NesBlog
LFG – LFG Débat : Le jeu vidéo évolutif

LFG – LFG Débat : Le jeu vidéo évolutif

Flattr this

 
Ajouter un commentaire

Commentaires (13)

  1. Gustartre lundi - 28 / 07 / 2014 Répondre

    Quand on parle de développeurs plus ou moins frileux à ouvrir la modification de leurs jeux, on en revient je pense à une vision artistique du jeu vidéo : il y a ceux qui voient leur oeuvre comme un système fini, avec un sens déterminé et donc fermé en quelque sorte, le jeu a une signification donné uniquement par celui qui l’a fait, et il y a ceux qui verront leurs jeux comme un moyen de dialogue avec les joueurs et ont une vision plus communautaire du vidéoludisme, en se disant qu’à plusieurs on peut donner plus de sens et de profondeur à son oeuvre.

    • Bruno lundi - 28 / 07 / 2014 Répondre

      Normalement la vision artistique n’empêche pas le dialogue donc la mise en opposition est maladroite. Et ce n’est pas parce que tu désires que ton tableau reste figé que tu interdis à celui qui le regarde d’y voir un sentiment plutôt qu’un autre, alors qu’évidemment si tout le monde venait y ajouter son coup de pinceau ce serait bien différent.

      Après que les créateurs de Limbo par exemple refusent que l’on modifie la fin ou que l’on fasse une suite à leur jeu, on peut le comprendre puisque c’est à eux qu’incombe la narration et si ils décident ou pas d’une suite à donner ou si justement il ne doit pas y avoir de suite si ils désirent qu’une ambiguïté sur le dénouement fasse partie de l’aventure. Se mettre momentanément entre eux et leur travail ne peut que leur couper l’herbe sous le pied si le travail de la communauté est plébiscité et qu’ils avaient d’autres envies que celles retenues par les fans.

      Mais si un éditeur de fps ou de puzzle game sans réel fond narratif empêche la création de niveau ou de map, c’est plus discutable. Surtout si cet éditeur sort des dlc payant à la pelle, encore que si les ajouts sont vraiment honnêtes, on peut aussi considérer que c’est une concurrence qui peut mener le studio à revoir ses ambitions à la baisse.

      Après avec le numérique il y a aussi la considération que la modification n’est pas plus figé que l’original mais il faut savoir aussi laisser l’auteur d’origine imposer son point de vue, sinon on peut se retrouver avec des clones de jeu tous plus passables les uns que les autres.

      C’est un peu au cas par cas. Et d’ailleurs dans les mmo le problème ne se posent pas souvent, un mmo ça évolue avec sa communauté ou ça disparaît sinon c’est que le modèle était parfait dès le départ et je n’ai pas souvenir d’un mmo parfait à sa sortie.

      • Gustartre jeudi - 31 / 07 / 2014 Répondre

        Ben personnellement je pense qu’une vision artistique rigide qu’aurait un artiste sur sa propre oeuvre empêche toute forme de dialogue, ou au moins « stérilise » le débat qu’il pourrait y avoir sur le sens de son oeuvre. Du coup je pense que l’opposition marche dans un certains sens. Certes on peut y apporter des nuances – et tu l’as très bien fait – mais les nuances doivent se faire non pas au niveau des sortes de modifications à apporter, mais plus en racine, c’est-à-dire au niveau du désir du développeur. Mais c’est un débat uniquement théorique, à la fin les joueurs qui voudront moder le feront avec ou sans accord. Car comme tu l’as dit même si l’auteur n’accorde pas de valeur à la vision des autres sur son jeu, cela n’empêche pas les autres de se faire leur propre opinion, celle-ci ne sera juste pas prise en compte par l’auteur.

    • Gnome mardi - 29 / 07 / 2014 Répondre

      J’ai l’impression que le modding permet de faire vivre la communauté d’un jeu et donc l’encrer dans la pop culture, donc en théorie c’est tout bénef car les joueurs investis participent au bouche à oreille et en font venir d’autres.
      Le truc c’est que les mods gratuits entrent en concurrence directe avec les DLCs payants…
      Ce que je trouve encore une fois avantageux pour le joueur, puisque le developpeur est poussé à ne proposer que des « gros » DLC, vu que tout contenu payant trop petit aura un équivalent gratuit.

      après, la vision d’artiste est un faux argument: rien n’interdit les joueurs d’expérimenter la vision originale avant le contenu alternatif. C’est plus une question de propriété intellectuelle au final: est ce que je vois le mod comme un plagiat ou non.

      au fait, le mod, c’est la fanfic du jeu vidéo, non?

