NesBlog
Merci Dorian ! – Les cinématiques

Merci Dorian ! – Les cinématiques

Flattr this

 
Ajouter un commentaire

Commentaires (9)

  1. Mealin - Pour une image mardi - 20 / 10 / 2015 Répondre

    Conclusion très juste. D’ailleurs de plus en plus de jeux incluent des phases de « cinématique » directement avec le moteur du jeux et non plus comme une vidéo différente que ce soit en terme de graphisme que d’esthétique.

    • Frozen-zerg mardi - 20 / 10 / 2015 Répondre

      Une mode que j’apprécie guère par ailleurs. Il fut un temps où des grosses licences bien connues faisaient souvent leur renommée sur leurs cinématiques qui ponctuaient l’aventure. Square-enix dans ses FF, ou encore Blizzard, les 2 principaux qui me viennent en tête font beaucoup moins d’effort dans ce domaine, se reposant d’avantage sur le moteur de leurs jeux et je trouve ça un peu dommage.

      Sinon pour MGS5, perso j’ai décroché du jeu car je trouvais le jeu un peu trop confus, on va dire qu’on est partagé entre le déroulement de l’histoire et des missions optionnelles. Je ne m’attendais vraiment pas à ça en achetant un MGS et comme je suis perfectionniste j’aurais tendance à vouloir tout faire, hors très vite le jeu devient répétitif et l’histoire ne progresse pas. Sans oublier le fait que le jeu est bourré de services payants et qu’en l’achetant sur PS4 je me suis fais entuber.

      • Mealin - Pour une image mardi - 20 / 10 / 2015 Répondre

        Comme quoi, concernant les cinématiques, les attentes divergent…

  2. nope mardi - 20 / 10 / 2015 Répondre

    Il y a toujours 3 chroniques que vous n’avez pas publié sur Nesblog.

  3. Fatinalas mardi - 20 / 10 / 2015 Répondre

    Je suis d’accord, mais il y a une petite nuance à faire. Pour des jeux assez courts et/ou qui mettent en avant des tricks scénaristiques dépendants du joueur (comme c’est le cas sur Stanley parable qui n’est basé principalement que sur ça), ne pas avoir de cinématique est assez logique en soi et n’est pas punitif. Mais…

    Pourquoi j’utilise la notion de « punitif » ? Parce que justement pour des jeux assez longs, notamment sur des RPG (et Frozen-Zerg nous a bien parlé du maitre en la matière, Squaresoft ! ) les cinématiques sont des récompenses apportées aux joueurs après une session de jeu assez longue, en série de boss assez dure ou des choses du même acabit. Le joueur voit ainsi que son effort est récompensé par des belles images qui en plus déroulent le scénario.

    Il s’agit alors d’un moment ou le joueur peut poser sa manette et admirer, ce qui n’est pas forcément plus mal des fois. Un jeu vidéo dispose d’un caractère interactif certes mais qui n’est pas dissociable de son caractère audiovisuel.

    Si certains préfèrent les phases de gameplay aux phases de cinématique, ce n’est pas le cas de tous. Donc tendre vers la suppression complète de ses séquences n’est pas vraiment une bonne chose. Réduire son utilisation à outrance est une bien meilleure approche je trouve.

    • Farentir mercredi - 21 / 10 / 2015 Répondre

      Tout à fait d’accord !

      J’aime les cinématiques principalement parce qu’elles en mettent plein la vue. D’ailleurs, dans FF, beaucoup de cinématiques montrent juste le décor et ne servent pas l’action. La cinématique est dans ce cas là pour qu’on puisse dire « Wouah, c’est beau ».

  4. doudoudou mercredi - 21 / 10 / 2015 Répondre

    Sinon y’a le concept à la valve (half-life ou portal) aussi, où les pnj monologuant tiennent lieu de cinématiques…

  5. Aizou jeudi - 22 / 10 / 2015 Répondre

    Dark Souls est (encore une fois) un bon exemple pour ce qui est des cinématiques. Le jeu est épuré, la cinématique du début est la seule grosse cinématique, qui contextualise. Ensuite le seul moyen de s’informer sur le background du jeu est de communiquer avec les PnJ soit d’interagir, ce qui est plus propre au jeu vidéo.

  6. Jibomatic jeudi - 22 / 10 / 2015 Répondre

    Voici mon bout de reflexion :
    De mon point de vue consoleux, les cinématiques apparaissent parce qu’il y a de la place sur le support, et parce que les limitations techniques du support ne permette pas de faire beaucoup en terme d’animation. Je vais prendre les final fantasy pour mon raisonnement. Si on prend FF7, malgré qu’il soit très bon sur a peu près tous les aspect du jeu, si il n’y avait pas eu les cinématiques, on peut penser qu’il aurait beaucoup moins marqué les joueurs. (spoiler vieux de 18 ans : la mort d’aerith, ou la chute du meteore avec les sprites du jeu, ça ne nous aurait pas autant marqué).
    Ensuite FF10, nette évolution dans les sprites (changement de génération oblige), mais dans les cinématiques également (même maintenant, elles restent franchement jolies). On note qu’il a déjà plus de mise en scène avec le moteur du jeu.
    Par contre, en prenant FF13, encore une fois les sprites ont bien évolués (même raison), mais là, les cinématiques ne font pas un grand écart avec la génération d’avant. Un espèce de seuil est atteint. (sauf que c’est en HD). Et là il y a encore plus de scènes avec le moteur de jeu, parce que l’écart entre les deux c’est réduit. On peut faire des trucs jolis et une mise en scène dynamique avec les assets du jeu. En sachant que produire du CGI ça coûte assez cher et que ça prend du temps, je comprend square-enix qui se dit « c’est bon on va utiliser le moteur du jeu ». Je crois sincèrement que FF15 aura peu de cinématiques, le gap entre elles et le jeu se réduisant encore plus.

    Conclusion : Y’a moins de cinématiques parce que les jeux sont devenus suffisamment beaux pour se reposer sur leurs moteur.

Ajouter un commentaire


*

(option accessible aux utilisateurs enregistrés)