NesBlog
L’ e-sport 1/2

L’ e-sport 1/2

Flattr this

NESblog et 3hitcombo vous présentent le cycle de conférence organisé à Rennes du 22 au 24 Mai à l’Amphithéâtre de la Maison des Associations lors du Stunfest 2015. Des bisous et des mercis à toutes les personnes ayant rendu possible ces conférences !!!

Savoir quand sortent les vidéos des conférences 2015: https://twitter.com/Coeurdevandale
Elles sortent théoriquement tous les vendredi à 19h sur la chaîne NESblog / Speed Game sur cette playlist.
Suivre l’élaboration en live des sujets de conférence 2016: http://www.twitch.tv/CdV_NESblog

Si des choses ne sont pas claires / n’ont pas été dîtes pendant la conférence, n’hésitez pas à faire des remarques et/ou poser des questions en commentaire, plein de gens gentils vous répondront^^

Pour les infos relatives au Stunfest 2016 (du 20 au 22 Mai 2016 au Liberté à Rennes): http://www.stunfest.fr

 
Ajouter un commentaire

Commentaires (14)

  1. eiko samedi - 06 / 02 / 2016 Répondre

    La problématique sexiste est très importante kayané mai dommage que tu nous aient plus délivrés un témoignage de vie plutôt qu’une véritable réflexion sur le jeu vidéo.
    Merci pour la vidéo sinon

    • jambenbois samedi - 06 / 02 / 2016 Répondre

      C’était le but de sa présence. C’est la première chose que dit CDV en présentant les 3 invités « non thesard ». En plus elle a délivré tout un tas d’élément très pertinent et très intéressant.

    • Zorglomme dimanche - 14 / 02 / 2016 Répondre

      Kayané avait même nié le problème du sexisme dans une émission de Radiokawa il y a plusieurs années (Boudoir Gambetta). Elle est probablement liée contractuellement à des marques/éditeurs/etc, il est donc non pas normal mais « logique » qu’elle ne révèle pas les sales dessous de la communauté. Hélas.

  2. ORx samedi - 06 / 02 / 2016 Répondre

    Le problème du jeu-vidéo est celui ci : à force de se chercher une légitimité officielle pour contrer ses détracteurs, il se vide de toute la substance qui le rend intéressant et singulier.
    Si je veux faire du sport, je descends de ma tour pour aller taper la balle avec mes potes, je me lance pas une partie de Pokémon. Non, si je décide d’allumer le PC ou la console c’est bien parce que j’ai pas envie de sortir dehors et que je trouve plus intense d’aller faire une quête sur The Witcher plutôt que de dribbler avec les copains. Au pire, je les bigophone pour qu’il viennent boire un Banga, et qu’on se fasse tourner les claviers/manettes.

    Le jeu-vidéo n’a pas à être du sport, parce que c’est en ayant la possibilité de ne pas en être qu’il trouve sa raison d’exister. On peut bien sur se faire des tournois sur Street-Fighter et comparer ses scores sur DoDonPachi, mais il s’agit avant tout de jouer ensemble et de se marrer, bref de retrouver l’aspect ludique et spontané du jeu que le sport nous a enlevé au profit de la compétition idiote et du culte de la performance. Mais de toutes les libertés que le jeu-vidéo nous a rendu et que ce putain de sport nous a supprimé c’est celle de jouer en équipe mixte. Le jeu-vidéo a permis d’abolir une grande partie des idioties qui parasitent la société, mais le premier réflexe de ces veaux qui jouent à LoL ou CS, une fois qu’ils ont pris un peu de niveau, c’est de niquer l’opportunité d’une culture libertaire du jeu pour un pack de Red Bull et le sponsoring d’un marchand de carte mère. Maintenant que ces fous sont devenus des joueurs pro, pardon, des niches fiscales à forme humaine, on se tape les mêmes putain de saloperies que le sport professionnel nous déverse depuis un siècle : triche, dopage, débilité et collaboration avec le pouvoir.

    Le monde sera meilleur lorsqu’on aura pendu le dernier joueur pro avec le dernier câble de manette console.