  2. Muken lundi - 28 / 07 / 2014 Répondre

    Merci à vous pour ce débat.

    PS : Je me demandais ou était Nico^^

  3. e483 lundi - 28 / 07 / 2014 Répondre

    Une forme de correctif des années 90 sur une NES: L’action replay, non? Un peu trop extrême dans un sens! Et ce n’est pas un « correctif » venant du développeur ou de la communauté. Mais tout de même, il s’agit bien de modifier le jeu.

    Vis à vis du rapport entre presse de JV et éditeurs, z’avez pas tort, mais la réussite CPC prouve, si l’on est pas fanatique du « day one », qu’il est une alternative au site de JV, qui semblent subir plus de pression de la part des éditeurs. Je ne dis pas que CPC est plus objectif, mais que leur ressenti (leur test. Voir leur avis sur les notes) sur un jeu est plus honnête, moins péremptoire. J’divague certainement! Mais l’on ne doit pas ignorer la presse papier JV pour autant! Cependant j’me demande si les lapins de cpc, qui n’est d’ailleurs plus le seul …. hum … canard (quid de la réussite des 2 autres), ont plus de tps que leurs homologues du net pour tester/écrire un article sur un jeu.

    Au sujet du débat sur twitch, auriez vous l’amabilité de faire un montage des points les plus intéressants abordés? Une sorte de bonus vidéo pr le Nesblog pour ceux, qui comme moi, sont curieux et ne pourront pas être présent.

  4. Jambenbois lundi - 28 / 07 / 2014 Répondre

    Excellent ce LFG Débat, c’est une très bonne formule. J’attends avec impatience le prochain débat.

    Points positifs : (on dirait pas mais y en a plus de positif que de négatif)
    – Le thème
    – Le rythme
    – Le montage
    – 6coups6mouches
    – Les captures de gameplay

    Points négatifs :
    – Un débat à 2 personnes.
    C’est difficile d’avoir différents points de vue.
    D’avoir des camps qui se forme quand c’est contradictoire.
    D’avoir des argumentaires suffisamment exhaustifs pour parler à tout le monde.
    Même si c’est réfléchi et qu’il y a une trame, cela ressemble plus à un talk entre 2 potes, qu’a un débat (style Yves Calvi).
    Après faire des débats à 4 ou 5 c’est plus compliqué, bordélique,… mais c’est ça un débat.

    – Le fond du propos est resté trop généraliste.
    Faire un bref historique général, c’est toujours intéressant pour savoir d’où on part. Tous ce que vous avez dit est très juste.
    Par contre tu aurais du resserrer rapidement le débat sur le MMO car du coup vous avez balayé un peu tous les thèmes sans aller vraiment au fond des choses.
    Tu aurais pu rentrer plus en détail sur les DPSmeter, les interfaces graphiques, le reskining, l’équilibrage du PVP, le nerf etc… avec des exemples très précis dans le MMO et une__
    discution. Pour ou Contre.Pourquoi c’est pas implémenté de base dans le jeu. Est-ce que c’est du cheat, etc…

    – j’ai pas ri à l’intro de seb. Mais bon à la limite je m’en fou pas mal, c’est anecdotique.

    Voilà, ce n’est que mon avis. C’était un très bon épisode que j’ai vraiment adoré, mais pour les prochains y a des pistes d’améliorations.

    • Nim mercredi - 30 / 07 / 2014 Répondre

      Juste pour appuyer l’avis de Jambenbois vous pourriez prendre exemple (ou inspiration) sur les débats que fai(sai)t Marcus sur game One qui était vraiment l’une des rares raisons de regarder encore cette chaine. Ces débats essaient de suivre un ordre logique, même si quelques fois ça saturait pas mal au niveau du micro, l’ambiance y était surtout que vous avez un avantage: vous n’avez pas de temps limite pour faire le débat. Donc certes le débat peut un peu s’éterniser mais on préférera sans doute de la spontanéité à une mise en bouche pour un débat sur tweeter.

      Et surtout le plus important! Redonnez à Nico son accent d’électricien du Sud °-°

  5. Nayedjel lundi - 28 / 07 / 2014 Répondre

    Sujet super intéressant 😀 mais impossible à couvrir en 30 minutes de vidéo ou en un commentaire 😮 (Ptete un futur sujet de conférence au stunfest 2015 ? :p)

    De ce que j’ai retenu, vous avez parlé des évolutions données :
    – par les développeurs : patchs correctifs, add-ons, DLC, etc.
    – ou par les joueurs notamment grâce aux kits de développements fournis par le studio : éditeur de maps, code source du moteur, … De ce côté, il n’y a qu’à regarder le nombre de mods qui ont émergé sur les jeux Valve ou Id Software.

