NesBlog
Merci Dorian ! Les jeux de plateau/Les tutoriels

Merci Dorian ! Les jeux de plateau/Les tutoriels

Flattr this

 
Ajouter un commentaire

Commentaires (30)

  1. Dreyden mardi - 17 / 03 / 2015 Répondre

    Nice ;D

  2. Styx mardi - 17 / 03 / 2015 Répondre

    Merci Dorian pour ce post de Meci Dorian! tardif et même pas avec une url marrante pour se faire pardonner è_é !

    ^^ Mais comme toujours des vidéos très intéressantes qui je trouve se concluent « un peu » moins abruptement qu’avant.
    Par contre pour conclure sur le Jeu de plateau tu aurais pu lier le système de « règle à sa sauce » avec le jeu vidéo présenté lors d’un évènement assez récent (je n’ai pas retrouver son nom) dans lequel on joue à une sorte de shmup FACE au créateur du jeu qui tel un Maître du Jeu décide de ce qui arrive au joueur en direct.

    Et pour l’épisode sur les tuto je ne crois pas avoir entendu parler des jeux qui nécessitent souvent d’accéder à des wiki fait par la communauté des joueurs pour compléter le jeu au delà de ce qu’une partie « normale » demande. (Rogue-like comme The Binding of Isaac ou Risk of Rain ou encore FEZ)

    Et je réitère la demande pour un générique des extraits vidéo ! Pouvoir réentendre Sayonara Wo Oshiete sur youtube soit même grâce au générique audio apporte cela aux audiophiles déjà mais pour la vidéo ça manque >_<

  3. PierroOo mardi - 17 / 03 / 2015 Répondre

    Très belle vidéos. Les tutoriaux sont de vrai casse tête à faire, et une chose que j’aurais préciser c’est la fâcheuse tendance des joueurs à zapper les tutos optionnel et à se plaindre juste après de ne pas avoir compris. Mes préféré resterons les jeux intuitif qui n’ont quasiment pas besoin de tuto ^^.

    • ナイトメア jeudi - 19 / 03 / 2015 Répondre

      On avait le livret de jeu aussi, ça permettait de connaître les commandes et l’univers du jeu avant de le commencer 🙂 de plus ce système permet aussi d’alléger le HUD car il n’y a plus besoin d’afficher les boutons à appuyer pour interagir avec l’environnement.

  4. Cbastard mardi - 17 / 03 / 2015 Répondre

    Deux Merci Dorian ? Comme ça d’un coup ? Paf ?

    J’te suce mec ! ♥

  5. jamescole mardi - 17 / 03 / 2015 Répondre

    Super fun ! Merci Dorian !

  6. Hydro Bob-omb mardi - 17 / 03 / 2015 Répondre

    Je rebondis sur cette vidéo avec celle-ci très intéressante qui vient de sortir, sur la méthode dans les jeux Mario pour faire des tutoriels implicites:

    https://www.youtube.com/watch?v=dBmIkEvEBtA

    • Styx mardi - 17 / 03 / 2015 Répondre

      Certes Nintendo et ses Mario a très souvent réglé le problème des tutos par un très bon gamedesign mais les gameplay restent bien souvent identique et c’est simplement apprendre à mieux se servir des outils que l’on maîtrise déjà (Chez les Mario –> les sauts !)

      Mais Capcom n’est pas en reste avec pour moi le MEILLEUR tuto implicite amenant non pas une mais plusieurs nouveautés de gameplay dans une franchise bien connue et donc un gamplay déjà maîtrisé. avec… Megaman X ! Tir chargé + walljump et c’est tout qui est à réapprendre.
      ici une vidéo qui parle de cette évolution très bien pensée. https://www.youtube.com/watch?v=8FpigqfcvlM
      (avec Egoraptor 😉 )

  7. Niouf mercredi - 18 / 03 / 2015 Répondre

    J’en veux plus, beaucoup plus. C’est réussi, propre, intelligent, lucide. L’exercice est très divertissant. Merci Dorian.
    Et je fini sur mon éternel: Pitié, continu.

  8. xlan-le-10e mercredi - 18 / 03 / 2015 Répondre

    Vidéo intéressante! Dans le meme genre, je ne serai pas capable de retrouver les titres, mais j ai plusieurs fois jouer a des jeux ou pour ne pas trop briser l imaginaire, les tutos étaient fait de sorte que des PNJ donner des directives, et des boites de dialogues les touches sur lesquelles appuyer. C’est toujours mieux que d avoir un PNJ qui nous demande d appuyer sur « A ». Très bonne petite vidéo.

