NesBlog
C’est quoi un vrai FPS? Parlons des genres | Game Next Door

C’est quoi un vrai FPS? Parlons des genres | Game Next Door

Flattr this

Salut tout le monde

Aujourd’hui on se penche sur les genres dans le jeu vidéo. D’où viennent-ils ? A quoi servent-ils ? Comment le JV est-il catégorisé ?

Si vous avez des commentaires, vous savez où nous trouver !

 
Ajouter un commentaire

Commentaires (4)

  1. trollsyl mercredi - 01 / 02 / 2017 Répondre

    Super vidéo !
    J’ai quelques jeux qui m’ont marqué ces dernières années :
    Super Hot : Un gameplay traditionnel pris à contre-pied.
    Splatoon (dans son mode de base) : où le skill est en partie remplacé par une stratégie de recouvrement de peinture. Ce qui permet au plus jeunes de découvrir le jeu de tir.
    Her Story : Le jeu à la narration ultra décousue.
    Life is Strange : Encore un jeu narratif excellent.
    Et pour finir, je risque de ne pas me faire des amis, mais j’ai adoré Watch Dogs. Son histoire et sa vision de monde m’ont plus que séduit. Pour une fois le message en arrière fond n’est pas la grandeur de l’Amérique (comme la série CoD) ou la criminalité en tous genres (GTA). Le discours « politique » est profond et j’aimerais en voir plus souvent dans les jeux.

  2. RedMarmotte mercredi - 01 / 02 / 2017 Répondre

    Coucou!
    Super vidéo à laquelle je ne peux qu’adhérer tant les « grands érudits » des genres venant expliquer quel jeu est légitime à quoi m’énèrvent.
    Les jeux qui m’ont profondément marqué en terme de nouveauté ou de créativité par rapport à leur héritage sont:
    – Dear Esther auquel j’ai joué quasiment à sa sortie, et qui, sauf erreur de ma part, est un des grands pionniers du « jeu ou on fait qu’avancer et il y a une histoire ». Je n’avais jamais vraiment vu ça avant et effectivement ma difficulté à expliquer mon enthousiasme à mes ami·e·s prouve qu’il ne rentrait pas dans des genres pré-existants.
    – Her Story, absolument inclassable, vous l’avez sous-entendu quand vous l’avez utilisé en illustration je crois, à part en « jeu d’énigme » peut-être.
    – Papers Please, malgré sa filiation pour moi avec les jeux en flash où on tenait des stands de sandwiches, première fois que je voyais le jeu de « gestion de tâches répétitives » prendre de l’ampleur et trouver une véritable profondeur autant en gameplay qu’en narration

  3. Kawawete samedi - 04 / 02 / 2017 Répondre

    Le p’tit tag « garbage » sur COD : IW xD

  4. MeshKat mercredi - 08 / 02 / 2017 Répondre

    Bravo ! Riche et pertinent !!

    EN ce qui me concerne, ça a été deux exploitations du FPS de façon beaucoup plus cérébrale que dans ses mécaniques habituelles : Deus Ex (premier du nom) d’une part, et Portal d’autre part.

Ajouter un commentaire

*

(option accessible aux utilisateurs enregistrés)