    Par contre, vous n’avez pas abordé un point qui, pour moi, ne doit pas être négliger : le Hacking.

    Quand les devs ne veulent/peuvent pas fournir d’outils, il faut bien trouver un autre moyen !

    Exemple tout bête qui me vient à l’esprit : Les GTA à partir du III que l’on pouvait modder entièrement grâce à des outils développés par des hackers : remplacer les voitures, changer le maniement des véhicules, créer de nouvelles maps !

    Petite anecdote MMOs (Krayn si tu nous lis !) :
    A une époque, il y avait deux mmorpg qui m’intéressaient : Lineage 2 et WoW. J’avais un gros soucis d’argent, du coups je ne pouvais pas me payer un abonnement mensuel. Un jour, je suis tombé sur qqch qui m’a fait halluciner : des hackers avaient carrément réussi à coder des outils pour créer nos propres serveurs et modder absolument tout grâce à des commandes MJ.
    L’expérience sur un serveur privé n’avait rien à voir avec ceux officiels. Il était possible de changer le gain XP, faire apparaitre des ennemis, créer ses propres quêtes, etc. Cette expérience se rapprochait bien plus d’un vrai jeu de rôle avec des MJ qui créaient chaque semaine du contenu et faisaient de grosses sessions RP. C’était génial. Petite mise en garde tout même par rapport à ces serveurs, ce n’est pas très légal…

    Tout ça pour dire qu’il y a eu de vraies prouesses techniques de faites et qu’à mon humble avis, le hacking est une autre sorte d’évolution pour un jeu.

    En tout cas, très bonne chronique c’est la première fois que j’accroche autant à un LFG ! Keep up the good work !

    • TOETIP jeudi - 31 / 07 / 2014 Répondre

      « pas très légal » : ce n’est pas forcément exact. En fait, ça dépend du comment a été produit le programme serveur. Si c’est le même code que celui de serveur officiel là ce n’est pas légal (sauf disposition spéciale du développeur du jeu original). Par contre si c’est fait par ingénierie inversée, là c’est légal car c’est un autre programme. Donc voila, il faut se méfier du FUD…

  6. seb mardi - 29 / 07 / 2014 Répondre

    question HS :
    C’est des pixels morts sur la caméra ? Ou le post-traitement qui a ramené des artéfacts ?

  7. Izaya jeudi - 31 / 07 / 2014 Répondre

    Avec diablo j’ai découvert lfg. Je ne suis pas donc super objectif mais franchement c’est encore du très bon boulot! Continuez comme ça, vous posez les bonnes questions 😉 j’y avais encore jamais pensé à ce sujet là!

  8. alucardo samedi - 10 / 01 / 2015 Répondre

    Nico, je peux pas te laisser dire ça!
    Kid Chameleon est une perle. Alors oui il a des défauts, tu as raison sur l’histoire de proportion des sauts par rapport à la précision nécessaire pour toucher des blocs ou certaines zones, et en effet ça aurait pu faire l’objet d’un patch, même si ça se travaille et avec un peu de pratique on passe outre ce problème. La vraie raison de patcher ce jeu aurait été d’y ajouter un système de sauvegarde ou juste de password, vu la longueur et la difficulté du jeu. J’utilisais personnellement l’Action Replay afin de reprendre au niveau au j’avais perdu – Action Replay qui est en effet pour moi l’ancêtre du mod dans le jeu vidéo, permettant entre autre de créer du gameplay émergeant. Et enfin, afin de réparer cet affront que tu fais Nico avec ta remarque sur la qualité des musique de Kid Chameleon, je vous laisse juge :
    http://grooveshark.com/#!/album/Kid+Chameleon+OST/8735603
    Pour moi elles sont hyper pêchues et toujours très adaptées à l’ambiance de chaque monde. C’est pas compliqué, y’a deux jeux Megadrive dont je réécoute les musiques régulièrement : Streets of Rage (1&2) et Kid Chameleon.
    Je vous recommande d’ailleurs de récupérer vos musiques Megadrive préférées au format VGZ http://www.project2612.org/ et de les jouer avec le lecteur VGMPlay http://www.zophar.net/utilities/vgm/vgmplay.html

Ajouter un commentaire

*

(option accessible aux utilisateurs enregistrés)