    Hop, je remets les pieds dans une deuxième couche:
    A ceux qui dénigrent JVC, et prétendent voir dans NESblog une sorte de producteur de vidéos presque philanthropique et underground. J en profite pour souligner que Dorian (entre autre) met les vidéos toujours sur JVC bien avant NESblog.

    Non pas que je m en offusque, pas du tout, mais c est juste pour rappeler a certains pisse vinaigre les réalités monétaires de ces vidéos, que ce ne sont pas juste des vidéos entre pote… c est un gagne pain. Sait on jamais, ca peut servir.

  9. remi mercredi - 18 / 03 / 2015 Répondre

    Très bonne émission, néanmoins et au risque de passer pour « le con qui regrette qu’on a pas parlé de son jeu », je te conseille de jeter un œil sur l’histoire du jeu Europa Universalis.
    Car si a peu près tout le monde sait que ce jeu est une licence a succès de l’editeur Paradox, actuellement à son 4e opus, très peu savent qu’il s’agissait à l’origine d’un jeu de plateau.
    http://www.trictrac.net/jeu-de-societe/europa-universalis/infos
    et français en plus
    http://www.wargamer.fr/entrevue-avec-philippe-thibaut-et-philippe-malacher-dageod/

    Or si le jeu video europa universalis passe aujourd’hui encore pour un jeu de stratégie complexe (et avec un tutoriel toujours aussi pourri btw) il faut savoir que la version plateau était déjà tout aussi complexe. Je veux dire REELLEMENT.
    Les deux plateaux couvraient la superficie d’une table de pig pong, il y avait des centaines de pions, environ 60 pages de règles en corps 8 qui te crevaient les yeux pour simulier absolument tout (mais genre de la recherche à la diplomatie en passant par l’évolution des cours du coton et du bois d’ébène). Même l’incidence du pillage de l’or des incas sur l’inflation était simulé. Bref sur le papier c’était assez génial, mais bien sûr en pratique totalement injouable. Émuler un tour de jeu prenait au bas mot un après midi entier. (Sans déconner si Mr Meeea est près a tenter un épisode des dés sont jettés la dessus, je lui file ma copie d’origine 😉 )

    Bref nous étions en 1993. Le jeu était littéralement la maquette papier du jeu qui est finalement sorti sur PC en 2000. Date a laquelle j’ai pu y jouer pour la première fois.

    Ou cette anecdote de vieux con (oui je sais) peut nourrir la réflexion de ta chronique, c’est que si EU le jeu de plateau était un cas un peu extrème, il restait assez représentatif des jeux de plateau « stratégiques » de ces années là. Les monsters games de type Dune, Res Publica Romana, Civilization (quoique sans rapport avec sid meier) duraient DES PLOMBES et ont progressivement migré sur PC.
    Et c’est dans le même temps que les jeux de plateau se sont épurés « à l’européenne » avec des formats courts, des règles assimilables en 10 minutes et une priorité au gameplay contre la simulation.

    La question pour conclure : à quand une évolution semblable sur PC ?

    • xlan-le-10e jeudi - 19 / 03 / 2015 Répondre

      dans le genre jeu de ouf impossible a tenir aujourd’hui t as barbe noire!!! deux mois de préparation IRL pour accoster sur un port, trouver un cambiste pour calculer le taux de change de la monnaie, vérifier la valeur des épices en fonction des lois du marché, vérifier les maladies éventuelles qui se propageraient, l’administration…. c’est encore plus chiant d’y jouer que de remplir sa feuille d’imposition ou de faire une demande de subvention CAF.

    • ナイトメア jeudi - 19 / 03 / 2015 Répondre

      La première qui souhaite passer un weekend à me faire découvrir un jeu de plateau qui prend des heures à jouer, bière à la main en écoutant des OST de manga des années 80, je l’épouse.

      • xlan mercredi - 25 / 03 / 2015 Répondre

        faut impérativement que ca soit une demoiselle?

    • Damaki jeudi - 02 / 04 / 2015 Répondre

      Pas besoin de parler des monster games qui duraient des plombes au passé. World In Flames (wargame à l’échelle mondiale, gigantesque), Advanced Squad Leader, les trucs du système Tobruk et bien d’autres se portent encore très bien et ont leur communauté de quarantenaires et plus, au type social fort homogène. Ça se pratique toujours et je connais des gens qui ont une pièce dédiée chez eux pour laisser imperturbée leur unique partie en cours pendant des semaines.
      A noter que d’autres wargames un chouilla plus fluides durent de 1 à 8H et sont tolérables même pour les plus glabres voire féminines d’entre nous, les COIN et autres card driven, ou certains tactiques (Guiscard, BattleLore). Il y en a pour toutes les endurances et tous les goûts.
      A noter qu’appeler Mémoire 44 un wargame est considéré comme une insulte, dans le milieu du jeu d’histoire (moi je m’en fous, perso). On appelle plutôt ça un warteau (ici tactique), un truc à mi chemin entre wargame et jeu de plateau. Il y a aussi 1812 qui est connu dans le genre (moins de 2 heures la partie, explication inclue).

