NesBlog
Hip-Hop : Reflexions Sur Une Musique Populaire

Hip-Hop : Reflexions Sur Une Musique Populaire

Flattr this

Ce qui devait n’être qu’un one-shot évolue et devient un projet de série de vidéos.
Voici le deuxième épisode de cette chronique qui s’appelle sobrement : Réflexions. Un mot beaucoup trop classe pour décrire des billets de blog un peu custom où les sujets n’auront pas grand-chose à voir d’un épisode à l’autre. Aujourd’hui c’est Hip-Hop.
Bon visionnage.

Je rajoute une vidéo annexe, qui revient sur les remarques les plus fréquentes :

 
Ajouter un commentaire

Commentaires (30)

  1. Jean-Paul-André mercredi - 01 / 06 / 2016 Répondre

    Hé coucou, merci pour ce super épisode c’était hyper intéressant et l’opening du flic de Shanghai m’a fait retomber en enfance :p

    trêve de plaisanterie y a moyen de vous contacter pour vous poser des questions importantes ?

    • Bandouch mercredi - 01 / 06 / 2016 Répondre

      Oui sans soucis : mehdi.bltf « AT »gmail.com

  2. 2methyl mercredi - 01 / 06 / 2016 Répondre

    Bien vu la citation du de le klub des loosers.

  3. Kitsune-Dono mercredi - 01 / 06 / 2016 Répondre

    C’était super intéressant. Je nuancerais simplement l’argument de la proportion des utilisateurs de streaming / téléchargement / acheteurs selon les styles de musiques parce que oui, c’est très variable d’un style à l’autre. Mais ça n’invalide pas l’argument, au contraire, ça le renforce même peut être…

    • yakato jeudi - 02 / 06 / 2016 Répondre

      Il ne faut pas non plus oublier la partie qui passe sous les radar,à savoir le téléchargement illégal.d’autant plus que la proportion de «  »piratage » » (je met 2 guillemets)varie selon les classes social qui sont lié aux musique.mais comme je pense qu’il y a plus de téléchargement de hiphop que de classique selon va dans le sens du propos!

  4. Gwenroc mercredi - 01 / 06 / 2016 Répondre

    Le clin d oeil aux origines de la techno m a fais grand plaisir. 🙂

  5. singe batteur mercredi - 01 / 06 / 2016 Répondre

    hey !
    super idée de réflexion ! Un peu triste de ne pas avoir entendu parler des sound systems jamaicains et du reggae (early) digital ,(
    Good job, bonne ambiance ; continuez !

  6. eiko jeudi - 02 / 06 / 2016 Répondre

    j’aime bien la forme, j’aime bien le fond, c’est le GG
    le prochain épisode sur la musique savante ? :p

    • Bandouch jeudi - 02 / 06 / 2016 Répondre

      Sans trop en dire, le prochain n’aura pas vraiment grand chose à voir avec la musique. Du moins pas directement

  7. Old jeudi - 02 / 06 / 2016 Répondre

    Pas mal.
    Curieux de découvrir le prochain.

  8. Piotr jeudi - 02 / 06 / 2016 Répondre

    Les paroles sur la platine, c’est un sample de Wax Tailor ou c’est l’original qu’on retrouve ici et chez Wax Tailor ? Et c’est originaire d’ou ?

    Et très bonne chronique

  9. MeshKat jeudi - 02 / 06 / 2016 Répondre

    Du neuf ! C’est bien agréable, et ça nettoie les oreilles ! Continuez !!

  10. markham jeudi - 02 / 06 / 2016 Répondre

    Bonne émission, très bien documenté,
    meme si j’aurais aimé plus d’implication de la part de Gerard Baste et peut etre un avis de Dr Vince.

    intro un poil trop longue

  11. Queenyboy jeudi - 02 / 06 / 2016 Répondre

    Très sympa cet épisode, par contre en tant que néophyte du hip-hop, je n’ai pas compris le lien que tu fais entre la chanteuse angolaise et le duo sud africain. Il y a eu un plagiat de la part des derniers envers la première ?

    • Mugatu vendredi - 03 / 06 / 2016 Répondre

      Je crois qu’il dit que c’est carrement problématique que les premiers à avoir percé avec ce style de musique soit « Die Antwoort » (duo de blanc sud africain qui ont participé au film « Chappie » il me semble) alors que d’autres artistes qui donnent aussi dans cette musique restent inconnu, quand bien même leur production musicale serait plus intéressante.

      • Tosh jeudi - 16 / 06 / 2016 Répondre

        Oui c’est par rapport à la réappropriation d’un genre par Die Antwoord. C’est la parti qui m’a gêné dans le sens où s’inspirer et utiliser des influences fait grande parti du hip hop. Alors pourquoi pas?
        Si sampler c’est « créer à partir de ». Alors s’inspirer d’autre origines musicales est une bonne chose aussi. C’est même rendre hommage. Si ça perce, ça rend pas la démarche moins intéressante. Et c’est la même chose pour la techno.
        Je ne vais pas me restreindre parce que je ne viens pas du même milieu social ou culturelle. C’est bien une des choses merveilleuse dans la musique, c’est qu’elle réunis, sans barrières.

    • Akeboshi94 mardi - 19 / 07 / 2016 Répondre

      Moi non plus je n’ai pas compris la réflexion sur Die Antwoord. Je veux bien comprendre qu’on puisse penser que ce n’est pas « juste » qu’ils soient plus connus des des artistes plus originaux. Mais pour autant je ne vois pas de souci dans leur démarche musicale, ils se sont inspirés d’un style et l’on fait évoluer à leur tour. Ça me semble très adapté au genre musical. On parle ici de résidus d’apartheid et du coup je dis juste « WTF? ». Comment vous partez si loin? Plus d’explications seraient bienvenues, je cherche à comprendre.

