NesBlog
PAUSE PROCESS – L’IA (deuxième partie)

PAUSE PROCESS – L’IA (deuxième partie)

Flattr this

Bonjour à tous,

C’est parti pour la suite de l’IA, on s’intéresse à l’avenir et ce que le présent ne offre déjà de balèze dans le jeu vidéo et l’informatique en général.

J’espère que ça vous plaira.
Je vous laisse la playlist ici aussi et on se dit à la prochaine

Des bisous

 
Ajouter un commentaire

Commentaires (43)

  1. jambenbois jeudi - 12 / 11 / 2015 Répondre

    Je suis tout a fait d’accord avec la conclusion. On ne vaux pas mieux que les machines.

    Et c’est pas parce qu’on a supplanté les autres espèces animales en intelligence et en technologie qu’on les a éradiquées de la planètes pour autant, même si elles était des menaces à l’origine. (Lions, Tigres, Requins, Ours, etc…) Bon y en a quelques uns qui ont morflé OK.

    Mais des machines qui nous dépassent nous considéreront comme des fourmis. Faudra pas les faire chier à rentrer dans leur garde manger pour bouffer leur pots de confitures, mais a part ça, je vois pas pourquoi elles nous exterminerais tous de la planètes. Ce serait un beau gachi d’energie, et si elle est intelligente, elle ne la gâchera pas.

    • shtaco mercredi - 25 / 11 / 2015 Répondre

      tout depend… si l’on se fie au trois loi de la robotique pensée imaginée et testée dans leur faiblesse par maitre isaac asimov…. les machines peuvent, même en etant des milliers de fois plus intelligentes que nous, servir l’humain et renforcer encore plus sa place d’etre dominant sur terre…

  2. Adam jeudi - 12 / 11 / 2015 Répondre

    Autant d’ânerie c’est juste incroyable…

    Je n’ai rien à redire sur l’exposé objectif de l’I.A. Tu donnes des faits. L’évolution de l’I.A. les jeux, le codage, etc… Oké intéressant, mais alors là la conclusion qui dit en gros que l’humanité ne vaut pas mieux qu’une I.A. ou pire encore, parler d’humanité obsolète auquel cas elle doit disparaître, c’est que tu ne saisit pas la fonction quasi-métaphysique de l’Homme. Je te pardonne, en bon petit gauchiste (ou apolitique c’est presque le même paradigme) et athée que tu es, forcément, tu ne fonctionnes que de façon matérialiste occultant tout un pan de l’humanité.

    Faut vraiment être à la limite de la bêtise pour comparer l’I.A. et l’Homme. Y a des fils qui doivent se toucher quelque part chez toi. Dommage, ton exposé factuel aurait été intéressant purgé de tous ces délires…

    • jean-jean jeudi - 12 / 11 / 2015 Répondre

      Je crois qu’il est possible d’exposer clairement votre point de vue sans être insultant.

      Je suppose (que ce soit via votre champ lexical ou votre nom) que vous êtes une personne croyante, peut être très religieuse et je peux comprendre que cette idée puisse vous choquer mais ça ne justifie en aucun cas le sarcasme dont vous faites preuve.
      Remarquez également qu’il est ironique de parler avec un tel dédain d’un « bon petit gauchiste » et de lui reprocher de manquer un « pan de l’humanité… »

      Pour réagire à ce que vous dites sur le fond.
      La « fonction quasi-métaphysique de l’Homme » c’est… l’homme qui se la donne… C’est le serpent qui se mort la queue, un peu comme la fameuse « preuve onthologique ».
      Pour résumer ce n’est pas par-ce que nous prétendons avoir une fonction méthaphysique que nous en avons effectivement une.

      Concernant l’humanité obsolète, il faisait référence, je crois, à l’évolution de Darwin qui nous a montré que… bien oui ce qui était « obsolète », incapable de s’adapter, finissait par disparaitre.
      Il y a eu depuis l’apparition de la Terre bon nombres d’espèces qui ont « laissé leur place » puis disparu. Il serait très égocentrique d’imaginer que cela ne pourrait pas du tout nous arriver.
      Je ne dis pas que l’humanité se volatiliserait complêtement, mais disons qu’elle évoluerait. tout comme nous ne trouvons plus aujourd’hui d’Homo Afarensis mais uniquement des « Sapiens Sapiens ».