      Après l’enculage de mouches qui volent sur les cadavres des champs dévastés des jeux d’histoire, le reste du commentaire :
      Un élément clé du jeu de société par rapport au jeu vidéo est que dans le jeu de société, le mécanisme, le moteur du jeu est forcément transparent. En effet, vu que ce sont les joueurs (ou un MJ/arbitre) qui déterminent qui a gagné. Ils sont obligés de connaître les règles en détail pour jouer au jeu. Dans le cas du jeu vidéo, les règles sont le plus souvent opaques, voire dissimulées presque volontairement. Je pense aux formules de calcul des dégâts, ou carrément aux « frame data » des jeux de baston, qui déterminent comment marchent un jeu. Alors que dans le jeu vidéo, on en est à faire du reverse engineering et de l’analyse de boîte noire pour comprendre et exploiter les mécanismes, dans le jeu de société, tout est déjà mis à plat, donc on ingurgite les données et on analyse directement les stratégies d’optimisation. Le cas de Magic est symptomatique puisque les meilleurs joueurs apprennent les listings de cartes autorisées, leurs effets et inventent ainsi des combinaisons puissantes avant d’acheter lesdites cartes.

      Au sujet du rapport au jeu de plateau et du multi joueurs, il faut savoir qu’il existe de nombreux jeux de plateau jouables à 1 seul joueur. Déjà, les wargames, sont très fréquemment joués à un seul joueur qui alterne les deux camps, vu qu’il est souvent difficile quand on a une vie de trouver des joueurs et de synchroniser leurs agendas durant des jours ou des semaines. Dans le jeu de société, Vendredi, The Hunters et Robinson Crusoe me viennent à l’esprit.

      En tous cas, merci pour ce rapprochement entre le jeu vidéo et le jeu de société, ainsi que pour votre traitement plutôt bon du jeu de plateau.

  10. Awakraise mercredi - 18 / 03 / 2015 Répondre

    Je joue à Hearthstone et à Magic et la vidéo semble dire que Magic est moins abordable financièrement que Hearthstone, mais j’aimerais apporter deux-trois critiques. Tout d’abord notons que les mécaniques de jeu mises en places par blizzard sont en quasi totalités des reprises de celles de Magic qui est un jeu bien plus profond et intéressant que Hearthstone. Maintenant l’argument de l’argent est tout de même contrable parce que Wizard a mis en place il y a longtemps de ça, un système de type pour ses tournois qui permet de ne jouer que sur quelques unes des dernières extensions, justement pour éviter de devoir acheter un lotus noir. En plus quand on joue un peu à Hearthstone on se rend compte que ce n’est pas l’argent la barrière, mais c’est le temps et que pour builder (désolé pour l’anglicisme) un deck (encore une fois 🙂 ) digne de ce nom il faut jouer 150 heures pour farmer (décidément) une ou deux cartes. Non vraiment il n’y a pas photo Magic est grandement supérieur à Hearthstone contrairement à ce que laisse entendre la vidéo. Après j’ai tout de même apprécié la vidéo 🙂

    • xlan-le-10e jeudi - 19 / 03 / 2015 Répondre

      sur magic, si tu comptes le temps qu’il faut pour connaitre les cartes (bon quand j en faisais y avait pas internet…. aujourd’hui ca doit etre plus facile), se créer un jeu en trouvant des joueurs pour échanger etc… je pense qu’il y a beaucoup plus que 150h.

      Ce genre de jeu, surtout si on veut avoir un bon niveau, est chronophage dans tous les cas.

      et je dis ca j ai jms joué a hearthstone.

      • Awakraise vendredi - 20 / 03 / 2015 Répondre

        C’est vrai qu’habitant paris, il est facile pour moi de trouver des joueurs pour échanger etc. Ceci-dit en quelques heures tu peux comprendre les subtilités de magic au simple niveau des règles, en ensuite te lancer dans des tournois de limité (il s’agit là de construire son deck sur place avec une quantité limité de cartes, pour les non-initiés) et t’en sortir très bien pour peu que tu ai lu quelques analyses de l’extension du moment. Ce que je veux dire c’est que magic est pas plus chronophage que Hearthstone, et, bien que un peu plus cher, tout à fait abordable, faire une Draft toutes les deux semaines c’est possible sans démolir son porte monnaie ! Et pour peu qu’on ai quelqu’un avec qui le faire on peu jouer régulièrement.

