 2013 Répondre

      Kamoulox

  33. zak lundi - 30 / 09 / 2013 Répondre

    Pas de fausses notes!
    Merci 🙂

  34. Kei21 lundi - 30 / 09 / 2013 Répondre

    Dis donc, Emile de Réac reprend du service, j’aime bien cette face cachée de Dorian, faudrait faire un Merci Emile. Sinon c’est quoi la musique à la fin ?

  35. Gonzo lundi - 30 / 09 / 2013 Répondre

    Merci le Francisskinz’ 🙂
    Et une petite citation de M. Minc pour commencer la semaine, ça fout la banane.

  36. Diogene lundi - 30 / 09 / 2013 Répondre

    Je ne pensais pas voir un jour Usul citer du Alain Minc!

  37. Antares mardi - 01 / 10 / 2013 Répondre

    Bravo! Très bon épisode. J’aime bien les analyses externalistes du 3615 surtout depuis quelques temps. C’est important et sain d’avoir un regard critique sur le Jeu Vidéo comme n’étant pas seulement une source de fun et d’imaginaire, mais aussi un produit ayant ses propres moyens de production et réseaux de diffusion. Continuez comme ça.

  38. JiPé mardi - 01 / 10 / 2013 Répondre

    Excellente chronique !
    L’histoire de ce pauvre Lantier et son « Death & Revenge » me rappelle celle d' »Alone in the dark » crée par Frédéric Raynal : où ce dernier travaille son jeu dans son coin et le propose à son employeur (infogrames) d’abord réticent puis acquéreur des droits et enfin tellement reconnaissant, qu’il vire Reynal de la prod’ des quatre autres épisodes suivant :/

  39. Mme Patate mercredi - 02 / 10 / 2013 Répondre

    Par le plus grand hasard,vous n’auriez pas bêtement mis le nom de Tom Clancy dans votre petit carnet-qui-tue, il y a deux semaines?

  40. EgoPionnier jeudi - 03 / 10 / 2013 Répondre

    En même temps, si le monde ne parvenait plus à intégrer au système ce qu’il y a de barbare en l’être humain, la régulation des exportations massives de matières premières venant des pays pauvres ne permettraient plus aux occidentaux d’avoir accès au mode de vie sur lequel est basé toute leur organisation, et les éditeurs n’existeraient plus. Moralité : une impasse ne se divise pas, elle se brise. (Ou nous brise…)

  41. Garland jeudi - 03 / 10 / 2013 Répondre

    Va falloir envisager une cure de Chiantos maintenant xD

  42. Noitidrep samedi - 05 / 10 / 2013 Répondre

    De pire en pire.

Ajouter un commentaire

*

(option accessible aux utilisateurs enregistrés)