      Le reproche sur le fait de comparer l’IA et l’Homme est idiot (vous qui parliez de bétise…) car le but d’une IA est justement de « singer » un humain (ou son comportement)… C’est donc le « fil rouge » de toute la chronique…. vous avez compris le concept?

      Finalement pour ce qui est de dire que  » l’humanité ne vaut pas mieux qu’une I.A. » ce n’est pas tout a fait ce qu’il a dit. Il disait « on ne vaut pas mieux que lui ». Si on le prend litéralement je ne suis évidement pas d’accord… Je ne me suiciderait pas pour sauver une ligne de code… mais j’y vois plutot un élément de discours amenant une reflexion sur la finalité, les role et les buts de l’être humain, ou l’on peut se dire qu’effectivement, une fois résumé il n’y à pas toujours beaucoup de différence avec « ceux » d’une IA. (d’un point A à un point B, etc… il donne je crois un ou deux exemples dans la vidéo)

      Bref.

      Le pire dans tout ça c’est que je ne suis pas vraiment d’accord avec Pause Process. Car une fois résumé à l’extrême on peut se dire qu’une balle de tennis aussi va d’un point à a un point b en passant par le chemin le plus optimal (ou en tout cas elle essaye). De même je ne suis pas non plus convaincu par les théories nous avertissant que nous allons nous retrouver face a une « singularité » informatique où nous finirons par discuter tricot et feux de l’amour avec XC323 (qui laissera échapper une petite larme suite au divorce de « kimberley et Jonathan ».)

      Cependant….! Il n’est pas possible de rejetter « par principe » l’idée que notre corps n’est qu’une machine très complexe…
      Je dirais même qu’il est difficile, de plus en plus, aux vues de l’avancée de la science, de vouloir prétendre le contraire.
      Mais si vous avez des arguments, je veux bien les entendres..!

      Mais je ne supporte pas les messages emplis d’autosuffisance et de dédain… (Autant d’âneries c’est incroyable…, Je te pardonne…. —ben voyons, merci grand mughul—, Bon petit gauchiste…, Forcément tu ne fonctionne… —vous savez tout, bien sur—, la limite de la bêtise…., Y a des fils qui doivent se toucher… —à mon avis, pas que des fils…—, Purgé de tous ces délires… —Sérieusement? délires? Vous voulez qu’on parle un peu des dogmes religieux pour voir si on repose les pieds sur terre…?—

      P.S.
      Les « Athés » ne sont pas spécialement plus materialistes que les croyants. Vous devriez discuter plus souvent avec eux, ça vous intéresserait.

      • Planchet 2.0 vendredi - 13 / 11 / 2015 Répondre

        Je prends juste la peine de te répondre Jean-Jean pour te dire que ta réponse est vraiment bien.
        Juste tu dis que « ce n’est pas par-ce que nous prétendons avoir une fonction méthaphysique que nous en avons effectivement une ». C’est vrai, mais au delà, je pense que c’est justement parce que l’homme à le pouvoir (et donc le devoir existentialiste) de se prétendre une fonction méta-physique qu’il en a une (si je suis assez clair).

        Mais chui vraiment d’accord avec ton propos sinon.

        Ps: ton ps est un argument vraiment juste et qu’on voit jamais de sorti dans les débat athées/croyants.

        • oannes vendredi - 13 / 11 / 2015 Répondre

          Yop !

          Je ne pense pas que le sieur Adam était plus insultant que quelqu’un qui pense que l’humanité ne vaut pas mieux qu’un Iphone ! C’est très à la mode de dire que l’humanité c’est de la merde, que les insectes valent mieux que nous etc. OK bah suicidez vous qu’on s’améliore hein 😀

          La conclusion est discutable à 200%, c’est empirique et PMUesque.
          Grandiloquent aussi.
          Et misanthrope évidemment.

          Donc forcément ça fait polémique.
          Mais sinon j’adore cette chronique, en revanche faudrait pas commencer à se sentir de nous expliquer brutalement comme ça ce que c’est que l’humanité etc.
          On ne s’improvise pas philosophe.

          • Hydro Bob-omb samedi - 14 / 11 / 2015

            « C’est très à la mode de dire que l’humanité c’est de la merde, que les insectes valent mieux que nous etc. OK bah suicidez vous qu’on s’améliore hein »

            Les gens qui ont lancé l’idée de la « honte d’être un homme », ce sont surtout les rescapés de l’holocauste devenu des intellectuels, Primo Levi en tête de file.