      • Bandouch lundi - 25 / 07 / 2016 Répondre

        La question est développée dans la vidéo « Annexe »

  12. Jean Bon vendredi - 03 / 06 / 2016 Répondre

    Et ben c’était vraiment cool, merci les gars.

  13. Mugatu vendredi - 03 / 06 / 2016 Répondre

    Très trèèèès sympa !

  14. gdT vendredi - 03 / 06 / 2016 Répondre

    Salut, merci pour cette émission que je découvre et qui est cool !
    Après l’avoir visionné, je pense qu’il y a quelqu’un dont il aurait été très intéressant de parler, à propos de hip-hop et d’influences croisées: Steve Coleman.
    Saxophoniste présent sur la scène depuis les années 80, il refuse l’appellation « Jazz » pour sa musique, et s’entoure non pas de « rappers » pour sa musique mais de « lyricists » (ce sont ses propres mots).
    Il a réintégré le rythme au centre de la composition musicale, et ré-injecte clairement la tradition musicale africaine dans sa musique, ainsi que le rôle du griot comme tu dis.
    Il fait énormément pour la scène Jazz/Hip-Hop, a collaboré avec des très nombreux artistes différents, et est doucement entrain de révolutionner et d’influencer tout un pan de la culture musicale…
    Y’a qu’à voir son live légendaire au Hot Brass à Paris, en 1995 dont on fêté les 20 ans y’a peu (y’a eu tout un programme à ce propos sur certaines radios), qui avait vraiment marqué le milieu à l’époque (un exemple audio: « Freestyle » de l’album « The Way of the Cipher » => https://www.youtube.com/watch?v=LOMfnMY36SM), ou ses collaborations avec des artistes hip-hop (ex Quiet Sane – « The Mac »: https://www.youtube.com/watch?v=gQvdzve0Y0w ).

    Enfin voilà, après ça peu prendre beaucoup de temps de développer tout ça mais il me semblait important d’en parler connaissant l’influence et l’importance gigantesque et grandissante du travail du bonhomme.

  15. Oyzuu vendredi - 03 / 06 / 2016 Répondre

    C’était aussi cool que ta précédente ; je me suis abonné ; bonne continuation et bonne journée.

  16. MaveDave vendredi - 03 / 06 / 2016 Répondre

    Bonjour,

    C’est pas un article que je m’attendais sur un site plutôt orienté « jeux vidéos ».

    J’aime beaucoup l’analyse proposée, je nuancerais simplement la définition de « populaire ». Travaillant dans ce qu’on appelle « éducation populaire », pour moi ce terme signifie « pouvant être réapproprié par chacun ».

    Autant je trouve que la technique de chant du hip-hop peut être appréhendé en autodidacte, en écoutant, analysant, répétant, dépassant un modèle, autant l’utilisation de sampler et autre matériau me parait demander un investissement en pognon et un apprentissage relativement important de la rythmique.

    Enfin, à mon avis (et cela n’engage que moi), n’importe quel musique peut être populaire, selon la démarche de celui qui la fait, quel que soit le « style ».

    Juste une idée en l’air, à méditer ou non.

  17. WolfHalley jeudi - 16 / 06 / 2016 Répondre

    Quel est le nom de la toute dernière musique, pour les crédits ?

  18. Jojo jeudi - 16 / 06 / 2016 Répondre

    Super intéressant. Par contre à ce stade c’est plutôt de « l’approfondissement » que de la « vulgarisation », parce qu’il faut quand même déjà connaître les choses que tu cite pour bien comprendre le propos, je pense. En tout cas j’ai appris plein de trucs.

    Sinon, j’ai l’impression que pour toi Hip Hop Rap. Or, si on s’intéresse à la partie musique de la culture Hip Hop (beatbox, beatmaking, scratch, sampling, Rap), c’est à dire qu’on met de côté le graff et les danses, bah finalement on peut trouver de la musique Hip Hop sans Rap dedans.
    Mais du coup, est-ce que le Rap est forcément Hip Hop ? (j’aurais tendance à dire non, tu t’en douteras) Parce qu’on peut très bien voir ça seulement comme une technique de chant, qui est certes fondatrice de la culture Hip Hop, mais qui peut être mise à toutes les sauces. Ce que tu disais très bien d’ailleurs quand tu parlais de l’ouverture qui s’est faite petit à petit en termes d’instrus qui accompagnent les rappeurs.
    Donc :
    – est-ce que RatM, c’est Hip Hop ou du Hard Rock avec du Rap dedans (https://www.youtube.com/watch?v=4smim2MNvF8, par exemple)
    – est-ce que HK & les Saltimbanques c’est Hip Hop, ou de la (pardon) « World Music » avec du Rap dedans (https://www.youtube.com/watch?v=x6_7Mbp76jU)
    – est-ce que Jul c’est Hip Hop, ou du Reggeaton avec du Rap dedans (https://www.youtube.com/watch?v=nnZL6l_LFp8)
    – etc…

    Enfin bon, c’est le genre de questions qui arrivent dès qu’on veut mettre des étiquettes, mais j’trouve ça intéressant.

  19. Spectrof jeudi - 25 / 08 / 2016 Répondre

    Salutation, vidéo intéressante même si je ne pense pas être d’accord avec tout. Au passage, quel est le titre du tout premier morceau de la vidéo svp ?

Ajouter un commentaire


*

(option accessible aux utilisateurs enregistrés)