        PS : le lotus noir neuvième édition : assez moyen 🙂

    • David jeudi - 19 / 03 / 2015 Répondre

      Il n y a aucune comparaison entre ces deux jeux dans la vidéo… Les billes c’est mieux que les pogs.

      • kylekylekyle vendredi - 20 / 03 / 2015 Répondre

        on dit des tutos

  11. Souppalognon jeudi - 19 / 03 / 2015 Répondre

    Je n’en peux plus ><'

    Tutoriaux par-ci, tutriaux par-là… ON DIS TUTORIELS !
    Un tutoriel, des tutoriels tout simplement. Tutorial est le terme anglais, on n'a donc aucune raison de le mettre au pluriel à la sauce français.

    Merci.

    PS : sinon sympatoche les vidéo, bien que j'ai trouvé que celle sur les jeux des plateaux est un peu redondante avec celle sur le game design.

    • Athu jeudi - 19 / 03 / 2015 Répondre

      On dit pas un tutorio, des tutorii ?

  12. ナイトメア jeudi - 19 / 03 / 2015 Répondre

    Traduction des paroles du générique de fin :

    « Sous aucun prétexte,
    Je ne veux
    Avoir de réflexes,
    Malheureux
    Il faut que tu m’expliques,
    Un peu mieux
    Comment te dire adieu »

    P**** je suis trop fort en japonais !!!! :)))

    • xlan-le-10e vendredi - 20 / 03 / 2015 Répondre

      Ce genre de parole, on les retrouve sur 87% des chansons de DIdier Barbolivien, et 62% des chansons de Jean Pierre Mader, et 98% des chansons de Lorie etc

      Comme quoi y a pas que nous qui produisons de la soupe.

      ps: et si tu parles vraiment Jap, chapeau!!!

      • Bob vendredi - 20 / 03 / 2015 Répondre

        C’est une chanson de Françoise Hardy.

        • xlan mercredi - 25 / 03 / 2015 Répondre

          je comprends mieux.

          La chanson francaise, en particulier Francoise Hardy, ca fait pas trop parti de mes références….

  13. Charles samedi - 21 / 03 / 2015 Répondre

    Je trouve qu’il manque quelque chose à propos des tutoriels: une définition. Pour dire que FFXIII a un tutoriel de 30 heures, ou que le tutoriel de Rogue Legacy ne se limite pas à la phase en sépia, il faudrait déjà expliquer de quoi on parle.

    Le tutoriel est une phase d’explication des mécaniques d’un jeu. Mais dans beaucoup de jeux, de nouvelles mécaniques apparaissent au fur et à mesure, souvent accompagnées d’un passage facile qui nous permet de les comprendre. C’est le cas dans Rogue Legacy, où l’on débloque du contenu petit à petit. Alors où s’arrête le tutoriel, et où commence le jeu?

  14. Kevin Pixel dimanche - 22 / 03 / 2015 Répondre

    Hello,

    Si dès fois ça en intéresse certains ici, qui voudraient aller un peu plus loin sur le tutoriel, j’ai écrit il y a peu mon mémoire de master 2 sur le sujet (dispo ici : http://kevingauvin.com/divers/memoire.pdf), avec un axe de recherche plus axé sur les sciences de l’éducation que sur les sciences cognitives.
    D’ailleurs je me demande si Dorian n’y a pas jeté un coup d’œil, si on a fait les mêmes recherches, ou si c’est juste un hasard, tant sa vidéo reprend les mêmes exemples que dans mon mémoire 😀

  15. alan smithee lundi - 23 / 03 / 2015 Répondre

    Voici peut-être formule esperée : Kishōtenketsu
    https://youtu.be/dBmIkEvEBtA

  16. Regulus mardi - 24 / 03 / 2015 Répondre

    Exemple de tutoriel excellent qui aurait pu être cité dans l’épisode de Dorian : le prologue de Megaman X ! Y a même un américain qui a fait une vidéo dessus, qui démontre comment le plus ignorant des joueurs peut apprendre les mécaniques du jeu en un rien de temps.
    Enfin bon, comme ça avait déjà été fait… Voici le lien, au fait :
    https://www.youtube.com/watch?v=8FpigqfcvlM

Ajouter un commentaire

*

(option accessible aux utilisateurs enregistrés)