            T’es un champion de la médiocrité à réduire l’idée de la sorte.

        • mozki mardi - 24 / 11 / 2015 Répondre

          Juste pour revenir sur la question matérialiste je pense qu’il fait appel a la conception philosophique de la vie dans laquelle on peut considérer que deux courants principaux s’oppose depuis l’aube de la philosophie : la vision marérialiste et la vision idéaliste. Attention a ne pas faire de confusion avec le sens que l’on donne à ses mots dans le language courant (à se demander d’ailleurs si on ne serai pas la sur un cas avéré de novlangue mais on va surement me taxer de gauchiste).
          Cette fois sur la notion philosophique il n’est pas faux de dire que les athées sont matérialiste : càd qu’il suppose le corps, le matériel, comme étant précédent à l’esprit, l’idéal, qui lui n’en serait qu’une conséquence. Par opposition les idéalistes considère l’esprit pur comme précédent aucorps et infini, omnipotent, il fait le café t’enmène en vacances te nourrit t’eduques il vivrait et reflechirais même à ta place si tu lui demandais; enfin bon et des fois y en a ils appellent ca dieu. et au vu des termes utilisé dans sa dialectique (métaphysique, … ) il semble bien que son discours soit trésn idéaliste.
          Enfin ce qui est plus intéressant c’est comme il vient avancer son propos avec une arrogance et un aplomb qui ne peuvent que dénoter d’un grand ego-centrisme en même temps a force de se convaincre que l’esprit, les idées sont infinies omnipotentes uniques créatrices de matière de facon spontanée et tout le tremblement (je caricature<un peu mais vraiment à peine) ben on fini par y croire et à penser qu'on peut totalement ignorer le monde matériel ignorer l’autre et devenir un esprit puuuur mouhahahah. Enfin comme beaucoup de matérialiste on pu définir que l’idéalisme poussé dans sa finalité amenais à un égocentrisme complet : seul mon esprit est vrai le reste (le matériel) est faux, stade ultime de l’illusion/folie idéaliste; on peut admettre facilement qu’ils avaient pas tort et que tu sois en train de te débattre (je parle d’adam; d’ailleurs ce nom fais référence a qqchose mais je sais plus quoi) dans une chute sans fin vers l’égocentrisme et son corollaire l’autosatisfaction.
          m’fin ca vaut ce que ca vaut
          signé : un type qu’en a marre qu’on puisse plus se dire matérialiste sans avoir besoin d’acheter le dernier I phone.

    • MrLoutre vendredi - 13 / 11 / 2015 Répondre

      Sinon, on peut, au regard des progrès des IA, supposer qu’un jour elles seront assez intelligentes pour simuler la psyché humaine, et à partir de là se poser des questions sur la limite Humain/Machine, au lieu de rester les mains dans les poches en se contentant d’essentialiser l’Homme.

      Comme se sont questionnés Asimov ou Masamune Shirow (entre autres), ces athés apolitiques de gôche. Non, sérieusement, les IAs sont aussi une occasion de se remettre en cause, et de se questionner sur les limites de l’humanité. Si je peux construire une machine qui ne sera pas limité par l’Humain qui elle comprendra notre monde, dois-je m’abstenir?

      • MrLoutre vendredi - 13 / 11 / 2015 Répondre

        Sinon, on peut, au regard des progrès des IA, supposer qu’un jour elles seront assez intelligentes pour simuler la psyché humaine, et à partir de là se poser des questions sur la limite Humain/Machine, au lieu de rester les mains dans les poches en se contentant d’essentialiser l’Homme.

        Comme se sont questionnés Asimov ou Masamune Shirow (entre autres), ces athés apolitiques de gôche. Non, sérieusement, les IAs sont aussi une occasion de se remettre en cause, et de se questionner sur les limites de l’humanité. Si je peux construire une machine qui ne sera pas limité par l’Humain qui elle comprendra notre monde, dois-je m’abstenir?

        Plus sérieusement, sur la non détermination de l’environnement chez l’être Humain, si tu veux mettre à bas des sociologues genre Bourdieu, vas-y, je te regarde.

        • Adam vendredi - 13 / 11 / 2015 Répondre

          Rassure-moi, tu ne penses pas que feu Pierre Bourdieu soit un philosophe? Celui qui a inventé….l’habitus quel concept philosophique.

