NesBlog
<!--:fr-->Le JV et ses cultures dans le Japon contemporain – avec Julien Bouvard<!--:-->

Le JV et ses cultures dans le Japon contemporain – avec Julien Bouvard

Flattr this

Conférence enregistrée le 15 Avril 2012 lors du Stunfest à Rennes.
Sur scène: Julien Bouvard, Aurélien Laureau, Douglas Alves et CdV.

Organisation/réalisation: CdV
Prise de vue: Dipylidium
Prise de son: Tahiti
Montage: Sylvain Stagiaire
Mixage: Tahiti & CdV
Musique: Vincent Chauvière et Krabben in Lake
Associations impliquées: 3hitcombo et Nesblog

Pour ceux qui ne connaissent pas 3hitcombo, il s’agît  d’ amis de nesblog et ils organisent le stunfest !!! Ci-dessous des infos sur le prochain stunfest ainsi que leurs autres activités.

http://www.3hitcombo.fr/

 
Ajouter un commentaire

Commentaires (6)

  1. FourWude Mercredi - 19 / 09 / 2012 Répondre

    Une conférence au thème bien spécifique mais encore une fois très intéressante. Un grand merci d’organiser et de diffuser ce genre de rencontre qu’on n’aurait jamais pu voir ailleurs.

  2. laputa Jeudi - 20 / 09 / 2012 Répondre

    Passionnant!

  3. SAX Jeudi - 20 / 09 / 2012 Répondre

    Déjà l’avant dernière conférence :’(
    Très intéressant en tout cas, comme toutes les autres :)

    Aurais je reconnu « l’enculé en Tong » posé une question sur la fin de la vidéo ? :)

  4. Robespied Jeudi - 20 / 09 / 2012 Répondre

    Encore une conf ! Merci les gars c’est passionnant !
    L’année prochaine faites en 2 fois plus on s’en lasse pas :D

    (une conf avec Étienne Chouard
    sur le thème « jeux vidéo et démocratie athénienne » ) ^^

  5. Zéfling Dimanche - 23 / 09 / 2012 Répondre

    Mal comme conférence, mais j’ai trouvé la description de l’univers des cercles et du dōjin un peu légère. Rien que Tōhō qui partit d’un danmaku (manic shooter) pour devenir l’un des membres le plus importants de l’univers dōjin. Vous précisez qu’il a sa convention, mais pas pourquoi : les œuvres des fans sont tellement nombreuses : illustrations, manga, musiques, clips, jeux vidéo, goodies et même anime (il y a des tarés qui produisent des anime en amateur avec un résultat impressionnant).
    Je pense que c’est aussi ce genre d’appropriation des œuvres par les fans qui à pousser au médiamix au point que certaines licences sont entièrement construites dessus où l’on retrouve suffisamment des contenus pour alimenter les fans mais aussi de quoi leur permettre de se l’approprier. Je pense que l’un des plus gros exemples actuels c’est les Vocaloid où la communauté dōjin est devenue telle qu’un grand nombre de médias ont fini par être touché : jeux vidéo, illustrations, manga et forcement musique. Il y a aussi un médiamix que j’ai récemment vu qui a entièrement été monté sur un concept : Project MILKY HOLMES. Jeux vidéo, manga, anime, radio drama, cartes, etc. Tout été prévu pour sortir au même moment ou sur un court laps de temps.

    En tout cas, la frontière entre le dōjin et la professionnalisation devient aussi très vite ambigu quand les concepts fonctionnent, les jeux de 07th Expansion en font partis, mais aussi tout ce qui tourne autour de Type-Moon pour ce citer que deux gros acteurs. D’ailleurs, on finit par se demander si l’œuvre n’appartient pas plus aux fans qu’aux auteurs. Enfin c’est un truc que l’on retrouve aussi aux USA avec Star War.

    Autre chose, j’ai remarqué une certaine difficulté des Occidentaux à accepter qu’un joueur joue à un personnage qui n’est pas de son sexe. Bref, un homme qui joue une femme est assez souvent mal vu par les non-joueurs. Je me souviens des critiques de pas mal quand je jouais à Princess Crown sur PSP pendant mes pauses durant une formation…

-->

Ajouter un commentaire


9 + un =

(option accessible aux utilisateurs enregistrés)