NesBlog
Review : Deftones – Gore

Review : Deftones – Gore

Flattr this

On se retrouve pour une Review sur un de mes groupes préférés. Un groupe qui a marqué mon adolescence et ne m’a pas quitté depuis. Deftones, groupe mythique qui a sorti son huitième album au mois d’avril 2016. L’occasion de vous parler de l’album et de mon rapport à ce groupe. Bon visionnage à tous.

 
Ajouter un commentaire

Commentaires (8)

  1. Mope samedi - 17 / 09 / 2016 Répondre

    Je connaissais pas Deftones (enfin une chanson) et là je m’écoute donc White pony, comme tu l’avais conseillé.

    J’aime vraiment bien, merci 🙂

  2. Huck dimanche - 18 / 09 / 2016 Répondre

    Elle est bien cette émission de zik. C’est personnel, bien foutu, pas pédant pour un sou, diversifié et surtout -dieu merci- ça ne tente pas de nous démontrer que le goûts musicaux du chroniqueur sont plus valables que ceux d’un autre. Merci.

  3. David dimanche - 18 / 09 / 2016 Répondre

    Groupe de mon adolescence aussi dont je n’écoute presque jamais les albums en entier car ça part toujours dans le très mélancolique/lancinant au fil des albums.

    Le son de la vidéo est très faible pas moment.

  4. Citizen lundi - 19 / 09 / 2016 Répondre

    « La mièvrerie des envolées lyriques de Chino Moreno ».

    Voilà qui résume le fond de mon ennui lorsque je veux me torcher une galette de Deftones.
    Le tournant artistique opéré avec « White Poney » m’avait profondément déçu.
    J’avais laissé dormir ce disque quelques années avant de le redécouvrir et le réintroduire sans détour dans mes playlists aux côtés de l’indéboulonnable « Adrenaline », à mon goût leur production la plus jouissive, qui m’a tellement marqué, qu’en dépit de mes maigres inclinations envers leur son de ces 12 dernières années, je continue à jeter une oreille curieuse à leurs pérégrinations.

  5. Solene mercredi - 21 / 09 / 2016 Répondre

    Salut ! Je ne connaissais pas du tout ce groupe. En tout cas, j’ai adoré le morceau.

  6. MeshKat mercredi - 21 / 09 / 2016 Répondre

    Tu arrives à nous parler musique tout en insérant de petites pichenettes pour aborder d’autres sujets qui te tiennent à cœur.
    Franchement, j’aime beaucoup ça ! Merci pour ce petit voyage initiatique, Deftones ne restait pour moi que les auteurs de « My own summer » et de « Lucky you » (fan de Matrix oblige)

    Par contre, je peux pas te laisser dire que Renaud est resté sans auto-tune. J’ai beau admirer l’artiste, son dernier album contient quelques perles dérangeantes côté aberrations vocales !

    • Bandouch mercredi - 21 / 09 / 2016 Répondre

      Ma tournure est surement maladroite mais justement je pensais à « Toujours Debout » qui est bien chargée en corrections vocales. Je voulais dire que Deftones contrairement à Renaud, n’autotune pas J’ai jamais pu blairer Renaud, et je trouve que la vieillesse lui va pas bien du tout 😀

  7. Jod samedi - 24 / 09 / 2016 Répondre

    Vraiment dommage que pour une review d’un album que tu n’ai pas fait plus attention au son !
    Grosse variation de db tout le long, je trouve ça dommage qu’il n’y ai pas de mixage à ta vidéo.

    Dans tout les cas merci de parler avec autant d’attachement de ce groupe, perso c’est ce groupe qui m’a poussé à prendre la guitare il y’ à presque 20 ans… Je ne l’ai pas lâché depuis.

    Leur dernière grosse claque à été pour moi « diamond eyes » que je trouve bien plus équilibré que « gore ».

    Et pour finir je dirait quand mm que Gore laisse une place bcp plus grande pour Sergio Vega, notamment par l’utilisation d’une Fender bass VI qui lui font participer plus activement aux mélodies.
    https://www.youtube.com/watch?v=TBmm7NwcFq8

    Prochaine review, incubus ? 🙂

Ajouter un commentaire

*

(option accessible aux utilisateurs enregistrés)