          • MrLoutre vendredi - 13 / 11 / 2015

            Tu as éludé ma question. Mais je vais répondre à la tienne: l’Habitus n’est pas un « concept philosophique », mais une notion de sociologie qui nomme un phénomène.

            Mais comme je te dis, vas-y, je te regarde.

          • Adam samedi - 14 / 11 / 2015

            J’ai rien éludé du tout.

            Hein…? Notion sociologique c’est pas un concept philosophique? Ôô Tu sais que toute idéologie (économique, sociologique, etc) découle de concept philosophique, j’espère que je ne t’apprends rien, rassure-moi?

            Bourdieu mon Dieu… le mec qui enfonce des portes ouvertes. Je vais rester respectueux car il est mort et c’était une personne sincèrement gentille, mais tellement imbécile d’incompétence… Bref!

      • oannes vendredi - 13 / 11 / 2015 Répondre

        Une abeille est plus complexe que la plus avancée de toutes les IA actuelles cumulées.
        On a des millions d’années de retard.
        Les technologies commencent à intégrer des composants biologiques pour évoluer.
        En gros, si un jour on arrive à faire aussi bien que la vie, ce sera en reproduisant de la vie en labo, y’aura plus un pet d’électronique, comme on le fantasme aujourd’hui.
        L’IA d’aujourd’hui, c’est juste ridicule et primitif. C’est cool quand même, mais faut arrêter de se gargariser avec ça.
        Les IA comme celle de l’iphone ne sont que des sacs de mémoire qui on un registre impressionnant, mais il n’y a encore jamais eu l’once d’une réflexion autonome de la part d’une machine.

        Tout est déterminé par le programme conçu par une équipe d’humain. Et du coup, l’IA la plus impressionnante à ce jour, c’est une montagne de mémoire morte avec l’intelligence d’une machine à laver.

        • MrLoutre vendredi - 13 / 11 / 2015 Répondre

          « En gros, si un jour on arrive à faire aussi bien que la vie, ce sera en reproduisant de la vie en labo, y’aura plus un pet d’électronique, comme on le fantasme aujourd’hui. »

          Je trouve ça paradoxal de taper sur la SF qui essaye d’être prédictive… tout en décrivant le futur.

          Mec, t’es devin?

          • oannes vendredi - 13 / 11 / 2015

            MrLoutre : je ne tape pas sur la SF :/
            Et non je ne suis pas devin, mais avec toute la techno possible depuis un siècle, un supercalculateur est toujours pas foutu de faire autre chose que de calculer. Vu les milliards de données qu’il peut traiter, il peut « imiter » la conscience, mais c’est aussi chiqué qu’un mec qui sort un lapin d’un chapeau.

            Bref, l’IA j’irai même jusqu’à dire que ça n’existe pas.

        • CyberQ samedi - 14 / 11 / 2015 Répondre

          La question par rapport aux IA qui ne font que calculer, ça peut aussi être :
          « Fait-on (nous humains) autre chose que du calcul sur de la mémoire »?
          Si on fait le lien avec les machines de Turing (modèle de calcul), on peut se dire qu’on est des machines de Turing avec Oracle (en gros on peut deviner des résultats issus d’une infinité de calculs…) pour ceux que ça intéresse, c’est aussi ça un des défis de l’IA, comprendre ce que nous sommes.

          Il existe aussi des gens qui programment sur du matériau organique… l’ADN, ce sont des programmes faisant des calculs simples, mais très efficaces de part leur grande capacité de calcul.

          Il y a plein de choses intéressantes qui se font dans la recherche, jetez un œil.

    • versus94 vendredi - 13 / 11 / 2015 Répondre

      Quelqu’un qui a fait du syndicalisme ou de la politique sait que 3 fois sur 4 une personne « apolitique » est de droite.

    • Metaman lundi - 16 / 11 / 2015 Répondre

      C’est amusant, parce qu’au fond, t’as raison. Mais sur tout le reste, du débites de grosses conneries.

      On ne peut pas utiliser l’intelligence dont fait preuve une IA pour comparer IA et humain – parce que bien entendu, l’IA gagne très vite à ce jeu là. C’est pour ça que des IAs surpassent déjà l’homme dans certains jeux (comme les échecs).

      Par contre, pour obtenir le niveau d’intelligence et d’abstraction d’un être humain, il faut déjà un corps physique (pour expérimenter le monde). Et puis cela requiert une complexité faramineuse. Sans oublier qu’il n’existe pas de solution miraculeuse – les ordinateurs quantiques n’annoncent pas, loin de là, l’ère de la domination des IAs.