    • Fabien lundi - 08 / 02 / 2016 Répondre

      Ou sinon, chacun fait ce qu’il veut…

    • singe bat lundi - 08 / 02 / 2016 Répondre

      🙂 extrême la conclusion ! en revanche je suis d’accord, si tu veux faire du sport, tu tapes dans la balle ou tu vas nager. Pourquoi ne pas parler de joueurs compétitifs, ou un autre terme qui crée moins de polémique [ et de contraste entre l’athlète qui sue, et des ados qui restent enfermés dans leur chambre ] J’aime beaucoup les JV mais franchement parler de sport… Arg

    • esport vendredi - 18 / 03 / 2016 Répondre

      Je suis en total désaccord avec vos propos.

      Déjà, pendant les 20 premières minutes, Nicolas Besombes explique très bien que terme « sport » n’a rien à voir avec la dépense énergétique, ce qui rend caduc votre premier paragraphe.

      Ensuite, si l’aspect compétitif ne vous intéresse pas, c’est votre point de vue. Il y a des gens qui se plaisent à avoir des rivaux, à essayer de dépasser leurs limites. « Jouer ensemble et se marrer » n’est pas incompatible avec « gagner » et « essayer de s’améliorer ».

      Pour info, ce sont les joueurs qui, en voulant jouer de manière compétitive, ont créer l’E-sport, en se réunissant pour faire des tournois (sans forcément de cashprize au début). Ce n’était pas à but lucratif, mais ludique.

      Cracher sur l’E-sport comme vous le faite, c’est cracher sur ces gens là.

      A bon entendeur;

  3. Groutchmeu dimanche - 07 / 02 / 2016 Répondre

    Honnêtement, je suis loin d’être un gamer mais j’ai trouvé cette conférence passionnante. Elle a lancé de vrais pistes de réflexion et mériterait d’être plus médiatisé. Continuez comme ça les gars !

  4. eiko dimanche - 07 / 02 / 2016 Répondre

    Es ce que faire une compète de Quake 3 Arena avec un casque EEg genre Emotiv epoc donc sans bouger ni clavier souris, c’est quand même de l’esport ?

  5. singe bat lundi - 08 / 02 / 2016 Répondre

    Si j’étais un ‘vrai’ sportif ca me ferait pas mal rigoler d’entendre parler de e sport. Je ne trouve pas ca très pertinent…

  6. jambenbois lundi - 08 / 02 / 2016 Répondre

    Quand j’entend que le e-sport n’est pas vraiment du sport et qu’on devrait plutôt appeler ça du jeu-video compétitif et que le mot « Jeu » est péjoratif donc on appelle ça e-sport pour se donner une légitimité… etc. Je retourne et détourne la question.

    Les jeux olympiques? Est-ce que c’est du sport? est-ce que c’est du jeu? Est-ce que le mot jeu c’est vu de façon péjorative? La réponse est non, le sport est un type de jeu particulier. Donc si on veut appeler notre pratique du e-sport ou du jeu-video compétitif, on dit exactement la même chose.

    Une fois cette question éludée, la vrai question. Pourquoi les gens jouent à LOL? non mais… POURQUOI? Je comprend pas.

    • AntiasKing mardi - 09 / 02 / 2016 Répondre

      Une fois cette question éludée, la vrai question. Pourquoi les gens jouent à LOL? non mais… POURQUOI? Je comprend pas.

      Parce que les gens aiment se faire insulter et insulter en retour tout simplement.

  7. Olive mardi - 09 / 02 / 2016 Répondre

    Il y a une question que je me suis posée tout au long de la conférence et je suis surpris qu’elle n’ait pas été abordée: pourquoi donner autant de place à la notion de compétition dans la définition du sport?
    Je trouve cette idée étrange, surtout quand on considère qu’il y a des sports qui reposent sur la performance plus que sur l’affrontement. Par exemple le 100m est un sport, et le principe est que chacun court sur 100m et celui qui met le moins de temps a gagné. Mais si je suis le seul à courir et que je me chronomètre, est-ce toujours du sport? La pratique est exactement la même, seul le cadre change, mais il n’y a plus de compétition.

    De manière générale la conférence parle essentiellement de cadre, d’institution, d’organisation de tournois, etc. D’où vient l’idée que ce sont ces choses qui définissent le sport, presque indépendamment de l’activité réellement pratiquée?

    • jambenbois mardi - 09 / 02 / 2016 Répondre

      D’ailleurs je classerais dans cette définition, la pratique du speedrun comme du e-sport. Tout comme le 100m, le but est d’aller au bout le plus vite possible. Il y a des World Records, des commentateurs, des événements (AGDQ) etc…
      C’est curieux que personne n’ai parlé de ça.

Ajouter un commentaire

*

(option accessible aux utilisateurs enregistrés)