      Alors oui, une IA c’est très efficace. Si tu veux trouver le meilleur cratère pour faire atterrir ton vaisseau, utilise une IA. Mais si tu n’as pas d’objectif particulier, et que tu t’interroges sur ce qu’il faut faire, s’il faut le faire, ce que ça implique, ton IA elle te sert à que dalle.

      Sans mettre de côté non plus que toutes ces fameuses super-IAs sont basées sur des comportements mimétiques… Élaborés par des humains. Cela ne prouve qu’une seule chose: on enseigne de mieux en mieux. Rien de métaphysique là-dedans. Et encore moins politique…

      • Hydro Bob-omb mardi - 17 / 11 / 2015 Répondre

        « Hein…? Notion sociologique c’est pas un concept philosophique? Ôô Tu sais que toute idéologie (économique, sociologique, etc) découle de concept philosophique, j’espère que je ne t’apprends rien, rassure-moi? »

        On le sait d’autant plus qu’il ne parlait pas d’une idéologie, mais d’un concept scientifique, et j’espère qu’on ne t’apprends rien non plus en disant que ce n’est pas la même chose.
        C’est bien la première fois que j’entends quelqu’un faire le donneur de leçons tout en parlant d’une « idéologie sociologique »…

        « Bourdieu mon Dieu… le mec qui enfonce des portes ouvertes. Je vais rester respectueux car il est mort et c’était une personne sincèrement gentille, mais tellement imbécile d’incompétence… Bref! »

        Ah, c’est drôle, s’il y a quelque chose qui est à la mode aujourd’hui, c’est bien de dire que Bourdieu ne disait que des évidences.

        Les petits jeunots qui sont pas au courant que si les portes sont ouvertes aujourd’hui, c’est justement parce que c’est Pierrot qui les a ouvertes en son temps.
        Réfléchis deux secondes, si ça paraît des évidences aujourd’hui (et encore, pas pour tout le monde), c’est qu’il y a des gens qui l’ont démontré, et sans eux tu serais pas capable de dire ce qui est une évidence ou non.

        • Adam jeudi - 19 / 11 / 2015 Répondre

          C’est mon domaine Hydro, réfléchir sur le sujet ça fait parti de mes compétences.

          • Melancorphine jeudi - 19 / 11 / 2015

            Heureusement qu’il y a des personnes pour élever le débat ici (Jean-jean et MrLoutre par exemple).
            Pourquoi les personnes sur internet sont-elles aussi stupides pour ne pas avoir le réflexe, même si elle n’est pas d’accord, de faire passer un message avec du respect, bordel ?
            C’est leur conclusion, leur émission, donc leur pensée. Si t’es pas d’accord, dis-le avec respect et pas avec arrogance, qui n’est d’ailleurs qu’une façade lorsqu’on a pas d’arguments pour essayer de convaincre en gueulant le plus fort ou en s’auto-valorisant, alors qu’il n’y a rien à valoriser dans la forme de ce qui est dit.
            Pierre Bourdieu avait des idées très intéressantes, qui sont la base de ce qui est étudié aujourd’hui, comme la relation entre l’environnement et l’homme. On peut ne pas être d’accord sur ses concept mais le dénigrer est stupide, surtout sans arguments à part  » Bourdieu mon Dieu… le mec qui enfonce des portes ouvertes. Je vais rester respectueux car il est mort et c’était une personne sincèrement gentille, mais tellement imbécile d’incompétence… Bref! ».
            Et lire des choses sur la politique ou la religion de l’auteur de la vidéo pour un sujet traitant de l’IA, c’est juste désolant tellement c’est puéril.
            Désolé pour le pavé inutile (car il est vain de se battre contre les gens stupides sur internet), mais ça m’a tellement choqué que j’ai réagit.

          • Melancorphine jeudi - 19 / 11 / 2015

            Je m’excuse d’avance mais :
            Tes compétences pour réfléchir sur quelque sujet que ce soit doivent être un peu limitées par ton égocentrisme.

            As-tu fais le test V.I.P.E.D. pour les évaluer ? Tu devrais, sincèrement.

          • MrLoutre jeudi - 19 / 11 / 2015

            Tu es le seul à le dire. Et je pense sans risque dire que tu es aussi le seul à le penser.

            Franchement, ta croyance en ta connaissance supérieure n’égale que ton manque de maîtrise de l’orthographe.

            De penser que tes interlocuteurs ne sont pas foutus d’ouvrir un petit robert, et après de claquer un « hahaha quel gros naze LOLMDRPTDLOL », sans jamais expliquer ni en quoi ni comment, c’est du k12 typique. Ou alors tu es en première année de philo. Ou un créationniste.

            Bref, tes lacunes à écouter les gens et à expliquer de façon claire et concise ton point de vue de façon constructive nous empêche de rentrer dans ton monde d’autiste. J’espère que tu aides tes parents à la maison, et que tu ne leur donnes pas des leçons sur la façon dont elle doit considérer ton linge avant de le laver.

            Enfin, je te laisse dans tes délires Homme =/= animal, toi et ta condescendance immature ,je te souhaite tout de même une vie longue et prospère, même si pour l’instant t’es quand même un sale gosse.

    • Boufiboufon jeudi - 26 / 11 / 2015 Répondre

      Beaucoup de phrases longues, de belles references, de dedain, de pedance, de pretention pour une personne qui n’est meme pas capable de percevoir le second degre. Bien joue Adam, belle perf’

      • MrLoutre jeudi - 26 / 11 / 2015 Répondre

        On dit pédanterie.

  3. zak jeudi - 12 / 11 / 2015 Répondre

    Gégé… cetains on du mal avec le second degré.
    Et merci pour la playlist o/

    • Planchet 2.0 vendredi - 13 / 11 / 2015 Répondre

      on est d’accord
      on est aussi d’accord

  4. DKDdes jeudi - 12 / 11 / 2015 Répondre

    A jeudi prochain les copains :p

  5. remy vendredi - 13 / 11 / 2015 Répondre

    Il y a un problème avec la conclusion.

    Il ne faut pas oublier que souvent on a supposé bien connaitre l’univers, ou le corps humain et pourtant on est toujours surpris par des points de détaille qui démolissent le paradigme contemporain et en ouvrent un nouveau. Ces découvertes détruisent les anciennes théories, pourtant considéré comme sur. A chaque époque ses certitudes, dans l’antiquité on a pensé que les hommes étaient faits d’eau et de feu ( ils ont fait de vivcection à alexandrie et ils ont vue ce qu’ils s’attendaient a voir…), au moyen age tout s’expliquait par dieu, avant Estein on croyait en l’ether…
    Pour le corps humain c’est la même chose, on le connait mieux mais pas parfaitement, on a encore plein de chose découvrir sur le cerveau, la conscience ( s’il y a quelque chose à trouve de ce coté là car la cherché c’est présumer quelle existe…), etc…
    C’est gros raccourci de dire que l’être humain est un robot biologique c’est plaquer une idée artificiel sur la réalité. On est plus complexe que des robots. Les robots sont la reproduction des humains pas l’inverce ( peut être j’ai mal compris ce point là)
    Enfin voila je suis pas d’accord XD

    peut être que je fait un gros poste pour pas grand chose mais bon quand même. j’aime beaucoup votre émission même si parfois dans des détailles peu important vous m’étonné ( on va dire ça comme ça XD) Comme quand vous aviez dit que toute la terre aviat été explorer je ne sais plus dans quelle épisode ( c’est faut il y a des zones qui restent inexploré encore de nos jours).

    Votre émission est trop bien bien bien bien…….

    • remy vendredi - 13 / 11 / 2015 Répondre

      IL y a ps un bouton pou ré-editer?? j’aimerais corriger 2 ou 3 truck? genr faux f-a-u-x et pas faut dsl

    • Metaman lundi - 16 / 11 / 2015 Répondre

      « C’est gros raccourci de dire que l’être humain est un robot biologique c’est plaquer une idée artificiel sur la réalité. On est plus complexe que des robots. »

      Je dirais que, plus précisément, le corps humains (ou plutôt LES corps humains…) sont une infinité de foi plus complexes que les robots. Il suffit de lire quelques articles scientifiques de bio pour s’en convaincre : la quantité immense de molécules, de formes de vie, de réactions chimiques etc… dans le corps humains n’est absolument pas un simple système de maintenance.

      Mais oui, si on veut on peut tout imiter, peut-être même trouver ce qu’il faut imiter pour obtenir et créer une intelligence rivale. Mais on est à des années-lumière d’un tel résultat. Ce n’est pas à notre portée avant un bout de temps… et de toute manière, c’est inutile.

  6. Funstrip vendredi - 13 / 11 / 2015 Répondre

    o_O qu’entend-je? le Stand High Patrol en générique de fin! La classe!

  7. Hydro Bob-omb samedi - 14 / 11 / 2015 Répondre

    Dîtes-donc, vous êtes pas cools avec les trypophobes, avec le chien dans votre bannière, là.

  8. Bruno lundi - 16 / 11 / 2015 Répondre

    « L’inceptionisme » c’est la partie amusante de Deep Dream, quand il confond ta sœur avec un chien ou un couple d’afro-américain avec des gorilles, tu saisis de suite mieux le danger d’une IA forte.

    http://www.huffingtonpost.fr/2015/07/02/logciel-reconnaissance-faciale-google-confond-afro-americains-gorilles_n_7711592.html

  9. sen mardi - 17 / 11 / 2015 Répondre

    « Je vois pas ou est le problème ».
    J’ai bien aimé cette vidéo, Continuez comme ça \(^-^)/

  10. Valentin mercredi - 18 / 11 / 2015 Répondre

    et sinon juste un  » j’aime bien tes vidéos  » ça serai pas plus sympa 😀

    • Melancorphine jeudi - 19 / 11 / 2015 Répondre

      Grâve !

      Du coup :
      Moi, j’aime votre vidéo ! Continuez les gars, c’est votre émission, c’est aussi vos idées dans les conclusions. Et c’est bien ça qui est intéressant !

  11. cleeem vendredi - 20 / 11 / 2015 Répondre

    L’avenir de l’homme, c’est pas plutôt la Femme ?
    Beaucoup d’amour donné et on la voit pas souvent tenir une arme à la main …

    • Bruno samedi - 21 / 11 / 2015 Répondre

      Bah non, avec la parité la femme fait tout comme les hommes, elle fume, boit, fait la guerre et son taux de mortalité rejoint petit à petit celui de l’homme, Jean Ferrat et Aragon peuvent se rhabiller.

      Et puis c’est l’avenir de l’Homme, pas l’avenir de l’homme. Comme les Droits de l’Homme et du Citoyen.

    • ナイトメア samedi - 23 / 01 / 2016 Répondre

      Dieu créé l’Homme, l’Homme créé le dinosaure. Le dinosaure mange l’Homme, la Femme hérite de la terre… !

  12. cleeem dimanche - 22 / 11 / 2015 Répondre

    Non ! L’Homme est déjà noble, beau et grand avec son H ouvrant à des droits et des devoirs. Avec une minuscule, d’autres règles desséchées de toute Humanité sont plus adaptées à sa survie.

    Bien sûr, résumer la femme aux pires vices de l’homme (addition d’un masculin malade) au lieu de l’élever dans sa masculinité (les valeurs du travail) tout en niant sa féminité (donner la vie) sont des préalables qui peuvent devenir indispensables à certaines thèses développées.

    Le passage de la minuscule à la Majuscule est l’image d’une évolution de valeurs féminines d’Amour et de Respect prévalant sur la raison du plus fort, du meilleur et du plus performant. En intégrant ces vertus en lui, l’homme a besoin de plus de protections et s’inquiète plus des droits de la femme et de sa part féminine aujourd’hui dans le monde.

    Je n’ai pas fait d’erreur en rebondissant avec cette minuscule suivant les thèses développées plaçant à l’ancienne une prévalence sur le mot intelligence/performance face au mot artificielle/sans amour lui servant de colonne vertébrale. Si on parle d’involution comme solution d’avenir en enlevant l’Amour, il faut mettre la minuscule.

  13. ナイトメア samedi - 23 / 01 / 2016 Répondre

    Pour ma part, la conclusion de cet épisode m’a parlé. Oui certes, nous qui sommes de petites boules émotionnelles se sentons agressés par l’idée d’être réduit à l’état d’objet automate, d’amas de paramécies ; car nous nous définissons par des objectifs ou des buts à accomplir et c’est ce qui nous fait sentir vivant et rend nos vies « utiles ». Mais ce sentiment n’est qu’une illusion, nous sommes de simples êtres vivants comme les autres et de ce fait, toutes nos philosophies ne pourraient rien face à la réalité de nos échanges chimiques que nous avons tant de mal (à l’échelle de l’espèce humaine) à contrôler.

Ajouter un commentaire

*

(option accessible aux utilisateurs enregistrés)